undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles
9
4,3 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:13,20 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Un très grand livre et probablement la meilleure synthèse sur le moyen âge depuis la Civilisation de l'occident médiéval de Le Goff. A la parution, les critiques ont beaucoup insisté sur le tropisme américain du livre (Colomb, Cortès et les Indes coloniales comme aboutissement et dépassement du Moyen Age européen...), vision que je n'ai guère retrouvée à sa lecture. Ce qui est surtout remarquable, c'est la présentation claire et intelligente de la (tentative de ?) construction par l'Eglise d'une société, d'une communauté qu'elle façonne politiquement, culturellement et socialement. Atteindre ce degré de maîtrise dans la synthèse et la conceptualisation, c'est du grand art.
0Commentaire| 36 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 décembre 2011
cet ouvrage est une somme qui m'enchante par la clarté de la langue et l'intelligence de son propos
bien que féru de civilisation médiévale, j'ai été très surpris par l'éclairage que l'auteur propose sur cette société médiévale si riche et si complexe.
l'importance de l'église romaine y est décrite avec beaucoup de précision et apporte au lecteur passionné que je suis le sentiment que la recherche historique a de beaux jours devant elle grâce aux historiens contemporains
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 septembre 2015
Cet imposant ouvrage de plus de 500 pages entend offrir une vue synthétique de la civilisation féodale sur la période courant de 1000 à 1500. Comme son titre tend à le montrer, il ne s'agit pas d'une tentative d'histoire comparée où l'auteur dressera une chronologie des événements qui ont marqué l'Europe de la chute de l'Empire Romain (ou de l'an mil) à la "découverte" de l'Amérique. La prétention de l'auteur est au contraire d'examiner l'évolution de la société européenne au Moyen Âge.

Pour ma part, j'ai trouvé le livre plaisant à lire dans l'ensemble, les illustrations sont utiles (même si elles sont en noir et blanc), des sujets tels que la notion de temps et d'espace sont introduits de façon originale. En revanche, je trouve que le titre reflète très mal le contenu du livre. La grille de lecture proposée par l'auteur fait appel à la religion. Une grande partie du livre (80 %) tourne donc autour des questions religieuses. S'il est vrai que la religion a pesé fortement sur la société européenne, c'est aussi quelque peu réducteur de tout analyser à cette seule lumière et de consacrer autant de pages sur ces questions. Le terme de "civilisation" employé dans le titre pourrait nous indiquer que d'autres aspects (techniques, architecture, commerce, arts et littérature, construction des Etats nations ou des villes -Etats, démographie, etc.) caractérisant la civilisation seraient abordés. Ils le sont, certes, mais superficiellement. Un titre plus correct serait "Rôle de l'Eglise dans la civilisation féodale".

L'introduction nous dit que le livre est issu d'un cours donné d'un cours donné au Mexique. Cela explique sans doute l'incongruité de certaines parties. On a ainsi une vingtaine de pages pour savoir si les conquérants espagnols ont importé en Amérique un modèle féodal. Si certaines parties sont clairement écrites pour un public large, d'autres semblent tirées d'articles universitaires où l'on se perd dans une analyse critique des points de vue exprimés par X ou Y sur un sujet très pointu. Le style est parfois pesant. Il faut relire la phrase deux fois pour tenter de saisir la pensée de l'auteur.

Au final, si j'ai apprécié certains chapitres, je trouve que l'ouvrage est très déséquilibré. Je suis loin de penser comme certains commentateurs qu'il s'agit d'une nouvelle référence sur le sujet, même si je salue le travail et l'érudition de l'auteur.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 10 février 2013
J'ai acheté ce livre dans le but de découvrir ce qu'était vraiment le Moyen-Age, d'avoir une opinion objective quant à cette période et de sortir des idées toutes faites. Avec ce livre, j'en ai eu pour mon argent ! En effet, l'auteur annonce dès les premières pages qu'il ne fera du Moyen-Age ni "une légende rose, ni une légende noire". C'est bon signe !

L'ouvrage est articulé de manière intelligente autour de deux parties : L'Europe Médiévale et Les Structures Fondamentales de la Société Médiévale. La première partie est plutôt "historique", descriptive : on y parle de l'essor du Moyen-Age, de l'organisation de la société (féodalité etc..) et de l'importance de l'Eglise. La seconde partie est davantage axée sur l'esprit du Moyen-Age, Jérôme Baschet étudie la notion du temps, de l'espace, l'importance du Salut ou encore comment est vu le corps, l'âme, la filiation etc...

Le livre est très accessible dans son ensemble, seuls quelques passages sont assez techniques comme ceux sur le thème de l'agriculture. De nombreux sujets sont abordés, ce qui fait la richesse de l'ouvrage.

L'auteur accorde au final une place importante à l'Eglise (dans la première et seconde partie) qui est au Moyen-Age indissociable de la Société. On appréciera son objectivité quant à ce sujet : il montre toujours le rôle positif et négatif que l'Eglise a joué au cours de l'Histoire.

En conclusion, un livre clair, complet, objectif qui plaira tant aux amateurs qu'aux spécialistes. Le tout accompagné d'une cinquantaine d'illustrations. Qu'attendez-vous ?
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 novembre 2010
C'est vrai, il y avait la synthèse de J. Le Goff, mais elle avait pris quelques rides. Avec celle de J. Baschet, nous disposons du fruit des recherches récentes. Et dans un volume près de deux fois plus épais. C'est dire qu'aucun des divers aspects n'est négligé et souvent avec des développements très étoffés. C'est peut-être même là que se situerait mon unique critique : il aurait sans doute été parfois possible de faire plus court sans perte de substance. Mais quelle somme !
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 février 2011
Cet ouvrage est très complet, très facile à lire et à en tirer des informations pour un exposé, un cours d'histoire médiévale etc...
C'est un très bon livre pour un étudiant de classe prépa Hypokhâgne, par exemple.
C'est aussi très bien, si cette période vous passionne et que vous souhaitez en savoir plus.
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 avril 2015
Des fautes d'orthographe grossières,une reliure déficiente ( on peut lire le livre deux fois peut-être ,mais surement pas trois car elles commencent à se détacher...) des illustrations mal visibles en noir et blanc .
Un ouvrage consacré au rôle majeur du christianisme dans la formation et le maintien de la civilisation féodale ,mais dans un style ampoulé,difficile à lire "il faut bien plutôt reconnaître que la conjonction de la hiérarchie et de l'égalité est l'une des tensions constitutives de la rigueur ambivalente du système chrétien "p 764 .
.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 octobre 2010
Un livre dans la veine de la "civilisation de l'Occident médiéval" de J. Le Goff et qui le dépasse même: plus précis, très clair et remarquablement écrit. Un livre indispensable pour qui veut connaître la civilisation médiévale.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 mars 2009
Complet, bien écrit et facile à compulser, que ce soit en piochant par-ci par-là dans un chapitre ou en le lisant de bout en bout, c'est une visite exhaustive et complète du Moyen-Âge. Le format est pratique pour un livre aussi complet sur le sujet. Indispensable pour les étudiants, intéressant pour les amateurs.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)