Commentaires en ligne


3 évaluations
5 étoiles:
 (2)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 RTLM : Il reste de la place dans les tombes. Qui va faire du bon boulot et nous aider à les remplir complètement ?, 20 mars 2011
Par 
ecce.om - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Nous avons le plaisir de vous informer que, demain, nous serons tués avec nos familles (Poche)
L'horrible caractère "ordinaire" de ce génocide transparaît ici, dans les témoignages recueillis par Philip Gourevitch. La "fabrication" du génocide apparaît avec l'immense culpabilité des officiels Hutus, les complicités criminelles de certains membres du clergé et les conséquences des délires politico-racistes des colonisateurs allemands puis belges et des extrémistes du Hutu Power (dont l'ignoble Agathe Habyarimana, veuve de l'ancien président rwandais assassiné le 6 avril 1994 lors d'un attentat contre son avion et réfugiée en France à l'issue du génocide)et leur média, la Radio Mille collines (RTLM). Le livre évoque aussi la fuite massive des Hutus devant l'avancée du FPR de Kagamé). De ce fait, il est un bon complément des essais formidables que sont L'Inavouable : La France au Rwanda ou Dans le nu de la vie. A lire pour ne pas oublier davantage.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


14 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 génocide, 17 août 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Nous avons le plaisir de vous informer que, demain, nous serons tués avec nos familles (Poche)
Le lecteur découvre toute l'horreur du génocide, l'ampleur de la lacheté humaine et la politique des grands de ce monde. Passionnant, ce livre est à connaître et permet de relativiser les discours "plus jamais çà". Cela s'est passé sous vos yeux.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Un portrait complet du génocide Rwandais, 9 mai 2014
Par 
KALIBAN - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Nous avons le plaisir de vous informer que, demain, nous serons tués avec nos familles (Poche)
Le titre est extrait d’une courte lettre envoyée par sept pasteurs Tutsis réfugiés dans l’église de Mugonnero qui demandaient de l’aide au pasteur Hutu Elizaphan Ntakirutimana. Ce dernier a été accusé d’avoir accompagné les assaillants et d’avoir tué des Tutsis. Il vit librement aux Etats-Unis.
Dans ses premiers chapitres, le livre revient sur l’histoire du Rwanda et sur les précédents massacres de Tutsis dès les années 50, l’émergence d’une frange extrémiste Hutu , la création des milices Interahamwe, les accords d’Arusha ainsi que l’attentat meurtrier du président Habyarimana le 6 avril 1994, point du départ du génocide dit « de proximité ». Le rôle de l’ONU, des casques bleus du MINUAR et le positionnement de la communauté internationale sont aussi largement évoqués.
Les témoignages sont nombreux et très intéressants : Philip GOUREVITCH rencontre, entre autres, Paul Rusesabagina, le directeur du palace des Mille collines qui s’est opposé aux massacres et à protégé tous ceux qui s’étaient réfugiés dans son établissement . Son histoire a inspiré le très bon film « Hôtel Rwanda » de Terry George, sorti en 2004. Le témoignage d’Odette Nyiramilimo, médecin, qui avec son mari et ses enfants, a survécu au génocide est tout aussi édifiant. Il rencontre également Paul Kagame, général à l’époque du FPR et président désormais du Rwanda.
Le livre s’attache aussi aussi à l’exode massif des Hutus suite à la victoire militaire du FPR et aux conditions de vie dans les camps de réfugiés notamment aux Zaïre. Il n’oublie pas d’évoquer les différentes polémiques relatives aux massacres de Hutus et les problèmes qu’ont posé leur retour au Rwanda.
Il n’y avait pas moins de 125 000 Rwandais, des hommes, des femmes et des enfants, emprisonné à la fin de 1997 et inculpé de crimes . Cependant, les principaux génocidaires les plus importants étaient en fuite au Kenya et au Zaïre et n’ont pas été inquiétés. Paul Gourevitch raconte également la difficile cohabitation, quelques années après le génocide, entre les Tutsis survivants et leurs bourreaux Hutus libérés. Le pardon est-il possible ? Hutus et Tutsis deviendront-ils tous des Rwandais ?
Cet ouvrage, publié en 1998, à la fois dense et riche, dresse un tableau complet du génocide rwandais. Il revient sur l’histoire du Rwanda et les massacres précédents de Tutsis mais il analyse les conséquences immédiates du génocide, l’exode massif des hutus suite à la victoire du FPR et le sort de ses réfugiés. Cette ouvrage de référence a reçu le National Book Award.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Nous avons le plaisir de vous informer que, demain, nous serons tués avec nos familles
EUR 7,90
Habituellement expédié sous 1 à 3 semaines
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit