Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cliquez ici Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 undrgrnd Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles
1
4,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Poche|Modifier
Prix:9,65 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Une longue nouvelle, trois courtes et une pièce en un acte composent ce recueil composé en 1956 par Saul Bellow, entre son chef d'oeuvre de jeunesse Les aventures d'Augie March et Le Faiseur de pluie.
Dans la nouvelle éponyme, un quadragénaire divorcé, qui n'a pas réussi à Hollywood comme acteur ni davantage comme directeur commercial, végète à New-York dans un hôtel-pensionnat pour personnes âgées qu'habite son père, qui refuse de lui donner un centime et ne semble préoccupé que par son prochain trépas. Dans 'Un futur père', un dénommé Rogin s'interroge sur la nature dont héritera son enfant : son tempérament terne et sérieux ou celui de sa capricieuse et oisive femme. Dans 'A la recherche de M. Green', un employé du bureau d'aide sociale cherche désespérément à remettre des bons à des résidents des ghettos noits de South Chicago. Dans 'Les manuscrits de Gonzaga', un jeune Américain tente de retrouver en Espagne les poèmes d'amour inédits de son écrivain préféré - sans parvenir à faire partager son enthousiasme aux autochtones. Enfin, dans la petite pièce 'Le démolisseur', un habitant en voie d'être exproprié par sa municipalité entreprend de démolir son logement, au grand dam de son épouse et de sa belle-mère.
Ma préférence va à l'étudiant en littérature qui va, littéralement, chercher son château en Espagne et sera confronté à une Anglaise revêche, une police franquiste menaçante et des proches du Poète qui ont oublié ce dernier et n'ont cure de l'oeuvre de leur défunt ami. Mais le niveau, excellent, se maintient tout au long du recueil, dominé par les thèmes de l'ingratitude et du ressentiment.
Seuls et incompris, vaincus et dominés, les héros de Bellow ne parviennent pas à communiquer au monde extérieur leurs tourments ou leurs bonheurs, à faire partager leurs détresses et leurs enthousiasmes - et chacun, à sa façon, d'en faire le constat et de se fermer un peu plus dans sa coquille, comme un ecargot confronté à une agression extérieure. Le ton de Bellow est sarcastique mais les personnages restent attachants, un peu (assez bizarement) comme dans ses oeuvres de vieillesse du type Une affinité véritable. A lire.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,70 €
7,90 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)