undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,5 sur 5 étoiles8
3,5 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:7,70 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 26 juin 2010
Dans la droite ligne de ses précédents ouvrages(petit traité de désinvolture,rêveurs et nageurs,etc.....)D.G continu,au fil de ses rencontres,de ses sensations primaires et plus intellectualisées,à nous faire voyager et réfléchir.
Pour les moins érudits(dont je suis)il est parfois difficile d'appercevoir la lumière au bout du tunnel de sa réflexion(bon dico obligatoire).
L'évidence de l'émotion le dispute à l'analyse la plus fouillée et pour les non férus de phylo il faut s'accrocher un peu.
Mais en fin de parcours toujours la même sensation,d'avoir partagé avec l'auteur un vrai moment d'intimité et de fraternité spirituelle.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 avril 2013
Quelle déception! J'avais apprécié le "Petit traité de désinvolture" pour sa sincérité, sa poésie du quotidien. A part quelques très rares passages qui renouvellent l'émotion de cette première lecture, l'ensemble n'est qu'un étalage de suffisance et d'affirmations péremptoires. Pourquoi Monsieur Grozdanovitch semble-t-il manifester tant de mépris pour ceux qui ne pensent ou ne vivent pas comme lui? Je cite uniquement, parmi de nombreux exemples, ses doutes quant au fait que les champions de natation (qu'il se permet de nommer...) puissent encore éprouver de la joie à nager dans un milieu naturel, sans parler de son jugement sur leurs capacités intellectuelles... Est-ce tout simplement l'effet de l'âge (et c'est un mal qui nous guette tous), de ses succès littéraires qui lui donnent de l'assurance? Passe encore sa haine pour les grands (pêle-mêle les riches, les diplômés, les sportifs de haut niveau, ...), mais ce qui est le plus choquant, c'est ce mépris qu'il témoigne, en raillant leurs comportements et leurs pensées, pour les gens simples. On ne sent que très peu d'amour dans ses textes, si ce n'est l'amour de soi.
Seule consolation de ce livre: une préface de Simon Leys qui m'a permis de découvrir cet auteur lumineux.
11 commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 mai 2009
Pour ceux qui le penserait, le titre n'est pas une plaisanterie. C'est un livre très sérieux, une véritable philosophie !
Et un style fabuleux ! Voilà quelqu'un qui connait et qui manie bien la langue française !
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 septembre 2010
Un livre sur la paresse qui débute sur les chapeaux de roues, mais quel ennui à la fin. Ses journées de tennis et ses articles remaniés sont proprement du remplissage. Pas facile de ne presque rien faire sans que cela se voie.
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 avril 2013
Superbe ouvrage, malgré l'habitude à prendre dès le début à la lecture en "apnée" - longues, très longues phrases- mais une fois ses habitudes changées, un régal.
Divers sous-sujets traités avec humour et bon sens en faisant références à d'innombrables "classiques".
Une bulle d'oxygène en ces temps pollués.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
C'est bien facile de donner des leçons de façon de vivre à travers des petites historiettes, confuses et désordonnées, sans aucun fil conducteur, sans consistance, sans aucune réflexion de fond. Vaguement un peu d'humour parfois, mais on est très loin du compte.

Si l'on a un peu de temps à perdre...
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 avril 2013
le premier texte sur l'enfance de l'auteur est d'une poésie infinie, p
lusieurs textes sont magnifiquement écrits, avec maîtrise contredisant l'auteur dans cet éloge de la désinvolture et du l'oisiveté active !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 octobre 2011
À titre tout à fait subjectif je n'ai pas aimé ce livre. Assez compliqué à lire, beaucoup trop de longueurs et de lourdeur
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus