undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

211 sur 227 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
50 PREMIERS REVISEURSle 29 août 2011
De la délicatesse, il va en falloir pour ne froisser personne. Car ce livre doit certainement avoir une résonance particulière chez beaucoup de ses lecteurs, puisque les avis sont globalement très positifs.

Je respecte ces avis bien entendu, mais j'avoue être passé à côté du livre et ne pas comprendre comment on peut écrire encore de la sorte, avec autant de fausse audace et de lourdeur. Je n'adhère pas à ce parti pris consistant à rechercher l'originalité à tout prix et l'absurde chic. Ce livre m'a hérissé le poil avec ce style d'adolescent un peu niais.

Quelques exemples de passages que je trouve désolants :

- "Il avait pris son courage à deux mains et il aurait même aimé en avoir quatre".
- "Pour entrer chez soi, il ne faut jamais faire demi-tour".
- "Depuis qu'elle avait pris ses nouvelles fonctions, elle s'était acheté trois paires de chaussures".
- Il n'y avait rien à dire. Ce baiser était comme de l''art moderne".
- "Il serait, coûte que coûte, le premier secrétaire de sa vie" ;
.... Et un des sommets de cette compilation : "Il voulait se mettre sur son 31. Il aurait même voulu se mettre au moins sur son 47, ou sur son 112"...!!

Pour bien enfoncer le clou, l'auteur insère entre chaque chapitre, une liste qu'il doit juger profonde ou drôlatique : un code d'entrée d'immeuble, des aphorismes de Cioran ou la réflexion d'un philosophe polonais...Il y a même la liste des albums que Lennon aurait composés s'il n'était pas mort ! (d'autant plus que s'il n'était pas mort, il serait surpris d'apprendre qu'il a composé "Here, There and Everywhere" comme le suggère Foenkinos).

Je reste soufflé devant tant de bêtise/mignardise. La vision d'un Foenkinos, petit m'as-tu-vu quand j'écris, ravi de se faire plaisir en écrivant de telles fadaises ne m'a pas quitté.

Ce qui est dommage, c'est que toute cette afféterie gâche les rares bons moments d'une histoire qui aurait pu être prenante. Il y a même quelques belles trouvailles : "...serrant des mains en espérant serrer des cous" par exemple ou le passage sur le choc créé par la vision triste d'un éphéméride arrêté à la date d'un évènement tragique..

Quelqu'un a listé ici les 10 prix littéraires obtenus par ce livre. je me permets de les reprendre :
- Prix Conversation ;
- Prix des Dunes ;
- Prix du 7ème Art ;
- Prix des Ecrivains du Vent 2010 ; (du vent ?! Tu m''étonnes !)
- Prix des Lecteurs du Télégramme (télégramme ? Ah, si seulement');
- Prix Jean-Pierre Coudurier ;
- Prix Orange ;
- Prix Gaël Club ;
- Prix Fnac Riviera ;
- Prix littéraire des Lycéens du Liban.

Cette énumération est édifiante.
Où sont donc passés les prix du Cercle des fats germano-pratins, celui des lecteurs de la semaine de Suzette en Gaspésie orientale, celui de la fondation des ortophonistes nains du pays de Galles ou le Prix de ce qui n'est plus à prendre ?

Bien sûr, il est facile de se moquer du caractère confidentiel de ces distinctions, mises en avant par l'éditeur pour que le nom soit bien côté.

Mais en tout cas, ce roman confirme selon moi, qu'on peut avoir beaucoup de prix et ne pas valoir grand chose.
2323 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
124 sur 134 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 23 février 2011
J'étais dans ma librairie favorite, les bras chargés de bouquins et "La délicatesse" était disposé sur le comptoir afin d'être bien mis en valeur. Alléchée par le titre et l'étiquette qui annonçait "Le livre aux 10 prix littéraires", je l'ai pris.
Mais franchement, j'aimerais vraiment connaitre les prix en question.
Ok ce livre se lit plutot pas trop mal, mais honnetement, il n'y a pas du tout de quoi crier au génie. Une histoire plutot assez prévisible, aucun rebondissement notable, c'est franchement assez plat. En fait j'ai même passé mon temps de lecture à me demander quand cette histoire allait rebondir justement. Arrivée à 10 pages de la fin, je me dis "Allez, c'est là qu'il va se passer un truc dingue! LE truc qui fait que ce livre vaut 10 prix littéraires."
10 pages plus tard, j'arrive au bout dans la déception la plus totale. Le livre se finit comme il a commencé, de manière extrèmement prévisible.
Style agréable à lire, mais bon... pour les prix, il va falloir qu'on m'explique...
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
100 sur 112 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 14 août 2011
Je me suis laissée avoir comme tout le monde par le bandeau accrocheur: "le roman aux 10 prix littéraires".

Après beaucoup de recherches, en voici la liste:
- Prix Conversation 'mai 2010 ;
- Prix des Dunes, mai 2010 ;
- Prix du 7ème Art (journées du livre et du vin), 2010 ;
- Prix des Ecrivains du Vent (Prix An Avel (dans le vent)) 2010 ;
- Prix des Lecteurs du Télégramme ;
- Prix Jean-Pierre Coudurier ;
- Prix Orange ;
- Prix Gaël Club ;
- Prix Fnac Riviera ;
- Prix littéraire des Lycéens du Liban 2011.
Personnellement, je ne connais aucun de ces prix...

La lecture est agréable, c'est un joli roman à lire en vacances, mais je ne pense pas qu'il mérite tout ce buzz...
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 29 janvier 2012
Comme d'autres, j'ai fini par acheter ce roman qui faisait le top des ventes depuis plusieurs mois et dont l'adaptation au cinéma se profile...C'est un livre qui se lit facilement, certes. Le titre laisse présager une certaine finesse dans l'écriture, dans l'analyse des personnages ou dans le déroulé de l'action...promesse non tenue, malheureusement.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
10 sur 11 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
La délicatesse, c'est ce qui gouverne la vie de Nathalie, jeune femme fraiche et pimpante, qui croise par un heureux hasard François, l'homme avec qui elle file le parfait amour. Mariage, vie commune, tout est idyllique jusqu'au jour où François disparait tragiquement. Voilà alors une jeune femme qui erre dans sa propre existence, au gré de rencontres qui la bouleverseront.

L'intrigue du roman est certes simple et se résume en quelques lignes. Le roman a un goût d'inachevé, le milieu du récit piétine, la fin est un peu trop rocambolesque pour que le tout se tienne. Le style est télégraphique et assez froid, et empêche de croire à ce récit décalé. L'écriture reste en surface des sentiments et on regrette à chaque paragraphe que les choses ne soient pas plus fouillées. C'est dommage, car il y avait moyen de faire un très beau récit sur la perte, le renoncement, le goût de la vie. Les personnages restent assez caricaturaux et auraient mérité un peu plus de profondeur. Ce roman comportait de bons éléments pour en faire un roman touchant, l'alternance de chapitre de récit et de listes assez farfelues qui dédramatisent le récit. Autre attention de l'auteur, celle de glisser des titres de romans dans son récit, au détour de phrases, comme tant de clins d'œil à d'autres histoires d'amour (on croise ainsi Kundera, Glattauer...). De bonnes choses mais un dérapage en cours de route, qui nous laisse franchement sur notre faim. Personnellement, je pense que j'aurai été d'autant plus déçue si j'avais su avant sa lecture que ce roman avait l'objet de nombreux prix littéraires.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 12 avril 2012
Du vide enrobé de vide, un style ou une absence de style qui repose sur des effets de manches dignes de mauvais publicitaires. Les personnages sont ternes, médiocres, sans envergure. Un buzz monté en épingle, entretenu par une perfusion médiatique incompréhensible.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 19 octobre 2012
C'est le livre le plus ennuyeux que j'ai lu depuis longtemps ... presque aussi ennuyeux que le film ! Vraiment une erreur d'aiguillage, et je ne suivrai plus les conseils de "ceux qui ont acheté ce livre ont aussi aimé ...".
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
8 sur 9 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 15 mai 2012
A tous ceux qui veulent des rebondissements, de l'action, des trucs de fou imprévisibles... laissez tomber.
L'histoire de ce roman est assez banale. Mais c'est la façon dont elle est racontée qui est sublime.
Ce livre propose un regard sur le monde: un regard plein de poésie; et ça fait du bien. C'est comme un plan de cinéma sur une nuque féminine: ça ne sert à rien, mais c'est beau. Voilà. Ce livre, c'est de la beauté à l'état pur, une douce pommade sur un jour de pluie. Rien de plus, mais c'est déjà beaucoup.

Quelques citations pour vous donner le ton : "il avait l'allure d'un croque mort en vacances" - "leur vie à deux était un entrainement quotidien à l'effacement" - "le côté petite fille, c'était cette façon de courir; cette façon de vivre la prochaine minute avant celle du présent" - "A cause de la moquette, on n'entendait pas le bruit de ses talons aiguilles. La moquette, c'est le meurtre de la sensualité" - " La douleur, c'est peut-être ça: une façon permanente d'être déraciné de l'immédiat."
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
98 sur 115 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
5/5 : J'avais remarqué ce livre depuis un petit moment déjà car le résumé, qui est un extrait de "La délicatesse" m'attirait et m'intrigait à la fois...

C'est l'histoire d'une jeune femme, Nathalie, qui perd l'amour de sa vie dans un accident tragique. Elle se remet peu à peu de cette terrible épreuve et finit par rencontrer 3 ans plus tard Markus. Tout les oppose. Elle est le symbole de la féminité, du raffinement, de la délicatesse et lui, il est juste.... "ordinaire". Mais le hasard et la vie font bien les choses.... Et peu à peu, Nathalie tombe sous le charme de ce jeune homme si particulier, au grand dam de leur entourage professionnel !

Ce roman a été pour moi un réel ravissement. La plume de David Foenkinos est légère, fine, raffinée. Il y a des pointes d'un humour subtil. L'histoire est vraiment simple mais très belle. La véritable beauté est à l'intérieur et il ne faut pas juger les personnes sur leur aspect physique. J'ai beaucoup aimé ! Il y a en plus entre chaque chapitre des petites "annotations" (commentaires, listes, définitions...). Cela rend la lecture encore plus sympathique ! J'ai refermé ce livre en ayant le sourire scotché aux lèvres !

En bref, un excellent roman (et un véritable coup de coeur) que je conseille à tous ceux qui ont envie de se plonger dans une bulle de tendresse.
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
47 sur 55 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
VINE VOICEle 18 novembre 2009
Un vrai plaisir à se laisser surprendre par ce style si particulier(quand on ne connais pas l'auteur...)un mélange de légèreté, de fantaisie et d'humour décalé pour servir des considérations très sérieuses sur la nature humaine, ses contradictions et motivations insoupçonnées...j'ai ri franchement au vu de certaines trouvailles d'écriture! ce n'est pas si souvent...des propos très poétiques par moment; c'est aussi émouvant parfois, jamais lourd et plein de rebondissements...Un univers que j'ai hâte de retrouver dans d'autres oeuvres de l'auteur!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Les souvenirs
Les souvenirs de David Foenkinos (Broché - 10 janvier 2013)
EUR 7,50

Je vais mieux
Je vais mieux de David Foenkinos (Broché - 27 mai 2014)
EUR 8,00

En cas de bonheur
En cas de bonheur de Foenkinos David (Broché - 4 avril 2012)
EUR 5,30