Commentaires en ligne


5 évaluations
5 étoiles:
 (5)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 étrange Japon panthéiste, chef d'oeuvre, 20 août 2012
Par 
Petrus Comestor (France) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Contes de pluie et de lune (Poche)
Une édition de ces contes aussi importants de la littérature japonaise que le Dit du Genji ou, dans un autre registre, le Pavillon d'Or de Mishima, par les meilleurs japonologues, c'est un grand trésor. Un nouveau genre hybride naît sous la plume de l'auteur: conte/roman/fantastique/poésie/prose/nouvelle/haïku. Appareil de notes en fin d'ouvrage pour ne pas troubler la fluidité du "récit".
Je tiens à préciser que le dvd annoncé de Kenji Mizoguchi (autre raison de mon achat compulsif), le sublime et effrayant "Contes de la lune vague après la pluie" n'est plus (s'il le fut comme annoncé dans une édition épuisée) n'est pas fourni.

Petit détail: la police utilisée de caractères est vraiment mal choisie; taille 8, et hybride de Garamond. Le plaisir de la lecture en est entamé, mieux vaut une édition plus volumineuse. Presbytes et hypermétropes, à vos loupes.
PS: je vous recommande, si vous souhaitez partir à la découverte de ce Japon polymorphe et déroutant, de lire quelques haikus, de voir quelques films de Kurozawa: Rêves, Les Sept Samouraïs, Le garde du corps, ainsi que quelques dessins animés du studio Ghibli: Princesse Mononoke, Porco Rosso, Nausicaa de la Vallée du Vent. Après, vous pourrez aller où bon vous semble.
Je ne conseille pas Mishima, fasciné par la perversion sous toutes ses formes.
On en a suffisamment chaque jour et dans chaque civilisation.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Fantômes humains, 19 décembre 2012
Par 
Luc REYNAERT (Beernem, Belgium) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Contes de pluie et de lune (Poche)
L'univers d'Ueda Akinari est peuplé de spectres `humains', des bons et des mauvais, des obsédés et des vengeurs. Mais, ses récits dévoilent aussi sa vision sur le monde, sur l'être humain (l'homme et la femme) et la vie, ainsi que sur le bouddhisme et l'art.
Il est nécessaire de consulter les notes et les commentaires brillants de René Sieffert pour pouvoir vraiment apprécier les récits.

Le monde et la vie humaine
Pour Akinari, `la vie est pareille à l'écume flottante : le matin, l'on n'est point assuré du soir' (Le Rendez-vous aux Chrysanthèmes) et `le caeur humain ne peut se reposer sur rien (La Maison dans les roseaux).
Il reconnaît la force de la raison : `l'oiseau, il a la voix, l'homme, il a l'esprit ; nature animale, esprit, nues, eaux peuvent être éclairés !' (Buppôsô)
Pour lui, l'or est plus puissant que les armes. En d`autres termes, politique et économie l'emportent sur la force. De plus, `ce que l'homme doit observer, c'est l'esprit d'économie, car celui qui passe la mesure, tombe dans l'avarice sordide (Controverse sur la Misère et la Fortune).

Le bouddhisme
Akinari accepte l'importance du `karma' (les vies antérieures sont les causes qui déterminent le destin de l'homme dans ses vies futures), mais pas dans sa version vulgaire : `se borner à appliquer richesses et honneurs par les bonnes actions des vies antérieures, et la misère par la rétribution des forfaits, ne voila-t-il pas un bouddhisme grossier fait pour les nonnes et les bonnes femmes ?' (Controverse sur la Misère et la Fortune)
Le seul moyen d'échapper aux effets dus aux mauvais actes aux cours de vies antérieures, est l'illumination. Cette illumination peut venir d'une nouvelle passion, comme la fixation de l'esprit sur un thème imposé par un maître, une méditation spirituelle propre à la secte zen (Le Capuchon bleu) ou même d'un poème, qui `illumine' le `coupable' que `le noble et le rustre, plus rien ne les distingue' (devant la mort) (Shiramine).
Il réfute les croyances vulgaires qui font de la folie une possession démoniaque et adopte des conceptions plus rationnelles d'un aveuglement du sens moral dû aux passions (Le Capuchon bleu). De plus, il attaque frontalement `les faiseurs de miracles professionnels' (L'impure passion d'un serpent).

L'homme
Les hommes apparaissent la plupart de temps sous la forme de spectres démoniaques : un fantôme assoiffé de vengeance (Shiramine), un cannibale (Le Capuchon bleu) ou des suicidés (Buppôsô). Le personnage principal du récit `Le Chaudron de Kibitsu' est un débauché rusé. Par contre, un `bon' guerrier se transforme lui-même en spectre pour tenir une promesse dans `Le Rendez-vous aux Chrysanthèmes'. Les moines y figurent sous des aspects beaucoup plus positifs, et notamment comme initiateurs d'illuminations.

La femme
Un des sujets majeurs des récits est l'âme féminine. Akinari accepte la conception bouddhique selon laquelle la femme est un être inférieur par nature, qui ne peut atteindre l'illumination qu'après avoir été purifiée par une réincarnation masculine (Le Capuchon bleu).
Elles apparaissent notamment sous des formes d'un serpent transformé en une femme fatale, jalouse et obsédée (L'impure passion d'un serpent) ou d'une épouse jalouse qui dévoile son `naturel pervers' (Le Chaudron de Kibitsu).
Par contre, dans `La maison dans les roseaux', une femme morte rend visite à son mari sous la forme d'un fantôme pour lui communiquer `son long mal d'amour'.

L'art
Pour Akinari, l'art consiste à reproduire le plus fidèlement possible la nature. Des poissons peints deviennent vivants. Et, le disciple du maître `avait peint un coq sur une cloison. Un coq vivant, voyant cette image, y donna un coup de patte.' (Carpes telles en songe)
Akinari attaque aussi `le manque d'esprit de finesse pour apprécier l'essence de la poésie, chez des gens qui accordent au Bouddha une vénération aveugle (Buppôsô).

Ce recueil (écrit au 18me siècle) avec ses récits riches en couleurs éclatantes, en émotions intenses ainsi qu'en méditations profondes, est un véritable chef-d'oeuvre. A ne pas manquer.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La lune est vague après la pluie, 2 octobre 2010
Par 
Julian Morrow (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Contes de pluie et de lune (Poche)
Les neuf contes qui constituent ce recueil peuvent sans doute aucun être placés parmi les plus beaux textes de la littérature japonaise classique. Mélange déroutant d'humour et d'étrange, les histoires ici réunies plongent le lecteur dans le quotidien du Japon médiéval et dans les méandres de l'imaginaire fantastique oriental.

Un chef d'oeuvre littéraire qui inspira à Mizoguchi Kenji son chef d'oeuvre : Les contes de la lune vague après la pluie

Julian Morrow
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 très belle lecture; à recommander. Ouvrage qui introduit à l'art japonais, 31 août 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Contes de pluie et de lune (Poche)
Excellemment traduit. L'appareil critique est construit intelligemment. Ouvrage d'une lecture très agréable. C'est un livre que j'ai recommandé à mes amis.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 2) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 interessant, 13 mars 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Contes de pluie et de lune (Poche)
pas encore terminé mais ce livre si il est tel que le film que j'ai acheté chez amazon sera plus que parfait
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Contes de pluie et de lune
Contes de pluie et de lune de Ueda Akinari (Poche - 10 octobre 1990)
EUR 8,50
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit