Commentaires en ligne 


10 évaluations
5 étoiles:
 (7)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:
 (2)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Savante folie
Dommage que l'édition Babel de ce petit livre ne soit plus disponible (au moment où j'écris ce com), tant cette nouvelle traduction avait motivé ma lecture. Et j'avoue que je ne sais pas ce que valent les autres.
Quand je dis "petit" livre, il est bien entendu question de nombre de pages et peut-être aussi d'accessibilité - cet...
Publié il y a 19 mois par Sam Indiana

versus
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Un grain de folie seulement
Difficile de commenter un ouvrage vieux de presque cinq siècles. Vu de nos jours c’est un petit entremet plutôt ennuyeux à lire, on sent que l’auteur s’est fait plaisir mais pas plus. Sa folie dont il est question s’apparenterait plutôt au grain de folie, à l’impertinence, la liberté d’expression. Sortir des...
Publié il y a 19 mois par Arribat


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Savante folie, 14 septembre 2012
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Eloge de la folie (Poche)
Dommage que l'édition Babel de ce petit livre ne soit plus disponible (au moment où j'écris ce com), tant cette nouvelle traduction avait motivé ma lecture. Et j'avoue que je ne sais pas ce que valent les autres.
Quand je dis "petit" livre, il est bien entendu question de nombre de pages et peut-être aussi d'accessibilité - cet essai philosophique n'étant nullement trop complexe pour l'apprenti philosophe que je suis. Car il s'agit en fait d'un "grand" livre, et je n'apprends rien à personne en affirmant cela : l'Eloge de la Folie, pardonnez-moi d'avance ce rapprochement, étant, dans une certaine mesure, à la philosophie moderne ce que les Confessions de Saint-Augustin ont été à la théologie scholastique. J'entends : une base solide ; et ce, non en raison, sans doute, du thème choisi - en effet, il serait erroné, selon moi, de soutenir qu'à travers cette habile définition de la Folie et de son empire sur le monde, l'ensemble des enjeux de la philo aient pu être ne serait-ce qu'évoqués... non, Erasme ne sort jamais complètement de son sujet, même quand ce sujet le mène à en critiquer d'autres qui lui sont liés, comme de dénoncer l'hypocrisie organisée de la société humaine, ses vanités, ses duperies, sa mauvaise foi ou ses abus de confiance - et de langage aussi (si l'on doit considérer avec vérité le sens et les connotations usuelles du mot "folie").
- Or, en définitive, c'est bien par le mode du discours et par sa pertinence, oserais-je dire : son impertinence, qu'Erasme préfigure une volonté d'analyse des formes, des apparences, utilisant le dévoilement adroit et le retournement utile : en l'occurence, ici, en donnant la parole à la déesse Folie elle-même, il démasque efficacement grâce à ce procédé du discours et son second degré, - sous les dehors de l'humour donc, voire de la comédie -, l'emballage trompeur de l'organisation sociale convenue sans justesse par le commun, leste à conclure mais peu prompt à déduire. En conséquence, je n'hésiterai pas à dire qu'on retrouve encore chez Nietzche, c'est à dire trois siècles et demi plus tard, ce style du questionnement philosophique.
L'Eloge de la Folie se pose donc en initiatrice du raisonnement moderne de la pensée. Sa clarté, sa limpidité, sa relative concision et sa nature assumée d'amusement humble en font la base idéale de futures constructions plus sophistiquées, sur d'autres thèmes plus "essentiels" - du point de vue de la cause et de l'origine des choses, j'entends.
Ses qualités d'écriture, sa verve et son inspiration enlevée, offrent en outre au lecteur un divertissement allègre et agréable, alliant esprit festif et profondeur libératrice (ce qui est rare). Se présentant davantage comme un essai que comme un système, ce livre est une bonne manière de s'intéresser, avec ouverture, tact et simplicité, à la philosophie, et de découvrir l'avant-garde des idées d'une époque, et l'un de ses penseurs les plus fins, les plus cultivés : Desiderius Erasmus - proche et intime de Thomas More, autre figure d'excellence de la Renaissance.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Un grain de folie seulement, 11 septembre 2012
Par 
Arribat - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Eloge de la folie : suivi de la lettre d'Erasme à Dorpius (Poche)
Difficile de commenter un ouvrage vieux de presque cinq siècles. Vu de nos jours c’est un petit entremet plutôt ennuyeux à lire, on sent que l’auteur s’est fait plaisir mais pas plus. Sa folie dont il est question s’apparenterait plutôt au grain de folie, à l’impertinence, la liberté d’expression. Sortir des sentiers battus du conformisme et du conservatisme. Un billet d’humeur dirait-on de nos jours, sauf qu’il est fait à une époque où la critique est vite hérétique, surtout dans ces temps de schismes venant de toutes parts, et donc un exercice à haut risque. Peut-être est-ce la raison pour laquelle il cherche l’assentiment de son ami Thomas More et qu’il se justifie auprès de Dorpius. Chocottes ou vanité ? Peu importe, Erasme nous parle comme un petit provocateur, un chansonnier littéraire, un insolent, un troll. C’est ce qui le rend d’une telle actualité et nous pousse par inadvertance à utiliser des mesures de notre temps pour évaluer un ouvrage d’une autre époque. Au passage un grand merci pour les renvois et annotations très utiles pour tous ceux qui n’ont pas fait leurs « humanités ».
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 En fait toute l'oeuvre...ou presque, 29 octobre 2011
Par 
Proisy Jean Claude (france) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Erasme : Eloge de la folie (Poche)
Cette excellente nouvelle édition contient en fait, en plus de "l'Eloge de la Folie", "les Adages, "les Colloques" et quelques lettres très personnelles d'Erasme pour s'imprégner du quotidien de ce grand voyageur et intellectuel humaniste.A cette parution, établie avec le concours et la compétence de quelques spécialistes de l'Humanisme reconnus,l'éditeur a eu la bonne idée d'ajouter un "Dictionnaire d'Erasme et de l'Humanisme" qui permettra à chacun de mieux pénétrer l'esprit de ce grand philosophe hostile à la guerre, à tous les fanatismes, sensible aux problèmes de l'éducation, dénonçant les risques des nationalismes (qui comme tous les "trucs" en "-isme" , pratiqués dans l'excès, concourrent souvent à une perversion de la pensée!), et , par conviction "humaniste",cosmopoliste et tolérant.Contemporain de Christophe Colomb, de Charles Quint, de François Ier,et ami de Thomas More, Erasme est étrangement "moderne" et nous amène à une réflexion...très contemporaine pour notre époque d'incertitudes si propre questionnement.
Plus de 1200 pages à butiner avec ardeur mais en prenant tout son temps , qui donnent l'accès à une "science avec conscience" pour l'enrichissement de notre "âme".
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 achat, 3 mai 2013
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Eloge de la folie (Poche)
très bonne transaction, à l'image d'un ouvrage en parfait état. Erasme n'aurait été
subjugué par la facilité avec laquelle on peut actuellement se procurer des livres !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Eloge de " l'eloge de la folie"..., 28 septembre 2012
Par 
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Éloge de la Folie et autres textes (Broché)
Excéllent ouvrage bien documenté mais qui nécessite pas mal de temps pour l'analyser et bien comprendre toutes ses subtilités; il y a de très nombreuses citations latines et grèques mais aussi un très bon glossaire où tout est expliqué avec " mult " détails.
Bref un excéllent livre pour des étudiants ou des personnes qui s'interessent à la philosophie donc à la vie de l'époque d'Erasme.

A lire absolument...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Erasme le grand, 13 janvier 2014
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Éloge de la Folie et autres textes (Broché)
un grand classique, qui devrait être dans les programmes des collèges et lycées, mais ce ne sera pas le cas, hélas
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Une audace satirique et facétieuse, 2 juin 2013
Par 
Christelle (Amiens (80)) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)   
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Eloge de la folie : suivi de la lettre d'Erasme à Dorpius (Poche)
Cet essai néo-latin d'une centaine de pages est une véritable réussite. En effet, cinq siècles plus tard, on rit encore malgré les allusions culturelles très pointues et une traduction classique. Le livre, écrit en 7 jours, alors que l'auteur souffrait d'une maladie des reins fut un véritable succès à son époque et demeure aujourd'hui un grand ouvrage. Il fut traduit en français, allemand et anglais à la Renaissance peu après sa parution.

Je crois qu'Erasme inspira non seulement Rabelais qui en parle comme d'un maître que La Fontaine: "Le plaisir allèche d'abord le lecteur et après l'avoir alléché, le retient". Je retrouve même certaines critiques prononcées contre les politiques par Voltaire dans l'article "Guerre" de son "Dictionnaire philosophique" chez Erasme: "[Les souverains Pontifes] combattent par le fer et par le feu et font couler des flots de sang chrétien". La guerre est une démence envoyée par les Furies, une peste qui détruit les mœurs. Finalement, Erasme est l'initiateur de beaucoup d'idées qu'on ne lui attribue pas. D'autres auteurs plus célèbres lui ont volé la vedette.

Dame Folie prend la parole et vante ses qualités. Elle veut prouver la présence de son esprit partout chez les hommes. Si elle s'oppose à la Sagesse, c'est pour mieux faire aimer la vie car elle ouvre des portes à la fantaisie et au goût du risque. Toutes les catégories sociales sont fustigées à travers cette figure allégorique: les Pontifes, papes, théologiens de toutes sortes, poètes, moines, Princes...Personne ne lui est étranger.

Ce que j'ai apprécié aussi chez cet auteur, c'est qu'il fait une distinction entre la "bonne" Folie, celle qui parle et la mauvaise, orchestrée par les Furies. Il y a donc le bon délire et celui qui est assassin. Or, cette distinction est aujourd'hui oubliée puisque le mot "Folie" ne revêt qu'un aspect péjoratif. Erasme, grâce à cet argumentaire, nous rappelle tous ses bienfaits ou du moins son existence chez chacun d'entre nous. Les exemples de folie parmi les hommes ne manquent pas: faire fortune à la guerre, séduire une vieille pour s'enrichir, voyager sur la mer juste pour le plaisir de prendre des risques, duper, frauder et voler pour vendre (folie des marchands), passer des heures sur un point de grammaire et en oublier de s'alimenter et de sortir, s'illusionner sur la fidélité de sa femme pour mieux vivre au quotidien (ce point a inspiré Rabelais dans "Le Tiers livre")...

La justesse des propos et le ton humoristique sont tout à fait plaisants. Notons aussi que cette édition propose la réponse d'Erasme à une lettre envoyée par son ami théologien Dorpius qui lui fait remonter certaines critiques sur l'ouvrage, notamment l'aspect mordant de ses propos qui en choqua plus d'un. On lui reproche de dire des vérités qui blessent...Mais Erasme se défend dans cette lettre avec verve. On retrouve le côté brillant de son esprit, la qualité de son argumentation et de ses exemples.

Un bel ouvrage trop méconnu et pourtant abordable que je vous conseille!

.........

QUELQUES CITATIONS:
-une critique du Prince (qui rappelle les fables de La Fontaine): "[Le prince] ignore les lois, est assez hostile au bien général, car il n'envisage que le sien."
-"Seule la folie conserve la jeunesse et met en fuite la vieillesse fâcheuse".
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


13 internautes sur 24 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Un éloge pour rien, 12 février 2010
Par 
Philippe Schneider (Versailles, France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Eloge de la folie : suivi de la lettre d'Erasme à Dorpius (Poche)
D'Érasme, je préfère Les Adages ou Colloques dans lesquels on reconnaît l'un des grands maîtres à penser de la Renaissance et un conseiller du Duc Charles qui allait devenir Charles Quint. On doit lire Érasme pour ce qu'il fut un européen en avance sur son époque et un précurseur des lumières.
Je recommande ce livre malgré tout pour la deuxième partie, "Lettre à Dorpius", plus "érasmienne" que "Éloge de la folie".
Les renvois aux notes sont aussi d'un grand intérêt.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


12 internautes sur 24 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 soyons fous, 9 mai 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Eloge de la folie (Poche)
à lire,à relire sans moderation.
De la tolerance, une ouverture d'esprit en ces temps
où certains aimeraient bien nous voir filer doux comme
des moutons
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 4) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Très bien, 18 mars 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Eloge de la folie : suivi de la lettre d'Erasme à Dorpius (Poche)
J'ai reçu le livre très rapidement, il est en bon état. Je ne l'ai pas encore lu. Je commande les livres par vague , je lirai celui là bientôt !
MERCI au vendeur !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien
ARRAY(0xa5f80cd8)

Ce produit

Eloge de la folie : suivi de la lettre d'Erasme à Dorpius
EUR 3,71
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit