undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

7
4,1 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

20 sur 20 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 16 septembre 2010
Le titre veut faire croire à une oeuvre d'Averroès. En réalité sur les 76 premières pages "Pour Averroès", Alain de Libera étale sa grande science sur Averroès, avec son riche vocabulaire de spécialiste pointu, et sa grande pompe. Ensuite c'est au tour de Marc Geoffroy de commenter les extraits d'Averroès sur les 125 pages suivantes. Mais son introduction utilise la même typographie que les extraits, et il me faut comparer au texte du "Discours décisif" d'Averroes, acheté parallèlement, pour comprendre quels sont les commentaires et quels sont les extraits. Ensuite cela devient clair. Mais 2 étoiles seulement pour la présentation trop longue, trop "plein la vue", pour le confus de la mise en forme de la partie anthologie, et pour le titre qui fait croire à un ouvrage d'Averroès.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 20 août 2014
Ces quelques lignes extraites de la Préface écrite par Alain de Libera donneront au lecteur une idée des vues d’Averroès qui sont contemporaines à celles de Thomas d’Aquin (XIIIe siècle).

Le but d’Ibn Rushd (Averroès) n’est pas d’instaurer une tyrannie de la Raison. Un philosophe musulman n’a ni à se perdre dans l’infra-humain de l’érémitisme ni à préparer par la philosophie un hypothétique « règne des fins ». Le bon usage de la raison n’a qu’un but, la « justification » de la croyance. Qui, ainsi entendue correspond au meilleur de ce que devrait viser le kalâm : la « défense » de la religion contre ses ennemis. Cette « apologie défensive » de style averroïste, que devrait être idéalement le kalâm (c’est d’ailleurs une des traductions reçues du terme), se distingue du kalâm réel dans la mesure où elle refuse la tentation où la dérive métonymique qui travaille la théologie « sectaire ». Un kalâm à visée universelle, telle est la théologie de la « voie moyenne » défendue par Ibn Rushd. Pareille stratégie est incommensurable au geste moderne d’un Kant, qui, héritant d’un conflit fossile de la « raison » et de la « foi », doit limiter la première pour faire une place à la seconde. Ibn Rushd n’a pas à faire une place à la foi. Ce qui, selon sa vision de la société musulmane doit être limité, ce n’est pas la raison : c’est la prétention du dialecticien (et de ses clones fonctionnaires) à coder la méthode de la partie en Loi du tout.
Mais le Kashf n’est pas un programme. C’est le complément théorique indispensable du Fasl-al-maqal ou « Discours décisif ». Pour le lecteur moderne, c’est aussi le meilleur, sinon le seul moyen d’arracher Ibn Rushd à l’isotopie narrative du « libertinage » où l’a enfermé le récit historique de Renan.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
8 sur 9 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 11 janvier 2009
Un ouvrage compliqué à lire mais qui situe le niveau des débats d'idées dans l'espagne sarrasine des 11ème et 12ème siècles. Il démontre par ailleurs la prégnance de la religion à cete époque et la confrontation de la théologie avec les idées aristotéliciennes précieusement conservées par Averroes est des plus instructives.

A lire mais par un public averti.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
42 sur 51 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 19 décembre 2002
Averroes en grand penseur de son temps trouve aujourd hui un regain d'interêt (notament avec le film de youssef chahine mais pas seulement) et il semble qu'il n'a jamais été autant d'actualité.
Un grand livre que je conseille à ceux qui veulent mieux se connaitre, mieux connaitre l'islam, musulmans ou non. On regretterait presque que son auteur ne soit pas de notre époque!!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
je ne l'ai pas encore lu, mais c'est une référence indispensable pour les études sur le moyen age arabo musulman...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 6 février 2011
Effectivement ouvrage mélangeant commentaire extérieur et ceux d'Averroes. Mise en forme approximative.Mais très bon ouvrage quand meme. Du très haut niveau.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 19 décembre 2013
Les textes d'Averroes présentés sont arides, mais mettent en lumière son rationalisme, hérité d'Aristote, en opposition avec la théologie islamique de l'époque.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Discours décisif : Edition bilingue français-arabe
Discours décisif : Edition bilingue français-arabe de Averroès (Poche - 4 janvier 1999)
EUR 9,00

Le Tabernacle des Lumières
Le Tabernacle des Lumières de Ghazâlî (Poche - 3 février 2000)
EUR 7,00

L'éducation de l'âme
L'éducation de l'âme de Abû-Hâmid Al-Ghazali (Broché - 1 février 2011)