undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles12
4,6 sur 5 étoiles
5 étoiles
7
4 étoiles
5
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Poche|Modifier
Prix:6,50 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Kessel nous fait un compte rendu de son séjour de plusieurs semaines à Hong-Kong puis à Macao en 1955 alors que l'une appartenait encore à la couronne britannique et l'autre au Portugal, deux confettis survivants des empires coloniaux en déperdition, deux bastions de l'occident à quelques encablures de l'immense Chine de Mao nouvellement communiste, opaque et fermée ; il est très bien accompagné par des locaux cultivés et au courant de tous les secrets de ses îles, et par des anecdotes sur la vie de certains de ses membres les plus illustres qui ont fait ses villes, par ses errances des bas-fonds au lieux de la haute il nous restitue un monde disparu (j'ai passé dans ces deux îles en 96 avant de me lancer à l'assaut de la Chine Mais ce que Kessel a vu n'était déjà plus là ou si peu) Mais surtout Kessel est un conteur hors pair aidé par une prose fluide, choisie, simple et imagée, il nous rend tout intéressant l'ascension de celui qui a exploité le baume du tigre ou de l'héritier des sociétés qui ont construit leur fortune sur la vente de l'opium ou d'un exploitant richissime des casinos de Macao ou une histoire d'amour contrariée entre une entraineuse et un soldat ou une femme qui fait commerce de son ventre en vendant ses bébés à de riches occidentaux... deux petits exemples :

"Car, tandis que sur l'immense territoire de la Chine les six cents millions d'habitant qui le peuplent sont soumis au nivellement, à l'uniformité, à l'austérité, au gigantesque labeur et à la dure foi communistes, Hong-Kong sert de refuge au vieux monde chinois et tout s'y trouve porté à un point d'intensité extrême : les qualités et les défauts, les enchantements et les hideurs.
Les fortunes colossales et les milliers d'enfants affamés. (...)" p36

"La magie du dépaysement, le bien fait du noir breuvage, la fraîcheur et l'amitié de la nuit semblaient s'unir pour alléger le poids de la tristesse. Je me renversai dans le fauteuil d'osier. Du ciel d'Extrême-Orient descendait la paix des étoiles." p240
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 août 2011
Plongée dans Hong-Kong et Macao des années 50, avant que la fièvre ne reprenne ces deux enclaves occidentales au cœur de l'Asie.

Récit de voyage qui est surtout l'occasion de rapporter des histoires apprises auprès des contacts locaux qui ont accueilli Kessel - ces histoires sont d'ailleurs bien plus intéressantes que les longues descriptions des villes elles-mêmes et des impressions du voyageur, assez quelconques.

On aurait aimé aussi plus de détails sur l'histoire de Hong-Kong et notamment sur son utilisation par les Anglais comme port d'importation de l'opium - ce que les Chinois appelaient les "boues étrangères". Divertissant donc.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 avril 2013
Joseph Kessel (1898-1979), romancier, journaliste a pas mal bourlingué à travers le monde. Les éditions Folio ont eu la bonne idée de republier ce récit qui date de 1957. C'est très moderne et très vivant. On ne s'ennuie pas un instant avec Kessel pour guide car il nous retrace de manière très efficace l'histoire de ces lieux liés à la guerre de l'opium qui conduisit les Anglais à faire plier l'Empereur de Chine. Ce dernier va devoir leur céder Hong Kong et les Nouveaux Territoires après sa défaite permettant ainsi aux Anglais de faire "d'Hong Kong (le) dernier maillon de la chaîne de citadelles que l'Angleterre, par Gibraltar, Malte, Aden et Singapour a su tendre de l'Atlantique aux mers de Chine."

Le pouvoir d'évocation de Kessel est réel, on croirait traverser avec lui les jardins du Baume du Tigre, entrer dans les maisons de danses. Cela n'empêche pas certains passages d'être très poétiques comme cette jolie évocation des jonques à " à la forme et (à) la couleur d'énormes feuilles rousses, aux nervures délicates".

