Commentaires en ligne 


15 évaluations
5 étoiles:
 (7)
4 étoiles:
 (3)
3 étoiles:
 (3)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:
 (1)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


19 internautes sur 23 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 C'est un chef d'oeuvre
Plutôt que de me lancer dans une pseudo-critique, je me contenterais d'en faire une présentation :
Il est avant tout considéré comme un chef d'oeuvre de la littérature allemande.
Ce livre nous montre un jeune homme qui s'installe à la campagne après une "petite bévue amoureuse". Là, il découvre les...
Publié le 10 décembre 2006 par AStrangerIsHere

versus
4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Déçu !
Ce roman épistolaire dont on ne lit que les lettres du jeune Werther, ma parut par moment décousu.

Sur le fond et la forme, l'histoire est très bien décrite et l'histoire d'amour est malheureusement tragique. Mais c'est aussi une critique de la société de l'époque, de l'aristocratie, du travail, des...
Publié il y a 14 mois par Sly


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

19 internautes sur 23 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 C'est un chef d'oeuvre, 10 décembre 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Souffrances du jeune Werther (Poche)
Plutôt que de me lancer dans une pseudo-critique, je me contenterais d'en faire une présentation :
Il est avant tout considéré comme un chef d'oeuvre de la littérature allemande.
Ce livre nous montre un jeune homme qui s'installe à la campagne après une "petite bévue amoureuse". Là, il découvre les charmes de la vie campagnarde, ainsi que ceux, plus dangereux, d'une jeune fille promise à un autre homme... Voilà.
Ce livre développe en gros ces thèmes : la société aristocratique ; la campagne et le peuple ; l'art ; le génie (l'inspiration) ; les sentiments ; l'amour ; la condition humaine ; l'absolu...
Ce livre prend, emporte, noie, surtout les amateurs de "mièvreries" car c'est avant tout du romantisme (c.a.d. des sentiments exaltés, ou pour certains "exagérés"). Ou plutôt, pour être vétilleux, ça l'annonce.
Ce livre est aussi tragique, profondèment tragique... Mais dieu que c'est beau...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 un classique, 26 mars 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les souffrances du jeune Werther (Poche)
Le style de goethe est très émouvant et fait ressortir des impressions fortes, toutes les subtilités de la personnalité de Werther.
Le décor de l'histoire nous place dans un monde si doux et cruel à la fois.
la fin du livre nous ramène presque à la réalité, la réalité de la personnalité de Werther et du vrai monde.
A lire absolument.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Déçu !, 9 mai 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les souffrances du jeune Werther (Poche)
Ce roman épistolaire dont on ne lit que les lettres du jeune Werther, ma parut par moment décousu.

Sur le fond et la forme, l'histoire est très bien décrite et l'histoire d'amour est malheureusement tragique. Mais c'est aussi une critique de la société de l'époque, de l'aristocratie, du travail, des banalités quotidiennes.

Il faut vivre le moment présent et jouir de ce que la nature nous offre, ce détacher de nos contraintes.

Je suis un grand adepte du romantisme, mais durant cette lecture je n'ai à aucun moment été aspiré et emporté par le style certes très beau de l'auteur. Peut-être que la coupure parfois trop nette entre les lettres m'a-t-il déconcerté.

Remis dans son contexte et au moment où se livre est sortie, c'est sans aucun doute un chef d'œuvre. .

J'en attendais peut-être trop, ou me suis trompé dans l'interprétation, néanmoins, je suis déçu par cette lecture.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


9 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un grand classique allemand à découvrir, 23 janvier 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les souffrances du jeune Werther (Poche)
Les souffrances morales de Werther m'ont émue: son amour impossible avec Charlotte déjà promise à un autre, auquel s'ajoutent le mépris des aristocrates à son égard et l'étroitesse d'esprit de son chef. Werther est malheureux dans cette Allemagne très rigide au niveau des conventions sociales et de la religion. Werther, au contraire, est épris de liberté: au niveau de ses amours, du travail, de la religion et des relations sociales: pourquoi le "peuple" ne se mélangerait-il pas avec les aristocrates et les bourgeois? Son refus de la réalité le conduit à une impasse: dépression puis suicide.
L'écriture de Goethe est moderne malgré ses 200 ans; ce classique est facile à lire.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Découvrir Goethe, 4 septembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les souffrances du jeune Werther (Poche)
C' est l' ouvrage idéal pour découvrir Goethe. Ceci parce qu' il n' est pas trop long et cependant exemplaire du romantisme allemand. Sans doute, le texte perd-t-il à la traduction comme le style en légèreté. Si toute fois le terme peut s' appliquer à ce mouvement.
Un achat qu'on ne regrette pas, même si l' on n' en fait pas son livre de chevet.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 BOULEVERSANT,POIGNANT ,EMOUVANT, 6 mars 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les souffrances du jeune Werther (Poche)
"les souffrances du jeune werther" c'est mon livre de chevet.C'est la quintessence du romantisme.l'histoire d'un jeune homme,werther,(qui veut dire plus proche) qu'on ne peut s'empecher d'aimer,d'admirer et avec qui on a envie de pleurer.On voudrait tant soulager sa peine.Il est jeune,exalté,fougeux,il aime d'un amour platonique et éperdu ,Charlotte qui est promise à Albert.Il ne peut se resoudre à ne pas la voir ,alors il decide de devenir"le meileur ami" d'Albet" ,l'ami de la famille.
Il leur donne sa benediction quand Charlotte et Albert se marient.Peu a peu,il ne peut supporter cet amour impossible,il devient jaloux et malheureux.... et se suicide.
Ce livre nous rappelle combien l'amour non reciproque est douloureux et parfois mortel.
En tout cas on ne peut s'empecher de s'identifier à Werther car nous avons tous aimé un etre qui ne nous aimait pas.
Et on ne peut s'empecher d'aimer Werther pour sa sensibilité,sa bonté,son romantisme,son exaltation.
Il est le visage meme de l'amour absolu.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 werther's original, 4 avril 2010
Par 
Jean Francois Ponge "jfp" (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les souffrances du jeune Werther (Poche)
Après "La Nouvelle Héloïse" (1761), "Les souffrances du jeune Werther" (1774) sonne le glas du classicisme et inaugure le courant "Sturm und Drang" qui sera appelé plus tard "Romantisme" et révolutionnera l'art et la pensée pendant tout le dix-neuvième siècle. Dans ce court récit, en grande partie autobiographique, qui a inspiré nombre d'artistes de la période "révolutionnaire", la morale chrétienne est sérieusement mise à mal. Le héros, jeune et bel aristocrate, tombe éperdument amoureux d'une jeune femme du peuple, fiancée puis mariée, dont il vante la vertu pour mieux la tenter et, pour finir, la séduire. Las de voir ses ardeurs repoussées il finira par se suicider, après avoir mis en scène sa mort avec panache. Le rouge est mis, le noir aussi tant le pessimisme est de rigueur. Seul rayon de soleil dans ce champ de larmes : la nature, omniprésente, moins que chez Rousseau pourtant, bien entendu toute de paix et d'équilibre (Darwin en donnera une autre vision, mais près d'un siècle plus tard, annonçant la fin du romantisme). Pour ma part j'aurais préféré une vision moins narcissique de l'amour (on sait tout des états d'âme du jeune Werther mais rien des sentiments de sa bien-aimée), vision qui semble (hélas !) revenue en force dans la littérature de ces dernières années, mais côté femmes cette fois.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 "J'appelle classique ce qui est sain et romantique ce qui est malade" (Goethe), 18 décembre 2007
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les souffrances du jeune Werther (Poche)
Soyons honnêtes : c'est aussi beau que chiant. Certes, ça dégouline en larmes, en larmes... mais dans l'esthétique, c'est assez élaboré : Goethe a une plume élancée, et cadre son récit avec l'épistolaire mais aussi avec une relation directe entre l'éditeur et l'histoire, rapport assez subtil face au lecteur.
Alors, pourquoi ce livre est-il utile ? Un fait de société : on parle de "fièvre de Werther" lorsqu'une certaine population se tue, influencée par l'acte de quelqu'un de connu, souvent médiatisé, de Cobain en passant par Monroe...
Werther préfigure sur bien des points l'esthétique romantique au point que le Sturm und Drang puisse, me semble-t-il, être considéré comme une sorte de laboratoire de ce qui sera le romantisme allemand et bien au-delà. Cette ambiguïté classico-romantique trouvera sa lucidité (et sa grâce ultime) dans la figure de celui que je présente comme le Rimbaud adulte : Hölderlin.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Un grand classique, 24 avril 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les souffrances du jeune Werther (Poche)
Il n'est pas nécessaire de commenter cet ouvrage classique dont la lecture est tout à fait recommandable en accompagnement de l'opéra de Massenet du même nom.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 La mort du romantisme?, 20 août 2005
Par 
Damien Coullon (Paris) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les souffrances du jeune Werther (Poche)
A sa sortie, le roman épistolaire Les souffrances du jeune Werther est condamné par les autorités comme immoral, car faisant l'apologie du suicide. Cela paraît quand même assez fort maintenant. Premier roman de Goethe, écrit à 25 ans, il est très inspiré de sa vie personnelle, comme on l'apprend dans la préface, plutôt intéressante.
Quand on le lit aujourd'hui, on en tire une impression mitigée : de très grands passages (exemple : "Devant mon âme s'est levé comme un rideau, et le spectacle de la vie infinie s'est mué devant moi en l'abîme du tombeau éternellement ouvert."), mais aussi des moments un peu trop niais (cf. la quatrieme de couverture : "Un serin s'envole du miroir, et se perche sur son son épaule. "Un nouvel ami", dit-elle, et elle l'attira sur sa main."). Malgré tout, le plaisir de la lecture l'emporte, même si on a l'impression que le romantisme est mort, et bien mort.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Les souffrances du jeune Werther
Les souffrances du jeune Werther de Johann Wolfgang von Goethe (Poche - 4 janvier 1999)
EUR 3,90
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit