Commentaires en ligne 


2 évaluations
5 étoiles:
 (2)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Une autre manière de découvrir CAMUS, 25 décembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Carnets (Tome 3-Mars 1951 - décembre 1959) (Poche)
A travers ces carnets une réflexion au jour le jour se construit, se dévoile et tout un engagement prend forme! passionnant
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Combats sans 'Combat', 9 juillet 2014
Par 
Luc REYNAERT (Beernem, Belgium) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Carnets (Tome 3-Mars 1951 - décembre 1959) (Poche)
Albert Camus se sent seul depuis la disparition de son journal ‘Combat’ : ‘sans rien où je puisse parler, défendre, exposer, justifier à l’occasion’.

Les attaques immondes contre sa personne continuent, comme celle de L. R. qui ‘ose parler de ma nostalgie de commander des pelotons d’exécution, alors qu’il est de ceux dont j’ai demandé la grâce quand il fut condamné à mort.’
Il est extrêmement dur pour les existentialistes : ‘Selon les existentialistes, tout homme est responsable de ce qu’il est. Ce qui explique la disparition totale de la compassion dans leur univers de vieillards agressifs. Pourtant ils prétendent lutter contre l’injustice sociale. Il y a donc des gens qui ne sont pas responsables de ce qu’ils sont, le misérable est innocent de sa misère.’

Le combat contre sa maladie continue: ‘Dans le mois trois crises d’étouffement aggravées de panique claustrophobique. Déséquilibre.’ (11 octobre 1957) ; ‘Récupération presque totale, j’espère même puissance accrue’. (3 mai 1958)

Il se bat pour la liberté de la presse : ‘Une presse n’est pas vraie parce qu’elle est révolutionnaire. Elle est révolutionnaire parce qu’elle est vraie.’
Quant à l’art : ‘La grandeur de l’art n’est pas de planer au-dessus de tout. Elle est au contraire d’être mêlé à tout.’

Ce tome contient l’index général des trois tomes de ‘Carnets’.

Ces ‘Carnets’ ne constituent pas des bonnes introductions à l’œuvre d’Albert Camus. Les notes sont trop hétéroclites. Il faudrait d’abord lire d’autres œuvres comme, sur le plan philosophique, ‘Le Mythe de Sisyphe’ et, sur le plan littéraire ses romans ‘Le Premier Homme’ et ‘l’Etranger’ ou son recueil de nouvelles ‘L’Exil et le Royaume’.
Uniquement pour les fanas de l’auteur.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Carnets (Tome 3-Mars 1951 - décembre 1959)
Carnets (Tome 3-Mars 1951 - décembre 1959) de Albert Camus (Poche - 19 septembre 2013)
EUR 7,40
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit