undrgrnd Cliquez ici Bests nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles15
4,1 sur 5 étoiles
Format: PocheModifier
Prix:10,20 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 11 janvier 2004
Pour moi l'Emile est, encore aujourd'hui, l'un des meilleurs livres qui ait jamais été écrit. Quand on l'a lu, on ne voit plus les choses comme avant : c'est comme si toute notre vision du monde, et notamment celle de l'éducation, était bouleversée. Pendant 600 pages, Rousseau déploie toute sa force de persuasion, et écrit en lettres de feu l'un des ouvrages les plus importants et les plus beaux de l'Histoire. Tour à tour violent, romantique, visionnaire - page 252 : "Nous approchons de l'état de crise et du siècle des révolutions" - éloquent, lyrique, ironique, et bien sûr philosophe et théoricien, il traite de toutes les grandes questions de pédagogie, et pose les fondements de l'éducation naturelle et moderne. Tout au long des cinq livres qui constituent l'ouvrage, le lecteur s'enrichit ainsi de celle qu'il donne à son élève imaginaire - Emile - et le suit, de la naissance à 25 ans, dans toutes les grandes étapes de l'éducation. L'importance de l'allaitement maternel, les caprices de l'enfant, l'éducation sensorielle, physique, professionnelle, morale, religieuse et conjugale, tels sont certains des grands thèmes qui sont abordés. Mais là sans doute n'est pas le principal : la force de Rousseau, c'est de redonner à l'enfant - et à celui que nous avons été, et que nous sommes toujours peut-être - la place qui est vraiment la sienne : à chaque âge, en fait, correspond sa leçon, ou plutôt son exercice... A sa publication, l'Emile - et notamment la Profession de foi du vicaire savoyard, que certains fanatiques et dogmatiques aujourd'hui devraient relire - s'attire les foudres de tous les gens en place : aristocrates, religieux, médecins, parlementaires, philosophes,... Le livre est condamné à être lacéré et brûlé, l'auteur est brûlé en effigie, et décrété de prise de corps. Celui qui inspirera Goethe, Laclos, Chateaubriand, Beethoven, Stendhal et Tolstoï, pour ne citer que ceux-là, commence alors sa vie de proscrit, et se réfugie où il peut... Pourtant, Marie-Antoinette suivra très tôt ses principes, et ne sera pas la seule. Aujourd'hui, presque 250 ans plus tard, le temps semble s'être arrêté, et l'Emile reste encore d'actualité. "Vivre est le métier que je lui veux apprendre" écrit Rousseau au début de son livre, en parlant de l'éducation qu'il va donner à son élève. Et l'amour d'Emile et Sophie - comme celui de Saint-Preux et Julie - résonne encore dans le coeur de ceux qui savent l'écouter.
0Commentaire50 sur 50 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 décembre 2002
Emile ou de l'éducation est un long mais passionnant traité qui prouve la capacité de Rousseau de parler avec profondeur des événements simples. Du fait de son objet, qui est de suivre Emile au fur et à mesure de son enfance, l'oeuvre est fort ample et embrasse tous les champs - l'on sait que c'est en son sein que l'on trouve la célèbre profession de foi du vicaire savoyard. Un grand traité philosophique, aisément accessible par sa forme et son écriture, comme la plupart de l'oeuvre de Rousseau, mais ne manquant jamais de densité, qualités qui font de ce dernier l'un de ceux qui initient le mieux à la philosophie.
0Commentaire21 sur 23 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 décembre 2010
Emile est un ouvrage très agréable à lire qui renverse totalement l'image préconçue que l'on peut porter sur l'éducation. Des réflexions très pertinentes et une écriture magnifique, un lyrisme propre à Rousseau.
Néanmoins, les défauts majeurs de cette oeuvre magistrale (surpassant de loin le contrat social) sont sa profonde utopie et sa grande naïveté. Rousseau part sur des bases très discutables : "l'homme est un être innocent par nature mais est corrompu par la société". Puis il cherche à préserver naïvement cette innocence chez l'enfant grandissant, enfant toujours docile et attentif.
Bien sûr il explique sa démarche pédagogique par des arguments convaincants. Mais malgré la cohérence des idées, celles-ci relèvent plus de l'idéal fictif que d'une pédagogie sérieuse et applicable. Rousseau préfère fantasmer sur une éducation parfaite qui va dans le sens de sa pensée philosophique, où les résultats seront du même ordre. Peut-on attribuer cela à la naïveté de sa philosophie ou simplement à la volonté d'établir un modèle de perfection inatteignable ?
Quoiqu'il en soit, cet ouvrage demeure une référence dans l'étude pédagogique, et je le conseille à tous car très accessible et très intéressant.
11 commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 août 2013
"Soucieux de contribuer activement à changer une société qu’il jugeait corrompues dans ses mœurs et basée sur l’inégalité, Rousseau propose avec Emile ou de l’éducation un projet éducatif révolutionnaire pour son temps.

A son époque l’éducation relevait de systèmes anciens qu’il jugeait inadaptés pour mener l’homme vers le progrès et l’émancipation avec l’esprit critique.

La grande innovation de cet ouvrage consiste à placer l’enfant au centre du processus éducatif et à redonner une place essentielle à la mère. "
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 novembre 2015
Il s'agit à ce jour de la meilleure édition de l'Emile de Rousseau. L'Emile est un traité d'éducation, un recueil d'observations sur l'enfance et l'adolescence sans pareil (servi par un art de l'observation et une langue extraordinaire), mais c'est également une théorie philosophique sur la nature de l'homme - d'où d'ailleurs son caractère "théorique", qui fait que de nombreux lecteurs ont trouvé ce traité d'éducation inapplicable. L'édition d'André Charrak offre un passionnant appareil de notes qui permet au lecteur de comprendre cette dimension philosophique de l'oeuvre. C'est donc un instrument de travail de premier choix, mais aussi un réel plaisir de lecture pour tous ceux qui chercheraient à ne pas simplement lire ce livre comme un traité d'éducation, mais bien pour ce qu'il est, d'abord et avant tout: le chef d'oeuvre philosophique de Rousseau.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
. Émile ou de l’éducation – Jean-Jacques Rousseau : une remise en cause totale de l’éducation comme elle était conçue à l’époque. Émile ou de l’éducation est composé de cinq livres qui débutent par le plus jeune âge, puis analysent toutes les périodes de l’éducation. C’est l’un des ouvrages les plus lus et les plus populaires sur le sujet. Au Japon, sa lecture est imposée à tous les instituteurs d’écoles maternelles. Certaines idées de J.-J. Rousseau, actuelles pour son époque, le sont moins aujourd’hui. Mais cet ouvrage représente bien un des socles incontournables de la pensée de l’éducation française. Sauriez-vous relever les évolutions des approches pédagogiques depuis les temps de J.-J. Rousseau jusqu’à nos jours?
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 octobre 2013
Chateaubriand énonçait que EMILE ou de l'Education figurait parmi les 5 livres "au monde" que l'on devait lire. C'est VRAI. Un chef d'oeuvre et Jean Jacques Rousseau en a écrit 20 parmi tous ses ouvrages.
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 avril 2013
J'adore ce livre qui traverse le temps et qui parvient si bien à rester d'actualité.attention , pas sur tout mais certains passages sont édifiants!
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 septembre 2014
Livre précurseur sur l'éducation en général. Des idées révolutionnaires pour l'époque. Le rôle de la femme y est décrit de façon incroyable. Une référence en la matière mais un peu ardu à lire en vieux françois
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 janvier 2015
J'ouvre le livre, je lis les trente premières pages, jusque-là tout va bien mais malheureusement à partir de la page 33 au faire et à mesure que je tourne les pages, les pages restent dans mes mains pourtant mon mouvement n'est pas violent. Désormais le livre se trouve être un tas de feuilles non relié.
Je pense qu'il doit avoir un livre sur mille avec ce défaut et cela tombe sur moi...
Mis à part ce problème, le contenu du livre reste fort intéressant!
0Commentaire1 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

4,00 €