Commentaires en ligne 


126 évaluations
5 étoiles:
 (45)
4 étoiles:
 (27)
3 étoiles:
 (22)
2 étoiles:
 (13)
1 étoiles:
 (19)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


21 internautes sur 24 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Sur le lac Baikal...
J'ai toujours aimé cet auteur, je n'ai jamais été déçu de ce que j'en ai lu. Là, une fois de plus l'auteur met bien dans l'ambiance de ce défit de passer 6 mois en Sibérie, dans une cabane, rêve qu'il nourrit depuis plus de 7ans et qu'il souhaitait réaliser avant l'âge de 40ans. J'ai retrouvé le style des...
Publié le 25 février 2012 par o'petit soin

versus
39 internautes sur 42 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Du vent
Il a fallu toute ma motivation et mon intérêt pour la Sibérie et le lac Baïkal pour lire ce livre. Je trouvais l'expérience fascinante. Au final, je suis déçue et le mot est faible. J'ai trouvé Sylvain Tesson plein de suffisance alors que ses propos sonnent creux : que de vodka avalée pour en arriver là !
Ceux qui...
Publié le 21 juillet 2012 par jo104


‹ Précédent | 1 213 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

39 internautes sur 42 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Du vent, 21 juillet 2012
Par 
jo104 - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dans les forêts de Sibérie - Prix Médicis essai 2011 (Broché)
Il a fallu toute ma motivation et mon intérêt pour la Sibérie et le lac Baïkal pour lire ce livre. Je trouvais l'expérience fascinante. Au final, je suis déçue et le mot est faible. J'ai trouvé Sylvain Tesson plein de suffisance alors que ses propos sonnent creux : que de vodka avalée pour en arriver là !
Ceux qui veulent lire le récit d'un moment inoubliable seul (ou presque) en pleine nature, notamment en hiver devraient se tourner vers Indian Creek de Pete Fromm qui lui, au moins, est humble plein d'auto dérision et nous montre un visage bien plus humain et profond. Je conseille également le livre de Colin Thubron : en Sibérie qui lui est passionnant.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


26 internautes sur 28 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Pas terminé, 23 décembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dans les forêts de Sibérie - Prix Médicis essai 2011 (Broché)
Je n'avais jamais lu de Tesson, je me faisais une joie, étant donné les alléchants passages cités en presse.
Quelle décéption,j'ai trouvé ca...pompeux.
J'ai arrété en plein milieu ,sans regret.
L'ecriture est trop froide,pleine de phrases sentencieuses .Aucune émotion ,en ce qui me concerne,car j'attendai une bouffé d'air frais a réspirer a pleins poumons ,et, j'ai juste senti... un courant d'air glacial dans le dos.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 content de lui, 12 août 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dans les forêts de Sibérie - Prix Médicis essai 2011 (Broché)
c'est accrocheur, bien écrit ... mais sylvain tesson suinte la fatuité sous ses beaux discours (j'avais abandonné son "petit traité..." pour la même raison) et ça gâche le plaisir.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 L'ours et le microcosme, 14 septembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dans les forêts de Sibérie: Février - juillet 2010 (Poche)
Le personnage du misanthrope alcoolique est par nature intéressant. Mais celui du parisien genre ethnologue en mission déguisé en ermite l'est beaucoup moins. Il y a certes quelques coups de griffes réjouissants, mais on se lasse vite des jours qui passent et on referme ce journal de bord sans attendre le dégel du lac Baïkal. On ne se méfie jamais assez de l'ours de Sibérie et du microcosme parisien !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


21 internautes sur 24 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Sur le lac Baikal..., 25 février 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dans les forêts de Sibérie - Prix Médicis essai 2011 (Broché)
J'ai toujours aimé cet auteur, je n'ai jamais été déçu de ce que j'en ai lu. Là, une fois de plus l'auteur met bien dans l'ambiance de ce défit de passer 6 mois en Sibérie, dans une cabane, rêve qu'il nourrit depuis plus de 7ans et qu'il souhaitait réaliser avant l'âge de 40ans. J'ai retrouvé le style des récits précédents, comme dans L'axe du Loup, et l'humour des aphorismes, la poèsie des métaphores. Cette dangereuse expérience de tenter de vivre à -30°, avec sa vodka et son tabasco au milieu des ours, c'est quand même une idée folle. Mais c'est aussi l'expérience humaine, la rencontre avec la Nature, le replis sur soi, l'extrême instant de faire son examen de conscience. L'intelligence de Sylvain Tesson fait de lui un voyageur solitaire, courageux, un talentueux écrivain-voyageur.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


31 internautes sur 36 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Décevant, 4 janvier 2012
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dans les forêts de Sibérie - Prix Médicis essai 2011 (Broché)
Non pas un récit, mais un reportage. Tesson part dans les bois pour voir ce que ça fait. C'est une commande, il sait qu'il doit en pondre un bouquin, il faut donc que ce soit productif. Le discours y perd énormément en spontanéité et n'a pas la saveur de ses récits de voyage où l'imprévu commande.
Une accumulation de clichés romantiques du début à la fin. Un parisien blasé part s'enfermer dans les bois pour y lire... de la poésie et en y consommant... de la vodka. Il se rend compte que loin de tout, la compagnie d'une mésange vaut celle de 10 millions de Parisiens. Apprendre cela coûte 17 euros.
Le texte est une collection de pseudo-aphorismes, d'énoncés pseudo-esthétiques, pseudo-philosophiques, au sujet desquels on se dit qu'il aurait pu écrire leur exact contraire tant ils manquent de fondement et semblent répondre à l'élan du moment. Le tout entrecoupé du récit de ses pérégrinations dans les bois. Le voyage pour arriver là peut avoir une empreinte carbone du feu de Dieu, ça ne l'empêche pas de refaire de le monde et de mépriser allègrement ses semblables.
Bref, déçu.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


18 internautes sur 21 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 oui, mais..., 22 avril 2012
Par 
aniamania (FRance) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dans les forêts de Sibérie - Prix Médicis essai 2011 (Broché)
J'ai lu ce livre sans être influencée par quiconque ou quelconque commentaire. Juste par la simple curiosité quelles sont les souvenirs de quelqu'un qui y est parti de son propre gré, alors il y en a tant qui ont été emmenés de force... J'ai bien aimé l'idée principale de réapprendre à prendre le temps en se retirant de la cohue de la vie, mais mon admiration s'arrête là : quelques vagues réflexions philosophiques et le reste du temps, l'auteur le passe à boire de la vodka en mangeant des blinis.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Vodka et cigares, 21 février 2014
Par 
J. Thiry (Munich) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dans les forêts de Sibérie: Février - juillet 2010 (Poche)
Ce livre a reçu le "Prix Médicis de l'essai". On doit écrire bien peu d'essais en France pour qu'on soit obligé de se rabattre sur un journal de voyage pour décerner un prix idoine! Si essai il y a, il traiterait de l'érémitisme. "Si la société disparaissait, l'ermite poursuivrait sa vie d'ermite" (page du 17 avril) et "On dispose de tout ce qu'il faut lorsque l'on organise sa vie autour de l'idée de ne rien posséder" (11 mai). Ne rien posséder? Que dire de la liste impressionnante intitulée "Matériel nécessaire à six mois de vie dans les bois"? On peut vivre en ermite en Sibérie à condition d'être généreusement approvisionné en équipements par la société de consommation!

On y fume des cigares, mais surtout on y boit de la vodka tous les jours. Il est vrai que les Russes sont par tradition un peuple alcoolique, et on doit supporter l'alcool si on veut leur ressembler. L'alcool est une drogue politiquement correcte: un ermite anticonformiste opterait plutôt pour l'opium ou les champignons hallucinogènes, auquel cas le Prix Médicis lui échapperait (car on il y aurait apologie de drogues interdites). Difficile d'échapper vraiment à son époque!

L'écriture est parfois fatigante à force de vouloir être originale à chaque phrase. Reconnaissons toutefois à l'auteur l'art de faire réfléchir : "À mille cinq cent kilomètres au sud vibre la Chine, ou un milliard et demi d'êtres humains s'apprêtent à manquer d'eau, de bois, d'espace" (18 février).
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 OUI et NON, 17 juin 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dans les forêts de Sibérie (Format Kindle)
Oui, c'est toujours un grand bonheur poétique et culturel de lire Sylvain tesson, un style unique captivant !
Non, pour cette aventure où il semble se perdre plutôt que transmettre un message d'espoir ou de quête personnelle.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


10 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Déçu du résultat final..., 29 janvier 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dans les forêts de Sibérie - Prix Médicis essai 2011 (Broché)
Si j'ai aimé le début, au fil des pages, ce livre devient lassant et répétitif. Je n'ose pas utiliser le mot "saoulant" mais avec la quantité de Vodka que Tesson a bu, c'est un peu l'impression que ça donne au bout d'un moment. Je m'attendais à beaucoup mieux. Mais il y a quelques pistes de réflexion très intéressantes sur la nature notamment et le style de l'auteur est appréciable.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 213 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Dans les forêts de Sibérie: Février - juillet 2010
Dans les forêts de Sibérie: Février - juillet 2010 de Sylvain Tesson (Poche - 26 avril 2013)
EUR 7,40
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit