undrgrnd Cliquez ici Toys Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_ss16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

2,8 sur 5 étoiles5
2,8 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:8,90 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 13 mars 2009
Titre : Le Bleu du Ciel
Auteur : Georges Bataille
Editeur : Union Générale d'Editions - Paris
Collection : 10/18
185 pages

La guerre civile espagnole est proche. La deuxième guerre mondiale est dans l'air.
Dans cette lourde atmosphère d'attente, le narrateur se déplace de Paris à Barcelone et finit en Allemagne un voyage au bout de sa vie. Lazare, femme étrange vêtue de noir, l'accompagne ou, absente, l'obsède.
Les personnages tentent de se noyer l'être dans l'alcool.
La débauche est continue, triste et nauséeuse. On vomit et on se vomit.
L'itinéraire est morbide.
Le « héros » craint de sombrer (et cherche à tomber) dans la folie.
Et le bleu du ciel est d'une totale hypocrisie...

Etrange récit, écrit en 1935, à une époque politiquement et littérairement surréaliste (on pense à Bunuel, mais aussi à Sade et à Pierre Louÿs), que Bataille n'a publié qu'en 1957, à la demande, dit-il dans l'avant-propos, d'amis « qu'avait émus la lecture du manuscrit ».

Patryck Froissart, Plateau Caillou, le 13/03/2009
11 commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 juillet 2011
A une période ou semble-t-il des écrivains comme Bataille plutôt que de se réfugier dans l'action, ou l'art se réfugient dans la luxure, et s'oublient en oubliant leur époque dans la pornographie.

Il n'empêche, certaines lignes sont de très belle facture: je me permets de citer, ce livre exulte quand même des relents de poésie:

Les hommes sont des valets de chambre... S'il y en a qui a l'air d'un maître, il y en d'autres qui crèvent de vanité...mais ... ceux qui ne s'inclinent devant rien sont dans les prisons ou sous terre... et la prison ou la mort pour les uns... ça veut dire la servilité pour tous les autres...

Je voyais mes jambes jaunâtres dans l'eau, les deux pieds dans le sable, le tronc, les bras et la tête au-dessus de l'eau. J'avais la curiosité ironique de me voir, de voir ce qu'était à la surface de la terre (ou de la mer), ce personnage à peu près nu, attendant qu'après quelques heures, l'avion sortit du fond du ciel. Je recommençai à nager.

Le ciel était immense, il était pur, et j'aurais voulu rire dans l'eau.

Quand sa langue lécha la mienne, ce fut si beau que j'aurais voulu ne plus vivre.
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 septembre 2013
Depuis que j'ai lu cette fiction de Bataille j'ai envie de lire tous ses autres livre car il a un style un peu vieillot mais tres efficace
on peut aller jusquà dire que le lire rend intelligent !
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 février 2014
Je n'aurais pas aimé rencontrer Georges Bataille. Il a l'air d'être un brin scatophile et nécrophile (note d'humour, je précise). Quoi qu'il en soit, c'est un auteur intéressant à bien des égards, même si cette ouvrage reste anecdotique par rapport à ce qu'il a fait d'autre
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 octobre 2010
Tant dans le contenu que dans l'écriture je n'ai pu trouver aucun intérêt à cet ouvrage. A éviter selon moi.
11 commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,60 €
6,60 €
11,50 €