undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

9
4,2 sur 5 étoiles
Le Livre des jours
Format: PocheModifier
Prix:7,90 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

7 sur 7 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 17 mars 2004
Je suis en train de lire cette autobiographie traduite pour la deuxième fois ... l'oeuvre donne envie au lecteur d'apprendre, de se cultiver ... car l'auteur raconte son enfance en montrant à quel point il était assoiffé de connaissance et comme lui, on devient assoiffé ...Taha hussein avait commencé par apprendre par coeur le Coran. Puis le deuxième livre d'apprentissage de la connaissance fut "Alfiyya" (célèbre livre de la grammaire arabe classique). J'ai retenu l'extrait suivant où l'auteur dit :
"Quelle joie et quel rêve, lorsqu'il revint le lendemain de l'école, un samedi, portant son exemplaire de l'Alfiyya... Ce livre, tout misérable, tout sale et mal relié qu'il était, l'élevait de plusieurs degrés dans la considération générale. Sous son apparence minable et malpropre, il valait à ses yeux cinquante Corans comme ceux qu'apportaient ses camarades." Page 60.
Etant musulmane, je suis ravie de voir qu'il existe des auteurs comme Taha Hussein qui donnent leurs avis littéraires de manière objective ... GRAND MERCI aux traduteurs qui m'ont permis de connaître cette oeuvre : LES JOURS de Taha Hussein.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
8 sur 8 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 11 novembre 2004
je suis une élève marocaine, j'ai lu ce livre en arabe et je n'est jamais vu un livre si passionnant, si attractif, si touchant, qui est à la fois une oeuvre autobiographique réelle et qui a plusieurs buts (partager ses souffrances avec les lecteurs et surtout son souhait le plus le plus cher c'est de rassembler les deux traditions arabes et celle du Nord).
Pour ceux qui savent lire l'arabe, je vous conseille de le lire en arabe car c'est plus vivant, c'est la langue avec laquelle elle a été écrite.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 24 septembre 2008
J'avais déjà lu la Maison du Bout du Monde de lui, histoire relatant la vie de deux jeunes homosexuels dans les années 80, un peu à la Armistead Maupin.

Un tout autre ton dans Le Livre des Jours. L'histoire se déroule sur trois périodes (comme dans The Hours): la première au 19ème siècle, pendant la révolution industrielle ; la seconde de nos jours ; et l'ultime se passe dans un futur assez lointain (enfin, je le souhaite, vu comment il le décrit).
3 époques différentes, mais toutes reliées par la poésie de Walt Whiltman, que des êtres à part déclament sans pouvoir s'en empêcher ; par un lieu : New-York ; par un objet : un bol ; par trois prénoms : Luke, Cat et Simon.

Une histoire avec un côté un peu mystique, où les personnages sont liés malgré les générations (et les espèces, aussi) qui les séparent. Où tous ressentent un véritable mal-être, cherchant leur place dans ce monde, cherchant en vain à lier une relation avec ceux qui les entourent, mais ne se sentant réellement bien que lorsqu'ils sont ensemble tous les trois : Simon, Luke et Cat.

Un très beau roman, bercé par la poésie de Whiltman "Un enfant m'a dit :"Qu'est-ce que l'herbe?" m'en offrant de pleines poignées ; Comment pourrais-je répondre à l'enfant? Je ne le sais guère plus que lui.", qui remet en cause nos croyances. Et si nous étions tous liés par plus de choses que ce que nous imaginons?
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 10 janvier 2013
Une autobiographie passionnante qui nous plonge dans l’Égypte du tout début du XX°s. Hussein rend son personnage (lui même, "l'enfant", "notre ami", etc, puisqu'il raconte son histoire à la 3ème personne) attachant et souvent émouvant. Frappé par le destin, rendu aveugle à trois ans par la négligence, habituelle à l'époque, de sa mère qui préfère les remèdes "de grand-mère" à la consultation d'un médecin (Hussein perdra d'ailleurs une petite sœur de la même façon), l'auteur nous rapporte son itinéraire à la fois classique (école coranique, puis al-Azhar) et original, du fait de son handicap, puis sa rébellion intellectuelle.
Nous découvrons un univers riche et vivant et les anecdotes cocasses donnent souvent le sourire. Mais cette autobiographie est aussi une approche sociologique très acide de l'écosystème d'al-Azhar, la mythique université islamique du Caire, au début du siècle, institution alors sclérosée. Et ce témoignage vaut son pesant d'or : ce n'est pas pour rien si, au moment de la parution du livre en Égypte, les autorités universitaires ont tenté de faire interdire cette attaque en règle.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Taha Hussein, aveugle à l'âge de 3 ans, destiné par son père à suivre des études religieuses écrit sa biographie à la 3è pesonne. Dans une première partie (avant ses 13 ans) il apprend par coeur le Coran. Dans la seconde partie, ce sont ses études dans une école supérieure religieuse contestée qui étudie les textes arabes. Pour un lecteur non arabe, c'est dépaysant mais aussi austère. Les perception sont celles d'un jeune aveugle qui souffre de solitude.
Nombreuses références ; probablement préférable de le lire en arabe.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 27 janvier 2001
Genial! L'histoire d'un jeune egyptien et sa rencontre avec l'Occident. Une histoire de lutte, d'amour...une histoire de realite.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 9 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 17 juillet 2006
Se laisser emmener par un roman de M. Cunningham est magique. Il nous tient par la mimine au fil des pages et je ne saurais pas forcément dire pourquoi c'est si passionnant. Mais ça l'est.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 7 décembre 2011
Il s'agit de la biographie d'un enfant aveugle, l'auteur.
Tout cela est bien écrit.
A mi-livre, cependant, on s'enferme dans les écoles Coraniques et cela devient pour moi assez fastidieux.

Inégal en intérêt, donc, mais lisible si on apprécie l'austérité.
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 22 février 2007
Je n'ai aime ni l'histoire, ni les personnages. Je me suis forcee a lire les deux premieres parties en me disant que quelque chose allait changer, que j'allais "rentrer dedans" mais non ... apres quelques pages de la troisieme partie - j'ai referme le livre ... pour de bon
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Les fils de la médina
Les fils de la médina de Naguib Mahfouz (Poche - 2 octobre 2003)
EUR 11,70

La Traversée intérieure
La Traversée intérieure de Taha Hussein (Broché - 12 mars 1992)
EUR 18,60

Au-delà du Nil
Au-delà du Nil de Taha Hussein (Poche - 11 mai 1990)
EUR 6,20