L'auteur nous présente des paysages mais il s'attache encore plus aux portraits et c'est une galerie qui défile pleine d'histoires tellement étranges et singulières (comme la vendeuse d'enfants ou encore les mutilés qui font de la broderie) qu'on se demande si elles ne sont pas sorties de l'imagination de Kessel tant cela est romanesque.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 mars 2014
Ce livre nous plonge au sein de deux enclaves coloniales en Chine, l’une aux anglais (Hong-Kong), l’autre aux portugais (Macao). Au fil de ses rencontres, l’auteur nous fait partager l’histoire des lieux et de quelques personnages hors normes, d’une époque qui n’est plus…

La fin du livre pourrait sembler inattendue ou détonner quelque peu. Entre coup de blues et retour à la réalité d’un auteur empreint d’humanisme. Et pourtant, qui n’a jamais ressenti cela lors d’un voyage de quelques semaines, le coeur plutôt léger et enclin à s’émerveiller ? C’est un peu comme si l’on ne pouvait pas être simplement “bien”, on est toujours rattrapé tôt ou tard.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 août 2014
Avec l'auteur nous entrons dans la chine traditionnelle, en exil à Hong-Kong, c'est la recherche d'un voyageur au coeur de l'être.
Etre façonné par une civilisation différente de la nôtre. Là réside le dépaysement. La fusion des anciens marins portugais et des chinois, dont il résulte un peuple particulier à Macao..., tout cela est fort bien décrit. Livre très agréable à lire.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 février 2013
C'est dans un style journalistique dépouillé (on croirait parfois lire Albert Londres) que Joseph Kessel nous fait entrer dans cette Chine des comptoirs, à une époque où leur grandeur est déjà passée mais où subsistent encore les traces de cette période faste du commerce, des casinos, et du petit peuple qui côtoie les Européens installés.
Le livre s'articule en 2 parties (HK et Macao...) autour de courts récits, d'expériences vécues par l'auteur lors de son séjour sur place, souvent guidé par des personnes recommandées, et qui l'emmène des bas-fonds miséreux aux quartiers chics de ces deux perles de l'Extrême Orient.

Le livre se lit facilement, dans un style simple mais qui n'enlève rien à la beauté du texte. il n'est d'ailleurs pas très épais, et c'est une parenthèse idéale entre 2 lectures plus exigeantes. On regrette parfois que Kessel n'ait pas davantage utilisé ce biais pour nous faire découvrir les multiples contrées qu'il a visitées.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
....On entend le klaxon des voitures, les cris des coolies, l'appels des rickshaws, le sifflet des vedettes, la clameur du peuples...

Retour en arrière somptueux grâce à ce roman de Joseph KESSEL, dans ce HONG KONG et MACAO daté de 1957, on se balade ainsi lentement dans un décors admirable aujourd'hui en grande parti disparu, parsemé d’îlots, de jonques, en compagnie de personnages indigents ou milliardaires, attachant, paumés, loufoques ou dandy, un voyage initiatique à travers les ruelles misérables et de bâtisses luxueuses de ces deux villes " EUROPÉENNE " en plein cœur de l’Asie

KESSEL nous fait ainsi découvrir grâce à une série de rencontres étonnantes croisées ici et là, l'envers du décors, les secrets les mieux gardés, les plus surprenant de ces surprenantes citées.
Un petit livre absolument original, un grand poème qui est aussi une ode à la vie et au voyage, également pour les passionnés d'histoire .
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 février 2012
J'ai beaucoup apprécié le langage utilisé dans ce livre, ce qui à mon avis en fait un ouvrage accessible même à des lecteurs moins entraînés. Je mentionne ce point en particulier, car il m'est arrivé d'abandonner des livres au milieu à cause de tournures de phrases ou de vocabulaires trop complexes ou alambiqués.
Ce n'est pas l'histoire complète de Hong Kong bien sûr, mais je trouve que la succession de petites histoires et anecdotes est intéressante et permet une bonne entrée en matière dans le sujet (surtout sur les ambiances d'époque...). Cela doit justement donner l'envie d'en savoir plus!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 décembre 2013
Découvrir Hong-Kong et Macao au travers des yeux d'un voyageur il y a plusieurs dizaines d'années.
Fascinant car l'histoire est réelle, passionnant car on apprend tout un tas de choses et d'anecdotes.
Ce livre laisse un sentiment de nostalgie sur un passé qui n'existe plus (sous cette forme en tout cas) et donne envie d'aller voir par soi-même ce que ces villes sont devenues.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 novembre 2014
Joseph KESSEL nous rappelle ce que peut être un journaliste écrivain. Une grande curiosité et une grande sensibilité lui permettent de pénétrer un monde inconnu et disparu et de nous le faire découvrir. On est loin des articles faits à partir de dépêches de l'AFP ou de guides touristiques.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

5,40 €
5,40 €