Commentaires en ligne 


2 évaluations
5 étoiles:
 (1)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Molière sait amener le bon rire sur les sujets sensibles de moeurs, 27 octobre 2012
Par 
Latour07 (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(#1 CRITIQUE au Tableau d'HONNEUR)    (TOP 500 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'amour médecin ; Le Sicilien ou l'Amour peintre (Poche)
- "L'amour médecin" est une fable dans la digne lignée des Fourberies de Scapin et des autres moqueries de la médecine inspirées de fabliaux du Moyen-Age et de la Comedia dell'Arte: Le Médecin volant ; La Jalousie du Barbouillé, Le Médecin malgré lui, Le malade imaginaire (troisième intermède) et la farce commise à l'endroit de "Monsieur de Pourceaugnac". On y rit de bon coeur. Les traits par ailleurs décochés par Molière au cartésianisme sont sémillants. Il est à ce sujet nécessaire de rappeler que la médecine de Descartes fut catastrophique. Molière serait-il thomiste ? (cf. le développement d'Etienne Gilson contre l'idéalisme de naissance cartésien dans Réalisme thomiste et critique de la connaissance).

- Au cours des mêmes fêtes du "Ballet des Muses" pour lesquelles il écrivit "Mélicerte" et "La pastorale comique", Molière au mois de février 1667, fit représenter une comédie en un acte, entrecoupée de couplets chantés et de danses, dont Lulli composa la musique : "Le Sicilien ou l'amour peintre". Il s'agissait simplement, au cours d'une nouvelle entrée de ballet, de trouver l'occasion, pour les Muses héroïnes de ces fêtes, de présenter à la cour réunie à Saint-Germain en Laye des Turcs et des Maures et de fournir de pittoresques costumes exotiques à Louis XIV, à Madame et à Mlle de La Vallière qui parurent dans ce divertissement.

Cette pièce de théâtre ne figure pas parmi les meilleures écrites par le génie Molière. Elle sait cependant bien divertir sur le thème, si actuel à son époque, des mariages forcés. Molière, en bon chrétien dans le fond, défend la liberté de la femme (cf. L'Ecole des femmes) s'affirmant dans son égalité de traitement avec les hommes dans l'éducation et dans le choix de son mari. Molière décrit très souvent les situations de jeune femme à qui leur père, acariâtre, avare ou pas, malade ou pas, bourgeois sans doute mais aussi noble (George Dandin, Monsieur de Pourceaugnac) veut contraindre à épouser un beau parti. Le Sicilien a ainsi des vues sur un vieux barbon. Heureusement un digne représentant de la noblesse française, élégant dans la tenue et les propos, va s'ingénier à déjouer le funeste souhait paternel pour le régal du lecteur / spectateur.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 moliere, 11 novembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'amour médecin ; Le Sicilien ou l'Amour peintre (Poche)
livre impeccable et livré très rapidement, seul hic j'ai fais la recherche par numero ISBN (donné par le professeur car plusieurs éditions et formats) et n'ai pas reçu la bonne édition.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

L'amour médecin ; Le Sicilien ou l'Amour peintre
L'amour médecin ; Le Sicilien ou l'Amour peintre de Moliere (Poche - 23 mars 2009)
EUR 2,70
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit