undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Toys nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

3
4,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
3
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Jean-Louis Lebris de Kerouac (1922-1969)- alias Jack Kerouac - issu d'une famille canadienne descendant de la noblesse française, est un des trois grands auteurs américains de la Beat Generation. Les thèmes de ce mouvement, précurseur du mode de vie de la jeunesse occidentale des années 1960 et de la révolte contre la guerre du Vietnam, alliant consommation de drogue, vagabondage, itinéraires initiés, considération sur le Cosmos, vie sexuelle débordante, rêveries sur le mode présent sont très bien mis en scène dans les deux récits autobiographiques de cet ouvrage. Lecture passionnante. Style dans le mouvement. Description factuelle par analyse des réactions physiques que les événements créent sur l'être humain : toutes les sensations écrivent cet ouvrage à la structure débridée, dans une poésie qui tourbillonne.

1957. Contant la traversée de l'Océan Atlantique en pleine tempête : "Bientôt, me disais-je, nous allons être au fond de l'eau, le regard tourné vers l'intérieur, dans une éternelle félicité matricielle, noyés - dans la mer qui ricane et restitue les choses d'une façon impossible. - O bras neigeux de Dieu, j'ai vu Ses bras, là, sur les côtés de l'Echelle de Jacob, là par où il nous aurait fallu évacuer (...) la face blanche et personnelle de Dieu m'a dit : "Ti-Jean, ne te tourmente pas, si je vous prends aujourd'hui, toi et tous ces pauvres diables qui sont sur ce rafiot, c'est parce que rien n'est jamais arrivé sauf Moi, tout est Moi-" ou comme le disent les textes sacrés Lankavatara : "Il n'y a rien d'autre au monde que l'Eternité Dorée de l'Esprit divin" - Je voyais les mots "TOUT EST DIEU, RIEN N'EST JAMAIS ARRIVE SAUF DIEU", écrits en lettres de lait sur cette étendue marine,..."-p.17

Le Maroc, Tanger - les rencontres avec le vieux sage sur la plage, la prostituée qu'il confond distraitement avec une Mexicaine, le soleil, la nourriture, le cheminement puis de nouveau la traversée, de la Méditerranée, Marseille, Aix En Provence, Avignon puis Paris. Quel infatigable marcheur ! 30 kilomètres par jour avec son sac à dos de 40 kg. Les descriptions de la vie parisienne sont saisissantes de vie, de profondeur ; un regard dévoile une âme, une scène, une vie. Puis le train pour Dieppe et l'Angleterre, Londres but de son périple pour y collecter ses droits d'auteur. Les femmes, une passion : "Ce n'est pas que les Françaises soient belles, c'est leur bouche mignonne et leur manière si douce de parler français (elles font une petite moue rose avec leurs lèvres), la perfection qu'ont atteinte leurs cheveux courts et leur démarche nonchalante, leur grande sophistication et naturellement le chic avec lequel elles s'habillent et se déshabillent. Paris, un coup de poignard en plein coeur, tout compte fait." -p.58

Le second texte est un essai sur la distinction sociale entre le clochard et le vagabond - chemineau et son acceptation de moins en moins vécue par la société de l'un et de l'autre. Kerouac connaît le sujet, ayant traversé à pied les Etats-Unis et connu les déserts mais les bas-fonds aussi.

"Le chemineau est fils de la fierté, il n'appartient à aucune communauté; il n'y a que lui et d'autres chemineaux et, peut-être, un chien." -p.81

Cette vie proposée en offrande par son auteur est donc désespérément solitaire.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 5 novembre 2004
Désabusé, l'auteur écrit un plaidoyer sur le mode de vie qu'il revendique. Sans rappeller "Sur la route", ce petit livre est une bonne initiation à l'auteur dans sa "philosophie".
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 22 juin 2014
Opuscule de 90 pages comprenant deux textes tirés du "Vagabond solitaire" (1960).
- Le "Grand voyage en Europe" (p.9 à 72) retrace quelques péripéties d'un voyage de Kerouac entre le Maroc et la Grande-Bretagne, en passant par la France des 30 glorieuses. Style alerte et plein d'invention qui alterne échappées poétiques et trivialités, culture et clichés,
- "Le vagabond" (p.73 à 92), amusante défense de l'errance comme mode de vie et méthode de compréhension du monde mise à mal par les temps modernes.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Sur les origines d'une génération/Le dernier mot
Sur les origines d'une génération/Le dernier mot de Jack Kerouac (Broché - 20 septembre 2012)
EUR 2,00

Le Vagabond solitaire
Le Vagabond solitaire de Jack Kerouac (Poche - 4 juin 1980)
EUR 7,50

Sur la route
Sur la route de Jack Kerouac (Poche - 28 mars 1972)
EUR 8,50