undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

  • Faust
  • Commentaires client

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles13
4,3 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:3,90 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Dans cette pièce, Goethe reprend la légende de Faust, héros d'un conte populaire allemand ayant fait florès au XVIe siècle et ayant connu de nombreuses réinterprétations comme le Faust de Marlowe.

Avec talent et un style magnifique, Goethe met en scène, Faust, un jeune médecin brillant, adepte d’ésotérisme et totalement nihiliste face à sa condition d'Homme, qui se fait proposer un pacte avec le diable.
Dans cette édition, nous avons seulement la première partie et je ne la conseille pas, car la deuxième partie ne se vend séparément, et je peux vous garantir que vous serez frustré, tant cette première partie est formidable.
Ayant lu un certain nombre de pièce de théâtre, je considère celle-ci comme celle qui m'a le plus enchanté, avec les meilleurs Shakespeare ou le meilleur du classicisme français.

Cette pièce est également très philosophique et les réflexions de Faust, pourtant sur nombres de sujets, sont d'une grande profondeur.
Cette alacrité correspond également au charme du diable, chose connu, et des aventures de nos deux compères et de la découverte de l'amour pour Faust, non sans tragique. Si le diable est le maître de la terre, aucun des services que proposent le grand "malin" n'est gratuit. Cette pièce aborde la notion de bien et de mal, du plaisir ou de la raison avec une finesse magistrale et la dissection de cette pièce nécessiterait des centaines de pages passionnantes.

De plus, la traduction de De Nerval est formidable et d'une grande richesse, vu la difficulté de traduire l'allemand.
Je conseille fortement Faust de Goethe, mais ne conseille d'acheter seulement la première partie, car vous en serez frustré. Une pièce noire, profonde et non sans ironie de la part d'un Goethe qui sait de quoi il parle.
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Pourquoi lire la traduction de Gérard de Nerval ?
Parce que Goethe lui-même, de son vivant, assez âgé quand Nerval traduisit "Faust" en 1828 : "Goethe loua comme très réussie cette traduction de Nerval quoiqu'elle fut en prose pour la majeure partie" (sources "Les entretiens avec Goethe" de Eckermann).

Saluez par le maitre ! Que dire de plus, fiez-vous au jugement de l'auteur de "Faust".

Superbe pièce sur le mythe du pacte entre Méphistophélès et le docteur Faust (qui orgueilleux oscille entre son intelligence et ses passions obscures). La pièce est une tragédie, très philosophique, où tout le long il y a des digressions et des réflexions de Goethe sur le savoir, la séduction, la vanité, l'amour, etc.
0Commentaire|15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 février 2010
Un grand classique de la littérature dans une version très claire et très complète. Traduction fine, fidèle à l'original, bien qu'en prose et non pas en vers. Produit en excellent état. Préface de Jeanne Ancelet-Hustache très instructive.
0Commentaire|19 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
S'il y a un thème autant universellement débattu en littérature, c'est bien celui de Faust, du péché originel issu de l'orgueil de vouloir tout savoir pour se mesurer aux dieux, et de la rédemption par la compassion. Faust, plus panthéiste que chrétien, ne croit pas en une grâce divine quelconque. Dieu est mort, puisqu'il ne se manifeste pas, l'abandonnant à l'immobilisme stérile. Déchiré par les forces contraires qui entravent la réunification avec lui-même, d'un côté, l'attraction terrestre,incarnées par Méphisto, de l'autre, la quête de la lumière qui le rapprocherait du divin, que Goethe appelle le «Wissensdrang », Faust ne trouve de consolation que dans les deux figures de la féminité, Marguerite et Hélène. Marguerite incarne l'anima de la psyché de l'homme et apaise son doute sceptique. A la frénésie créatrice de Faust répond la beauté tranquille de la nature incarnée dans celle d'Hélène. On peut acheter les yeux fermés cette traduction de Gérard de Nerval puisqu'il avait reçu de son vivant la bénédiction du maitre.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 février 2016
Faust est inspiré d'un certain Johann Georg Faust, alchimiste allemand du XVIe siècle, déjà héros d'un conte populaire et de pièces de pièces de théâtres de Christopher Marlowe et Gotthold Ephraim Lessing.

Goethe a travaillé sur le thème de Faust pendant une longue partie de sa vie et Faust est souvent considérée comme l'œuvre la plus importante de la littérature allemande.
Il existe plusieurs traductions notables en français du Faust de Goethe, celle de Gérard de Nerval, parue en 1828, est très bonne .
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 juin 2014
Un peu difficile à comprendre et un peu long au début, mais ça vaut le coup de persister car c'est un excellent livre.
11 commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 janvier 2016
Cette traduction assez maladroite permet malgré tout de sentir le grand souffle poétique de Goethe.
Il ne faut pas être trop sévère pour le traducteur, la tâche est bien difficile.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 septembre 2014
Humour, cynisme bercent ce faust jouissif et toujours aussi pertinent ça détend ça fait plaisir ça fait réfléchir carrément génial
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 septembre 2014
Pièce de théâtre dont le début et la fin sont passablement décevants, du fait d'une écriture excessivement dense, confuse et décousue.

La relation entre Faust et Méphistophélès est intéressante. Hélas, la multiplication des personnages aux 2 extrémités du récit noie quelque peu l'intrigue.

Le style est exalté, poétique, lyrique, mais bizarrement l'emphase nuit parfois à la clarté et à la profondeur des thèmes évoqués par Goethe.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 novembre 2014
livraison rapide, livre en parfait état, cela va bien m'aider à m'imprégner ce cette histoire dont on donnera l'opéra sur scène au mois de février prochain, Merci, je recommande ce vendeur
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

9,00 €
3,60 €
2,00 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)