Commentaires en ligne 


8 évaluations
5 étoiles:
 (8)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un voyage émouvant, 12 juin 2009
Par 
Michelle RIVALLAND - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'épouvantail qui voulait voyager (Album)
C'est ma fille Amélina qui m'a offert ce très beau livre pour la fête des Mères. Elle sait que j'adore certains albums pour enfants, et que j'ai une tendresse particulière pour les épouvantails. Ils apparaissent en héros dans mes contes, nouvelles, sketches. Ces solitaires ne demandent qu'à communiquer, en fait ce sont aussi les âmes des champs.

La couverture du livre est très attirante, par son dessin évocateur, son titre prometteur, elle donne le ton. D'emblée elle peut faire l'objet d'une intéressante lecture d'image, pour les enfants. J'aimais beaucoup procéder à ce genre d'exercice avec mes élèves. Du reste toutes les pages de cet album s'y prêtent admirablement.

Feuilletons doucement l'ouvrage : on pénètre dans un univers pastoral aux teintes variées, parfois légères, reposantes, peu illustrées, parfois fortes, imprimées d'images exagérément grossies et colorées. L'alternance des ciels immenses, sereins, aux nuances lilas, rosées, traversés de rais de lumière blanche, et d'autres plus sombres, menaçants, parfois aveuglants, est au diapason des sentiments. L'esprit pénètre avec plaisir dans des grands espaces aux décors tantôt pâles, vaporeux, aux fondus savants, et tantôt pleins de couleurs vives qui vous sautent aux yeux, de gros plans qui vous lancent à la figure certaines réalités douloureuses, et vous font réagir - le choc des photos, comme on dit. Découvrez comme moi la page 15 avec un regard émerveillé (je sais, les pages ne sont pas numérotées) : cet arbre, si habité, sur fond de nuit et de lune immense, quelle splendeur! Et puis tous ces oiseaux omniprésents au fil des pages! Nul doute que l'épouvantail les attire! On dirait que ce sont eux qui écrivent l'histoire. Quel artiste cet Hervé Le Goff! Quel poète!

Dans ce livre plein de tendresse, je retrouve donc un ami très cher, l'épouvantail. Pour moi les épouvantails ne sont pas du tout des croquemitaines, mais des personnages attachants qui tiennent une place importante dans le paysage auquel ils donnent vie. Comme Hubert Ben Kemoun, j'ai toujours su que les oiseaux ne les craignaient guère, peut-être juste un peu au début - il faut bien faire connaissance - mais ils se lient très vite d'amitié avec eux.

L'auteur a bien cerné "la mentalité" de l'épouvantail, et l'illustrateur a très bien su traduire les états d'âme que Hubert Ben Kemoun prête à l'homme de paille, qui nous fait rêver à souhait. Chapeau bas, donc, à ces deux complices, pour leur collaboration fructueuse, pour avoir réussi une belle alchimie dans cet album qui ravira petits et grands. Pour ma part, il a ensoleillé la fête des Mères 2009, grâce à Amélina.

Si comme moi vous aimez les épouvantails ne manquez pas de vous procurer "Le charme des épouvantails" de Christophe Lefébure. Un livre d'art rempli de magnifiques photos et émaillé de jolies paroles d'auteurs connus et inconnus, qui vous comblera de bonheur. Mes petits-enfants ont trouvé que certains épouvantails étaient trop effrayants cependant, c'est le seul bémol.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Magnifique, 17 août 2009
Par 
Johan Rivalland (LEVALLOIS-PERRET France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'épouvantail qui voulait voyager (Poche)
Très belle couverture évoquant la nature,
Lisse au toucher comme on peut en rêver.

Mots harmonieux mais jamais ennuyeux
D'abord mélancoliques mais très poétiques

Ce rêve d'évasion va en supplication
Puis en espoir en ce délaissé terroir.

La beauté des couleurs dès les premières heures,
Splendides et bien loin d'être livides,

Servent cette histoire d'amitié par laquelle sont liés
Hirondelles, pies et merles, tels un collier de perles

Avec cet épouvantail au sombre poitrail
Qui jadis se languissait hors de tout attrait

Et une fin heureuse, aucunement mielleuse
Pour ce conte bucolique et tellement magnifique.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 pure poésie, 17 septembre 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'épouvantail qui voulait voyager (Album)
le texte est splendide, refléchi. chaque mot est choisi et résonne dans les souvenirs de chacun. Les illustrations s'accordent parfaitement avec le texte. Elles expriment toutes les émotions données par l'auteur en les pointant sous un angle inhabituel et intelligent. Un très joli cadeau à faire (ou à se faire) pour apporter un peu de douceur dans ce monde de brutes !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 précieux et magique, 31 janvier 2012
Par 
Laetitia (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'épouvantail qui voulait voyager (Poche)
Parfois, lorsque je rentre dans la chambre que mon fils a déserté, je prend ce livre et je le feuillette. Je dois vous avouer, en toute confidence, que la première fois que je l'ai lu à mon petit bonhomme - de 4 ou 5 mois peut être - je n'ai pas pu retenir mes larmes. Après maintes lectures, je suis toujour aussi touchée et émue.
je n'irai pas plus loin dans mon commentaire, je vous suggère plutot de lire les 3 avis laissés par d'autres personnes avant moi. Ils sont d'une rare richesse, poétiques, fouillés et intelligents... C'est frappant, non ?
Et oui, la beauté appelle la beauté, l'intelligence l'intelligence.
Vous l'avez compris (enfin j'espère), même si je n'ai pas parlé de ce bijou en soi, ce livre est UNIQUE et incontournable.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un voyage poétique et tendre, et bien plus encore.*.*.*., 5 juin 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'épouvantail qui voulait voyager (Album)
Peut-on ressentir des émotions lorsqu'on est fait de métal ou de bois? Qui pourrait bien passer devant un épouvantail défraîchi et sans nom, et s'arrêter pour lui tenir compagnie?
L'auteur Hubert Ben Kemoun nous offre un texte sensible sur la solitude, l'amitié et l'amour. Les mots précis, poétiques et tendres ne peuvent que nous toucher et nous enchanter. Les rimes qui émaillent le texte par endroits, lui confèrent un caractère aérien, comme un souffle de vent léger et doux, comme un ballet de mille oiseaux envahissant le ciel en un feu d'artifice par une belle soirée d'été.*.*.*.

Encore un ouvrage formidable de l'écrivain Hubert Ben Kemoun, mon auteur favori de Littérature de Jeunesse. Je ne me lasse pas de découvrir ses livres, si fins, intelligents et poétiques. Celui-ci a particulièrement attiré mon attention, car quoi de plus singulier qu'un épouvantail qui veut s'évader pour voyager? Ces êtres de paille et de chiffon qui peuplent les champs, ont souvent excité l'imagination des écrivains au fil des siècles, et on les retrouve souvent héros dans les contes tels que le célèbre MAGICIEN D'OZ de Lyman Frank Baum. Tantôt diabolisés, tantôt magnifiés, ces frêles rois des champs ne laissent jamais indifférents et attirent par leur mystère.

Hubert Ben Kemoun nous délivre ici, en distillant ses mots choisis et chantants, une histoire pleine de poésie et de tendresse, qui invite à voir au-delà des apparences. L'épouvantail, simple pantin vêtu de haillons, pauvre bonhomme de paille repoussant de laideur, cache bel et bien un coeur sous son drôle d'accoutrement. Capable d'émotions, de chagrin, d'angoisse du temps qui passe, d'amour même lorsqu'il rencontre celle qui "lui ressemble tellement, tellement!" et fait chavirer son coeur d'épouvantail, ce curieux personnage nous prouve que les apparences sont trompeuses et que les sentiments ne connaissent pas de frontières. Les oiseaux, bien loin d'être effrayés par l'épouvantail, savent voir au-delà des apparences et aiment ce pauvre pantin pourtant destiné à les effrayer.
Les thèmes de la solitude, du temps qui passe, de l'amour, de l'amitié, de l'entraide sont abordés avec finesse, sensibilité et intelligence, avec cette manière si délicate et originale, propre à cet auteur génial qu'est Hubert Ben Kemoun. La fin de l'histoire, à la fois poétique et philosophique, est sublime de tendresse et tellement émouvante!

Et quelle merveille, ces illustrations si inspirées aux couleurs chaudes et douces de Hervé Le Goff (Vive les Bretons! ai-je envie de dire. Illustrateur aux multiples facettes, il s'essaie ici, et pour la première fois, à une technique mixte utilisant l'huile, en nous offrant des compositions superbement travaillées. Ce qui donne un résultat éblouissant, des illustrations douces et lumineuses, tantôt ensoleillées et tantôt mélancoliques, qui se mêlent parfaitement au texte, tout en le sublimant. Les planches s'étalent sur des doubles pages pleines, offrant ainsi au lecteur un horizon infini. Nous sommes littéralement immergé dans le paysage, happés même, et l'on se prend à rêver nous aussi d'évasion, tout comme l'épouvantail.
Une oeuvre d'art, cet album qui mêle poésie et peinture! Cette qualité de l'image et du texte est à mon sens une manière d'offrir le meilleur aux enfants, qui sont capables d'apprécier les belles choses et l'Art tout autant que les adultes. Un livre à découvrir autant pour son contenu que pour sa beauté comme objet-livre, trésor dans une bibliothèque.

Vous ne pourrez résister à l'envie de suivre l'épouvantail, à tire d'ailes, dans son périple à la rencontre d'une douce amie. Laissez-vous porter sur les ailes du rêve, dans un beau voyage poétique et tendre. Ce conte, autant destiné aux enfants qu'aux adultes (je vais d'ailleurs l'offrir à ma maman pour la fête des mères), est tout simplement envoûtant.
Rêvez, le temps d'une balade dans les airs, le temps de se laisser porter dans cette petite bulle de bonheur et de liberté qui enchantera petits et grands.*.*.*.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Bel ouvrage, 29 décembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'épouvantail qui voulait voyager (Album)
Ce livre est magnifique tant par son histoire que par ses illustrations...
On voyage, et on rêve. Il va aux adultes comme aux enfants!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Une magnifique histoire, 18 juillet 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'épouvantail qui voulait voyager (Album)
Que dire, c'est magique ... Un texte très bien écrit , un vocabulaire riche, une grande poésie , tout ceci accompagné d'illustrations magnifiques , tout en douceur . Je vous le recommande vivement .
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Magnifique, 18 janvier 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'épouvantail qui voulait voyager (Poche)
Je ne peux que confirmer les commentaires précédents: ce petit livre plein de poésie est l'un des plus beaux livres d'enfant (3-6 ans approx.) que je connaisse.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

L'épouvantail qui voulait voyager
L'épouvantail qui voulait voyager de Hubert Ben Kemoun (Poche - 18 mai 2009)
EUR 5,50
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit