undrgrnd Cliquez ici Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

  • Ulysse
  • Commentaires client

Commentaires client

3,6 sur 5 étoiles9
3,6 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:12,90 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

500 PREMIERS RÉVISEURSle 1 février 2014
Dans certaines régions, il y a des montagnes qui dominent le paysage, et vers lesquelles convergent les regards, où qu’on soit. En littérature c’est un peu pareil, il y a des œuvres qui font référence, qu’on croise et recroise de façon plus ou moins indirecte. Ulysse étant l’une d’entre elles, j’ai voulu la lire.

Après s’être renseignée, mon épouse m’a offert l’édition de la Pléiade. C’était un bon choix. A moins d’être parfaitement bilingue anglophone, et de savoir sans doute aussi quelques mots d’irlandais, aucune chance de le comprendre en VO. C’est déjà assez dur parfois en version traduite !
De même, une version avec des notes et commentaires est indispensable (même si ceux de La Pléiade ont comme souvent tendance à être un peu trop copieux). Ulysse fait bien référence au héros de l’antiquité, et James Joyce avait baptisé chaque chapitre d’après un épisode de l’Odyssée. Mais les références sont très subtiles, très indirectes et sauf à être extrêmement cultivé et attentif, on ne remarque pas grand-chose...

Même avec cela, c’est une expérience de lecture terrible. Vingt quatre heures d’errance dans Dublin de deux personnages sensés évoquer Ulysse et Télémaque... il ne se passe pas grand-chose pour soutenir l’attention.
Un exercice de style, chaque chapitre étant l’occasion d’expérimenter une technique d’écriture différente, certaines traditionnelles comme le théatre ou le récit, d’autres directement puisées dans le parler populaire, certaines enfin totalement avant-gardistes et annonçant bien des expérimentations à venir (comme le dernier chapitre, Pénélope, totalement dépourvu de ponctuation). Pour compliquer encore les choses, on est souvent dans l’esprit des personnages, le texte étant alors le tissu décousu de leurs pensées... Et ça sur des centaines de page.

A réserver aux lecteurs aguerris, ou bien à ceux qui auront le temps de se plonger dedans et de lire méticuleusement ce monument...
0Commentaire|20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 novembre 2015
merci de la rapidité d'envoi !!! j'ai lu avec plaisir d'un seul coup l'intégrale des 3 tomes .. bravo pour amazon ! !Quant à l'édition , c'est tout de même extrêmement lourd ce livre et encombrant pour les petites mains d'enfants qui lisent au lit le soir :crampes assurées ..J'aurai préféré l'édition de <poche> et les tomes distincts mais il semble qu'elle n 'est pas poursuivie ! En tout cas ,j'aime bien les pages scientifiques de Galfard .Merci ..
11 commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 août 2015
Prenant mais illisible je fais un break à la page 600 sur 1200
Il paraît que la fin est superbe ...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 janvier 2014
Ceux qui aiment ce livre ne sont ni plus intelligents ni plus snobs, comme on serait tenté de le croire quand on a soi-même détesté chacune des mille pages d'un roman pourtant ultra célèbre. Je vois bien ce que Joyce a voulu faire, ce qui avec honnêteté l'a poussé à écrire cette "chose", mais ça ne me touche jamais, je ne suis jamais ému par ce douloureux retournement de tout... Toutefois, je crois et je respecte ceux qui en toute bonne foi trouve un immense plaisir dans cette destruction permanente du langage et le refus systématique d'une certaine idée du "style", de l'image littéraire, du beau et de l'harmonie. En ce sens Ulysse est ce qu'on peut trouver de plus opposé et de plus antithétique à Proust. Certains parviendront à s'y retrouver dans ce laboratoire de la littérature, mais pas moi: je trouve l'existence déjà trop grise pour venir leur ajouter ces "flux de conscience" dont Joyce s'est rendu le maître, mais où je ne vois que l'expression triste de l'étriqué de notre nature humaine incapable de jamais s'élevée.
11 commentaire|20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 avril 2015
Une merveille pour ceux souhaitant connaître le courant de conscience, une ballade indescriptible pour les amoureux de la poésie, et enfin, un véritable miroir pour les êtres humains. Ne vitupérer pas son épaisseur, ce roman-essai-théâtre-recueil poétique vaut amplement les 1500 pages.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 juin 2016
C'est un livre assez dificile à comprendre mais qui se passe de la connaissance de l'Odyssée; le coté supposé pornographique n'a rien de choquant de nos jours .
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 janvier 2014
"Introïbo ad altare dei"...

Là commence l'Odyssée de la destruction...Tout y passe...Le romanesque, le trivial, l'incroyable, le quelconque...

Une journée vécue sous toutes les facettes dans des reflets d'éclats de vie...Un livre total...

Vous sortez de là, lessivé, essoré, à plat...

Résultat ? Dix ans sans lire un roman....On ne peut plus...Tout ce qu'un livre a d'aspirant (au sens d'aspirateur...là où le génie narratif explose en feu d'artifice, vous inclut dans l'Histoire et vous fait acteur de la Création Imaginative) se trouve détruit...

Un "E pericoloso sporgersi" où la fenêtre ouvrirait sur un bol de mousse à barbe quelque part en Irlande.
66 commentaires|13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 juillet 2014
Véritable logorrhée insupportable, le Ulysse de James Joyce est le délire halluciné d’un écrivain à la limite de la psychose qui a tenté de colmater les brèches de son moi souffrant via une œuvre fleuve qui m’est littéralement tombée des mains.
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 mai 2014
Arrivé en très bon état.
C'était pour offrir donc je ne l'ai pas lu.
J'avais vu l'émission de télévision dans laquelle le journaliste parlait de James Joyce
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,69 €
37,50 €
13,35 €