Commentaires en ligne


 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Abasourdi
Abasourdi, je le suis car j'ai passé toute la journée à lire ce roman, jusqu'à arriver à son terme, ce qui ne m'étais pas arrivé depuis longtemps (mais il est vrai que je lis surtout des essais et qu'il est plus dur, dans ce cas, de lire aussi longtemps d'affilée que pour un roman), mais abasourdi aussi par son...
Publié le 25 juin 2009 par Johan Rivalland

versus
3.0 étoiles sur 5 Lecture pour collégiens
Sobibor Niveau de classe 3e récit apprentissage

Présentation
Emma Lachenal est une adolescente qui ne se libèrera de son mal-être qu'une fois élucidé le mystère qui entoure le passé de ses grands-parents grâce au journal d'un certain Jacques Desroches.

Commentaire
Récit bouleversant...
Publié il y a 20 jours par jeangent


‹ Précédent | 1 2 3 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Abasourdi, 25 juin 2009
Par 
Johan Rivalland (LEVALLOIS-PERRET France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sobibor (Poche)
Abasourdi, je le suis car j'ai passé toute la journée à lire ce roman, jusqu'à arriver à son terme, ce qui ne m'étais pas arrivé depuis longtemps (mais il est vrai que je lis surtout des essais et qu'il est plus dur, dans ce cas, de lire aussi longtemps d'affilée que pour un roman), mais abasourdi aussi par son contenu, d'une dureté toujours difficile à avaler (si je puis dire).

« Est-ce qu'on peut savoir ce qu'on ignore ? », se demande le personnage principal au début du chapitre 14. Question qui peut ressembler à un sujet de philosophie, mais que vous comprendrez à la lecture de ce roman.
Une histoire forte et pleine de profondeur, dont je ne révélerai pas davantage le contenu que ne le fait la présentation de l'éditeur faite ci-dessus.
C'est par recoupements, comme je les apprécie particulièrement dans la technologie utilisée par Amazon, que je suis tombé sur cette idée de lecture, qui m'a attiré immédiatement, attrait conforté par les impressions positives des commentaires utiles dont je remercie les auteurs.

Encore un livre sur les mêmes thèmes usés jusqu'à la corde, pensera-t-on ? Et pourtant, traité ici avec beaucoup d'intelligence ; sans sensiblerie outrancière. Et l'auteur lui-même, en fin d'ouvrage, explique en quoi son roman n'est pas qu'une pâle copie d'autres productions déjà vues.
En ce qui concerne la cible, par contre, il s'agit d'un roman recommandé à partir de la classe de troisième (avec quatre « arrêts sur lecture » pour ce qui concerne l'édition que je commente, de Gallimard Education). Cela m'a, de prime abord, un peu freiné, car je ne suis plus vraiment un adolescent depuis bien longtemps. Mais, en fin de compte, même si j'en comprends bien l'idée, non seulement je ne regrette pas du tout ma lecture, mais j'aurais tendance en outre à considérer que 13-14 ans est bien jeune pour devoir affronter des réalités si effrayantes, même si chacun, bien évidemment, ne dispose pas de la même maturité.
Je conseillerais plutôt, pour cet âge, de commencer par la lecture de L'Intégrale, Maus : un survivant raconte, de Art Spiegelman, qui est une BD mais qui permet de mieux faire ressentir certains événements avec une réelle efficacité et sensibilité, tout en restant bien plus pudique sur le fond. La lecture de ce roman, quant à elle, pourrait alors intervenir dans un second temps, par exemple.

Quoi qu'il en soit, un véritable chef d'oeuvre (et pour moi, une belle découverte), magnifiquement écrit par un écrivain dont on peut affirmer qu'il est de grand talent.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Extrèmement bien écrit, captivant, pour ado mais aussi adultes, 30 juillet 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sobibor (Broché)
Au début de ma lecture, j'ai eu peur, encore un livre sur la shoa mais surtout une fiction.
Je ne lis que des faits réels sur cette période et relatés par des survivants et d'autre part je ne suis pas concernée par l'anorexie.

Par contre là, l'histoire pourrait absolument être tirée de faits réels et le cheminement vers l'anorexie est très bien expliqué.

De plus c'est un livre très bien écrit, je l'ai lu dans la journée, il me fallait savoir la fin.

