Commentaires en ligne 


3 évaluations
5 étoiles:
 (3)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

11 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une révolte illusoire?, 30 juin 2011
Par 
Enver Hoxa (Albanie) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Antimodernes: De Joseph de Maistre à Roland Barthes (Broché)
Dans cet intéressant essai, Antoine Compagnon a choisi, et c'est son droit, puisqu'il le dit honnêtement, d'être un homme de parti pris.Ceux qui y chercheront une analyse nouvelle sur l'essence de la modernité et l'avenir des traditions humaines seront décus, car l'auteur à choisis de traiter dans une perspective surtout littéraire certains penseurs qui, conscients d'une décadence esthétique et morale, ont écrit sous l'effet de ce sentiment comme d'autres écrivent sous l'effet de la drogue ou de l'alcool, y trouvant une inspiration féconde et talentueuse.
Les auteurs dont il fait le florilège ont assorti leur critique pessimiste sur la modernité de la conviction qu'elle est inéductable.
Avec la plus grande partie de la littérature française, il est permis d'être dégoûté par la société de masse, si l'on déclare qu'il est vain de s'opposer.Sous cette condition, l'antimoderne devient un moderne particulier, "à l'arrère-garde de l'avant-garde", sans danger.Sinon, si l'on clame que tout n'est pas perdu, ou même que l'on envisage de mobiliser la volonté pour retrouver l'ordre englouti, on est plus un "réactionnaire de charme" mais un fasciste...
L'antimoderne ainsi défini par Antoine Compagnon a droit de cité, il peut être mystique comme Maistre, flamboyant comme Chateaubriand, sulfureux comme Baudelaire ou Lautréamont, déchu comme Verlaine ou Huysmans, inquiet comme Roland Barthes, à la condition absolue d'être résigné.PM
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


36 internautes sur 41 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 L'analyse précise d'un amoureux de la littérature, 31 mai 2005
Par Un client
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Antimodernes: De Joseph de Maistre à Roland Barthes (Broché)
Je découvre Antoine Compagnon par ce livre, mais il ne fait aucun doute que je lirai tous les autres.
L'analyse est précise, fine, aigue, traque les nuances et les revirements et couvre à travers les quelques noms d'auteurs choisis de grands courants souterrains qui continuent d'animer les prises de positions actuelles: classisisme contre romantisme, antisémistisme, philosémitisme, bergsonnisme...
Je découvre Thibaudet, dont on se demande d'ailleurs en quoi il est antimoderne, mais c'est un grand plaisir.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Livre essentiel, 6 juillet 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Antimodernes: De Joseph de Maistre à Roland Barthes (Broché)
Que comprendre du temps où l'on vit ? Comment accepter le nouveau sans renier l'ancien ? Que faire du Progrès, d'une part et de l'Histoire d'autre part ? Une réflexion si riche dans le champ littéraire, qu'elle dépasse ce champ pour devenir une réflexion historique, philosophique, politique.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Les Antimodernes: De Joseph de Maistre à Roland Barthes
Les Antimodernes: De Joseph de Maistre à Roland Barthes de Antoine Compagnon (Broché - 3 mars 2005)
EUR 30,00
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit