undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles8
4,1 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:13,50 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 10 octobre 2009
Il faut remercier Christian Sommer et son équipe de nous proposer une nouvelle traduction de ce chef d'oeuvre de la philosophie (quel travail !). Qui plus est pour un prix modique, puisqu'il paraît en deux volumes en poche chez folio (mais il faut avoir les poches larges, plus de 1000 pages par tome). La préface rend justice à Schopenhauer et l'objectif affiché est bien de remettre notre idole au panthéon des grands penseurs (appareil critique de qualité et notes fournies). Certes, pour les vieux bibliomanes comme moi, il ne sera pas facile d'abandonner la vieille traduction de Burdeau datée de 1888. Elle avait son charme suranné, même si elle était fautive et imprécise, et sa réédition en un volume sur papier bible aux PUF était plus facile à manipuler... Allez Gallimard, encore un effort, mettez-nous Schopenhauer en pléiade !!! En attendant ce rêve qui ne verra jamais le jour, cette nouvelle traduction est bien LA bonne surprise de l'objectivation de la Volonté en cette rentrée 2009... Un incontournable de la philosophie. A lire, relire, et rerelire toute sa vie.
33 commentaires|52 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 septembre 2013
Cette traduction nouvelle en Folio Essais est très rigoureuse et indispensable: le vocabulaire philosophique allemand de Schopenhauer a été traduit avec précision, avec chaque fois le même mot français pour un mot allemand donné. Les notes sont également précieuses pour la bonne compréhension du texte. Mais la fidélité à l'allemand est telle qu'elle est dans certains passages presque mot à mot, et donc la fluidité et même l'intelligibilité du texte français sont parfois sacrifiées. Heureusement, on peut utilement compléter la nouvelle traduction en Folio avec l'ancienne traduction du 19ème siècle de Burdeau que Nietzsche trouvait même plus claire que le texte allemand de Schopenhauer. Cette ancienne traduction est maintenant disponible à très petit prix sur Kindle Le Monde comme volonté et comme représentation: philosophie, et aussi disponible en version imprimée en PUF.

Un exemple d'une traduction trop littérale dans la nouvelle version Folio: à la p. 225 du tome 1, au §16, sur le stoïcisme:
"On a vu que la privation et la souffrance ne procédaient pas directement et pas nécessairement du fait de ne pas avoir, mais seulement du fait de vouloir avoir sans cependant avoir et que le fait de vouloir avoir est la condition nécessaire pour que ne pas avoir engendre la privation et la douleur."
C'est bien plus clair chez Burdeau:
"On vit bien que la pénurie n'engendre pas directement et nécessairement la privation et la souffrance, qui résultent plutôt de la concupiscence non satisfaite, et que cette concupiscence est la condition même sans laquelle la première ne deviendrait pas privation et n'engendrerait pas la souffrance." (PUF p. 127)
33 commentaires|15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 janvier 2016
Il y a sûrement un temps pour tout. Ce livre acheté il y a 4 ans m'avait semblé difficile, voire inaccessible pour l'amateur que je suis.
4 ans plus tard, et peut-être aussi après quelques lectures qui m'y ont préparé : le choc. Bousculé, ébloui, transporté. Belle traduction (même si j'aurais personnellement préféré "volonté de vie" à "volonté de vivre").
Il suffit pour s'en convaincre de lire et de relire les deux dernières pages à propos du néant.
Immense. Yapuka attaquer le tome 2...
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 juin 2010
Pourquoi les 5 étoiles ? Pour faire très concis :
Nonobstant les griefs retenus par les autres internautes à l'encontre de la traduction quelque peu imparfaite, l'oeuvre de Schopenhauer reste néanmoins selon moi une pépite philosophique en ce sens qu'elle propose une vision peu partagée en laquelle je crois, du monde et de ce qui peut potentiellement lui succéder. Elle est le témoignage de tout le génie du maitre à penser de Nietzsche, on adhère ou non, mais quoi qu'il en soit, on en sortira pas intact.
0Commentaire|12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 février 2015
Une oeuvre absolument prodigieuse sous tous rapports. Il est étonnant qu'un ouvrage d'une telle dimension n'ait en fait que deux idées centrales : "Le monde est ma représentation", et "le monde est ma volonté". Mais Schopenhauer décline ces idées à tellement de domaines qu'il ne faut pas moins de ces deux mille pages pour dérouler tout ce qu'elles contiennent. On trouve véritablement là une philosophie sûre, fine, complète, et riche, à tel point qu'on sort de cette lecture avec l'impression qu'on ne pourra plus jamais penser comme avant. Schopenhauer jette sur divers sujets épars (le beau, le génie, l'éthique, l'ascétisme, l'amour, etc.) la même analyse lumineuse qui les rassemble dans l'unité d'une pensée vigoureuse et précise.
Plus frappant encore est l'extraordinaire proximité de la pensée de Schopenhauer avec le bouddhisme. Qu'un penseur du XIXème siècle soit parvenu à une compréhension si profonde de cette doctrine, en lui donnant un fondement philosophique impeccable, a de quoi étonner. Le christianisme, par certains côtés trouve également grâce aux yeux de la philosophie de Schopenhauer, qui n'hésite pas à louer Maître Eckhart, Angelus Silesius, voire même Jésus Christ.
Même si Schopenhauer se réclame de l'héritage kantien, le philosophe de Königsberg n'est pas épargné par le tranchant de son esprit critique. En extirpant du kantisme tout ce qui est trop formel, métaphysique, ou tout simplement absurde, Schopenhauer fournit une bouffée d'air frais absolument salutaire à ce système philosophique rigide.
L'appareillage de notes donné avec cette édition est quant à lui bien fourni, ce qui est appréciable.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 avril 2013
Excellent pour connaître et comprendre les avancées philosophiques de la période concernée. De plus, c'est accessible, même pour les non spécialistes.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 août 2014
Bravo les cigares! On vous commande la nouvelle traduction de Le Monde comme Volonté et Représentation et vous refilez au
chaland ébloui une ancienne traduction. Du vrai commerce vrai de vrai, non?
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 février 2010
il y a longtemps que je souhaitais revenir à la philo, et par un maître-ouvrage. vous m'avez convaincu : je commence par lui.

une phrase de cet auteur m'avait bcp marqué, et elle semble bien résumer sa pensée, mais à vous de me dire si je suis sur la bonne voie :

"Chaque homme a sa propre conception du monde, et c'est pourquoi il en est le centre"

allez ! "le vent se lève, il faut tenter de vivre !" (P. Valéry)
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

3,00 €