Je vous le recommande vivement, et lisez le avant votre ado pour évaluer si la lecture n'est pas trop bouleversante et pouvoir échanger après sur ces deux thèmes que sont l'extermination des juifs et l'anorexie.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Secret héréditaire, 27 juillet 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sobibor (Poche)
Variante passionnante et intelligente du secret de famille où l'auteur nous tient en haleine tant par la psychologie des personnages que par l'évolution de l'intrigue. Efficace et sensible, sans prendre le lecteur en otage pour autant, Jean Molla est accessible à tous, au sens noble du terme. Un auteur qui aime ce qu'il fait...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Devoir de mémoire, 6 mars 2011
Par 
Nini79 (France) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sobibor (Poche)
Un livre qu'on lit d'une traite, une émotion forte. Non, ce n'est pas un énième livre sur les camps de concentration, bien au-delà, un livre sur la mémoire, la nécessité impérieuse de ne pas taire le passé, fut-il peu glorieux (voire ignoble), sous peine de voir les générations suivantes développer une réaction qu'ils auront beaucoup de mal à comprendre et à surmonter. Un livre choc, mais jamais négatif, pour donner la force de dépasser les secrets de famille, quels qu'ils soient. Un très beau livre, à offrir sans hésitation à des ados, mais aussi à des plus grands.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


13 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Assez extraordinaire, 17 septembre 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sobibor (Broché)
Un livre qui vous cueille juste sous le plexus solaire.
Je suis "tombée" dessus à la bibliothèque, j'ai lu les premières pages, puis j'ai oublié le temps, lisant debout, avide de tourner les pages, prise par la beauté et l'horreur du livre, prise par l'interconnection de l'histoire et de l'Histoire, prise par le devoir de mémoire, le poids du secret...
C'est un livre très fort, très noir, et en même temps rédempteur, puisque ce n'est qu'à travers le déroulement de cette histoire familiale que l'héroïne arrivera à une forme d'apaisement et à l'acceptation d'elle-même.
Je trouve extrêmement positif qu'un éditeur publie ce genre d'ouvrage dans une collection résolument "ado". Attention cependant, pour des parents qui cherchent à tout prix à "protéger" leurs enfants, ce n'est pas le livre à choisir.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


13 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 un roman coup de poing!, 11 mars 2005
Par Un client
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sobibor (Broché)
J'ai reçu ce récit en pleine face: il est dur, violent, magnifique. Il met en lumière des peurs profondes, enfouies en nous, il est aussi la marque d'un remords collectif. Il dit ce qui ne se dit pas, ce qui doit rester caché, il met face à face l'amour et la haine, l'amour et la mort. L'héroïne m'a entraînée dans son cauchemar, dans sa quête de l'atroce vérité, et, lorsque j'ai refermé le livre, je n'ai pas pu simplement le ranger avec les autres: il m'a fallu en parler autour de moi, le faire connaître, et y revenir souvent. Il est une autre façon de dire l'indicible: il témoigne.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 affreux, 24 décembre 2007
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sobibor (Broché)
Découvert par hasard (lecture collégienne pour mon fils)je suis resté sans voix, ce livre vous assomme mais reste surtout excellent et exceptionnel. L'intensité se développe au fil des pages jusqu'à cette fin affreuse, impensable pour une famille. C'est d'ailleurs un bon sujet de débat et je remercie les professeurs de l'avoir choisi pour une lecture de classe, attention cette histoire reste dure pour des enfants sensibles
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 UN LIVRE QUI NOUS PLONGE DANS L'ANOREXIE, LES SECRETS DE FAMILLE ET LE CAMP DE SOBIBOR, 7 juin 2013
Par 
Kerbrat "le blog aubouquinmalin.eklablog.fr" (france) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sobibor (Broché)
Emma est la fille unique d'un couple dont le père est médecin. Musicienne elle est très proche de sa grand-mère, le décès de cette dernière va la plonger dans l'anorexie, et lui faire découvrir à l'occasion de la découverte d'un secret de famille ce qui s'est déroulé dans le camp de Sobibor. Un des seuls camps de concentration qui a été entièrement détruit par les nazis et dont il ne reste rien. Elle va aussi découvrir des aspects surprenants de la vie de ses grands-parents et de la collaboration.

Ce livre est très intéressant car il aborde des sujets bien présents dans la vie quotidienne des adolescentes d'aujourd'hui, comme l'anorexie et l'importance que peuvent avoir les secrets de famille. En présentant pour partie son roman sous la forme d'un carnet, l'auteur nous replace dans la suite d'Anne Frank et de celles qui ont parlé de la shoah sous cette forme. Il aborde aussi le thème de la collaboration. En choisissant de nous parler de Sobibor, il nous parle d'un des camps qui fut exclusivement un camp d'extermination, enn nous plongeant dans l'horreur concentrationnaire, marquée par une volonté d'efficacité. L'écriture est fluide les personnages attachants, tout ce qui peut contribuer à faire de cet ouvrage un excellent roman pour les adolescents.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 A lire, 22 décembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sobibor (Broché)
Je ne suis pas férocement adepte des récits qui font état des atrocités de la seconde guerre mondiale, justement parceque ce qu'il s'est passé pendant cette période de l'histoire est innommable, mais aussi parceque je n'ai pas l'impression que ce pan historique ai donner plus de matière à réflexions à certains grands pontes de ce monde qui ne sont pas moins que des dictateurs, à l'instar d'Hitler en son temps.

Cependant ce récit est découpé de telle façon qu'il n'a pas peiné à m'emporter. Nous alternons entre notre narratrice Emma et le Jacques par le biais de son journal intime.

Emma est une jeune fille qui a vécu son passage à l'adolescence comme une agression de son propre corps et qui de ce fait entreprend ce qui est en son pouvoir pour avoir l'ascendant sur lui. Une Emma complètement en marge de sa cellule familiale qui ne se retrouve pas en ses parents, ne les comprends pas. Elle s'en remet donc totalement à ses grands parents pour lui apporter toute la chaleur, l'attention et la compréhension dont elle à désespérément besoin. Emma passe beaucoup de temps avec sa grand-mère qui est gravement malade et parfois dort avec elle. C'est de cette manière qu'elle entend pour la première fois les noms "Jacques" et "Sobibōr", noms émanant des songes de sa grand-mère. Noms qui auront un impact destructeur sur Emma, surtout lorsqu'elle la jeune fille interrogera Mamouchka à propos de leurs signification et que cette dernière lui mentira ce dont Emma prends tout à fait conscience. Ce n'est qu'à la mort de sa grand-mère, qu'Emma découvrira le journal. Journal qui lui apportera toutes les réponses aux questions auxquelles ses grands-parents n'ont pas voulus répondre. Le Journal de Jacques.

Jacques, qui causera bien des dégâts à la psyché d'Emma à cause de ces mots écrits plus d'un demi-siècle auparavant. Jacques qui est un jeune homme homme pétrie d'idéaux, de convictions sur le seul avenir envisageable pour l'humanité. Jacques qui est un collabo nazi enthousiaste et envieux de faire ses preuves. Jacques qui va alors être envoyé à Sobibōr, ce camps de la mort.

J'ai eu quelques fois du mal dans la lecture du journal de Jacques ; parcequ'il l'écrit avec, à la fois, détachement et prétention. Détachement pour ce qu'il se passe dans le camps, comme si tout cela était normal, comme si le meurtre de masse était une activité tout à fait respectable. Prétention parcequ'il est convaincu, en quelque sorte, de faire partie des élus, d'être au dessus, bien au delà de tout ces gens qui meurent dans son camps. Il n'y a aucun moment où il ne se pose des questions sur ce qu'il fait, aucune once de compassion dans ses écrits pour ces pauvres gens déportés. Rien et ça m'a mise en rogne, dégoûté.

Emma quant à elle, n'a pas forcément attiré ma compassion dans les premières pages du récit mais petit à petit, l'attachement est venu pour cette adolescente extrêmement fragilisé. J'ai suivi son évolution avec appréhension, ayant peur pour elle parfois mais le final m'a montré la force enfouie en elle et j'ai commencé à avoir de l'espoir pour son avenir.

C'est un livre qu'il faut avoir lu je pense, qui donne à réfléchir autant sur la famille que sur la moralité. C'est une lecture plutôt intense, elle l'a été pour moi du moins. Ce n'est pas un récit qui laisse indifférent, loin de là.

Retrouvez ma chronique ici :[...]
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Retournant, 10 août 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sobibor (Poche)
Un livre extrêmement poignant, mélangeant l'horreur des camps d'extermination, et faisant s'écrouler les repères, les piliers solides d'une jeune fille, qui vit bien longtemps après cette période. Le lien? Je ne peux le révéler sans dévoiler une bonne partie du livre!
Un roman qui vous remue!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 3 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Sobibor
Sobibor de Jean Molla (Broché - 15 septembre 2003)
EUR 9,50
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit