Commentaires en ligne


72 évaluations
5 étoiles:
 (38)
4 étoiles:
 (11)
3 étoiles:
 (3)
2 étoiles:
 (3)
1 étoiles:
 (17)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 livre passionnant
non seulement on comprend les mythes du peuple juif, mais on voit aussi que tous les peuples fabriquent leur propres mythes.
Ce livre est une invitation à l'intelligence, à la tolérance et on voit comment l'homme aime s'inventer un passé qui n'existe pas.
Publié il y a 6 mois par Roxan

versus
102 internautes sur 124 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Un peu de modération s'il vous plait
Tous les commentaires sont intéressants, mais personne ne parle de la première partie du livre : qu'est-ce qu'un peuple au regard de l'histoire ? C'est à mon avis le seul objet vraiment nouveau et intéressant de ce livre. Un peuple est-il constitué de gens ayant la même origine "biologique" ou bien est-il plutôt l'amalgame de populations...
Publié le 24 avril 2009 par Johnathan Simpson


‹ Précédent | 1 28 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 livre passionnant, 24 mai 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Comment le peuple juif fut inventé (Poche)
non seulement on comprend les mythes du peuple juif, mais on voit aussi que tous les peuples fabriquent leur propres mythes.
Ce livre est une invitation à l'intelligence, à la tolérance et on voit comment l'homme aime s'inventer un passé qui n'existe pas.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


274 internautes sur 320 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 "Revenir sur terre" plutôt que "revenir sur Sa Terre", 4 septembre 2008
Par 
Adam Zitten "neio" (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Comment le peuple Juif fut inventé (Broché)
Je suis content de n'avoir pas pu commencer "trop tôt" à me documenter sur l'histoire du Moyen Orient, du judaïsme et du sionisme. Souvent, il émane de la documentation une malsaine odeur de mystification... (Par exemple: "revenir" en Israël après 2000 ans d'absence et avec un acte de propriété douteux mais péremptoire...!).
J'ai ainsi abordé ces sujets avec ce qu'on appelle les "nouveaux historiens".
En effet, les "anciens" historiens et intellectuels israéliens ont surtout fait de la propagande pour fédérer le peuple autour de mythes fondateurs (à ce sujet, voir "les mots et la terre" du même auteur).

Ici, l'auteur expose une thèse (très éloignée du "discours officiel") qui, si elle recevait de l'écho, créerait une sorte de révolution copernicienne.
La voici (très résumée et simplifiée):
1)-Les Juifs habitant actuellement en Israël comme dans le reste du monde, ne descendent pas du peuple ancien qui vivait dans le royaume de Judée à l'époque du 1er et du 2nd Temple. Ils sont issus de peuples divers qui, au cours de l'Histoire, se sont convertis au judaïsme (prosélyte!) en plusieurs lieux du bassin méditerranéen et autres régions.
2)- La "religion juive" existe, contrairement au "peuple juif partageant une origine commune", qui lui est une fiction.
3)-L'Exil est une invention (aucun écrit historique ne le relate et il était logistiquement impossible pour les Romains). Les véritables descendants des habitants du royaume de Judée sont plus probablement les Palestiniens actuels (qui ont été islamisés)!!!

Quels revirements ça devrait impliquer dans les esprits!....
Revirements existentiels insupportables et inacceptables pour certains, mais nouveau départ sur des bases saines pour d'autres (on peut toujours rêver).
"Le Juif" n'aurait plus à porter son statut autoproclamé d'être extra-ordinaire (statut parfois pesant, mais parfois pratique pour prendre des décisions unilatérales et indiscutables), mais à vivre en Humain ordinaire parmi et avec les autres; ce qui est déjà bien.

Je suppose que d'autres travaux viendront confirmer ou invalider tout ou partie du contenu de cet ouvrage, le compléter, l'affiner ou le corriger.
Mais même si Shlomo Sand se trompait en tant qu'historien, ce travail resterait très utile sous un certain angle: il constituerait une expérience de pensée qui aurait de quoi calmer bien des ardeurs belliqueuses. Ceux qui s'appuient sur des motifs ethniques et/ou religieux pour "justifier" leurs politiques et leurs affrontements seraient sérieusement ébranlés.

Enfin un livre pour tenter de "raconter l'histoire" plutôt que de "se raconter des histoires".
Pour permettre le DIALOGUE plutôt que l'échange de MONOLOGUES.
Je l'espère...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


70 internautes sur 84 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Idées dérangeantes sur yahadot ha-'olam, 5 février 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Comment le peuple juif fut inventé (Poche)
Universitaire, juif &...Israélien Schlomo SAND bouscule un peu l'ethnocentrisme doctrinal israélien, qui pose, au vif plaisir des rabbins, que chaque juif est issu de la semence d'Abraham.
S. Sand, expose, à partir de données de tous ordres, accessibles à tous les historiens, mais un peu occultées,
que la seconde diaspora n'aurait pas été massive, mais plutôt un essaimage. L'essentiel de la population, juifs
"de souche", mais aussi païens & convertis serait resté. La "disparition" des juifs serait due à leur conversion
au christianisme, dans un premier temps, puis à l'Islam. Et pas à leur départ physique... Cela ouvre des
horizons sur les origines possibles des Palestiniens actuels.
Si l'on admet que les établissements diasporiques, dans le bassin méditérranéen, & ailleurs, étaient moins
fournis qu'on ne le croît, la conversion - ou, mieux, la judaisation des autochtones païens - a permis l'étoffement
démographique des communautés diasporiques.(Très prosélytes).
Bref, un inextricable mélange, tant en Eretz Israel que dans le galout. Voilà qui met à mal, en premier, l'homogé-
néité de la "race". Et, en conséquence, que le "ciment" qui lie les Juifs & les judéités du monde reste ... la religion.
La religion, seule pièce d'"origine"... On peut aussi s'agripper à l'"humanisme juif", si l'on préfère.
Voila une oeuvre simple, originale, argumentée, sans recours au langage abscons des "spécialistes", & qui,
tout tranquillement - c'est le moins que l'on puisse dire - fait vaciller quelques certitudes;
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


102 internautes sur 124 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Un peu de modération s'il vous plait, 24 avril 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Comment le peuple Juif fut inventé (Broché)
Tous les commentaires sont intéressants, mais personne ne parle de la première partie du livre : qu'est-ce qu'un peuple au regard de l'histoire ? C'est à mon avis le seul objet vraiment nouveau et intéressant de ce livre. Un peuple est-il constitué de gens ayant la même origine "biologique" ou bien est-il plutôt l'amalgame de populations ayant vécu soit sur le même sol, ayant parlé la même langue et se voulant avoir la même culture (j'y inclus la religion) ? Dans le premier cas, aucune nation ne peut se réclamer comme peuple, vu le brassage des populations (surtout depuis quelques décennies). Dans l'autre hypothèse, un peuple est une construction forcément "idéologique", car basée sur un consensus forcément fluctuant entre des populations.

En République Française peut-on parler de Peuple Français alors ? Selon Shlomo Sand je crois que non, il n'y a pas de peuple Français, car il a été imaginé au XIXe siècle par les historiens de la IIIe République (Michelet, etc.) qui devaient unifier des populations assez hétérogènes. Oui à mon sens car l'origine "ethnique" n'est pas un problème, mais l'adhésion à une "charte" commune : la déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen, faisant fi de toutes les origines pour brasser dans un même creuset des populations parlant des langues différentes, ayant une culture différente, des religions différentes. Donc si on suit l'auteur, aucun "peuple" n'existe réellement : pas d'Anglais, de Russes, de Chinois, d'Indiens, etc. Tous sont des constructions idéologiques des Etats-nations. Et forcément donc aussi le "peuple Palestinien", qui lui non plus n'a pas d'existence historique avérée si ce n'est d'être le peuple qui a perdu les guerres contre les Israéliens. Un partout la balle au centre ! Les "peuples-nations" n'existent pas ! Donc les Etats-nations n'ont pas de légitimité face aux populations. En poursuivant le raisonnement de l'auteur, il faudrait donc dissoudre l'ONU qui n'a pas de sens (elle a fondé les deux Etats d'Israël et de Palestine en 1948) !

Le jeune Etat d'Israël a fait comme tous les autres états, il a pris une histoire ancienne et l'a remis au goût du jour pour unifier des populations qui par ailleurs ont été dicriminées car se voulant rester de confession juive dans un pays à majorité non-juive.

L'origine du sionisme est là. Il ne faut pas oublier que dans le monde Juif le sionisme a été un échec cinglant. En 1930 seulement 300.000 personnes sur 13 millions avaient quitté leur pays pour s'installer en Palestine après 40 ans de propagande et de prospection sioniste (à peine 2%, soit 98% d'échec !) Malgré les difficultés, les Juifs du monde se sentaient donc profondément citoyens de leurs pays. Ce n'est que sous la pression énorme des antisémites qu'ils ont émigré (très progressivement) en Israël.

Savoir si l'exil a eu lieu ou pas, si les Juifs d'Europe sont les descendants des Khazars et ceux d'Afrique du nord les descendants de Berbères, pourquoi pas ? L'idée est raffraichissante car on oubie aujourd'hui volontiers que le judaïsme a été une religion vraiment attirante et innovante, convertissant beaucoup de monde dans l'Antiquité. L'antijudaïsme chrétien n'étant finalement qu'un "système de sécurité" très violent de l'Eglise pour se prémunir d'un ennemi très efficace dans le domaine de la foi...

Il ne faut pas oublier que le Judaïsme tel qu'on le connait aujourd'hui est le résultat d'une très longue évolution, et qu'il a notamment ce que l'on pourrait qualifier de "dogme" très puissant : pas de retour sur la Terre d'ISraël avant la venue du Messie. C'est à dire virtuellement jamais... Tout nationalisme étatique a été erradiqué du judaïsme rabbinique après la clôture du Talmud au Ve siècle. Donc faire revenir des populations sur cette terre est une aberration religieuse et il a fallu attendre les drames du XXe siècle pour que les rabbins autorisent à nouveau d'émigrer (Rav Kook). De là à penser que le Messie est arrivé...

Merci à l'auteur donc d'avoir mis du poil à gratter dans la pensée unique juive contemporaire, même si cela fait le lit des antisémites et antisionistes qui voient dans ce livre le triomphe de leurs idées.

Ce livre est à lire et à comprendre avec modération. Tout y est peut-être vrai, mais à petite dose (comme toute réalité d'ailleurs face à un fantasme).
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


104 internautes sur 134 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un livre de vulgarisation très important, 1 décembre 2008
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Comment le peuple Juif fut inventé (Broché)
Sand, professeur d'histoire à l'université de Tel-Aviv, de haute réputation internationale, vient de publier ici un livre qui fait la synthèse de nombreux ouvrages, travaux et conclusions établis et confirmés depuis plus d'un siècle, portant non seulement sur l'histoire, mais aussi sur la théologie, l'anthropologie, etc.

Personnellement, ayant lu beaucoup d'ouvrages académiques, je ne tire pas vraiment de nouvelles connaissances de ce livre (par ex. il n'est pas difficile de savoir que la race des hébreux cessa d'exister au premier siècle après Christ, principalement par conversion au christianisme et assimilation ou par extermination par l'armée romaine, que les juifs ashkénazes proviennent d'un peuple slave converti au judaïsme pendant le Moyen-Age, etc.) En fait Sand n'apporte pas de nouvelles données, mais passe en revue les résultats établis de très nombreuses autorités académiques. Il ne s'agit pas d'un livre de recherche, mais d'une synthèse solide, sérieuse ,bien pensée et présentée, dont l'intérêt principal est de rendre accessible à un public assez large des connaissances académiques qui balayent la propagande de nos grands médias (télévision, radio, journaux) occidentaux.

J'ai surtout apprécié l'honnêté intellectuelle de l'auteur. Par ex. il ne passe pas sous silence (cf p.294) le rôle des communautés juives locales dans la conquête islamique au huitième siècle (de l'Afrique du Nord, l'Espagne et Sud de la France). Il s'agit d'un sujet tabou, et il faut consulter des encyclopédies judaïques très peu accessibles dans des bibliothèques universitaires pour trouver des faits lã-dessus (parlant de trahison par assassinat des gardiens, dirigeants, et ouverture des portes de cités).

Etant totalement opposé à la censure (qui bien entendu ne concerne toujours que des idées politiquement incorrectes par rapport à un régime donné) et totalement en faveur de la possibilité de questionner les mythes établis par la propagande des systèmes, je suis très heureux d'avoir ce livre que je vois comme un embryon d'ouverture d'esprit pour notre système : merci Shlomo Sand, merci Fayard, merci amazon.fr!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


19 internautes sur 25 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 LE SIONISME, SON HISTOIRE, SES EFFETS, 22 février 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Comment le peuple juif fut inventé (Poche)
Selon des paroles de l'Evangile, pour juger de la valeur d'un arbre il faut regarder ses fruits.Il se trouve que j'aime suivre l'actualité et depuis fort longtemps je me demandais pourquoi la création de l'Etat d'Israël en 1948, avait très tôt accouché du conflit israélo-palestinien et donc où se trouvait la part d'appréciation erronnée dans le projet sioniste pour qu'il en soit arrivé à engendrer de telles souffrances autour de lui et en son sein même.

L'essai à caractère historique écrit par Shlomo Sand répond à ces questions.

Avant d'entrer dans l'histoire ou plutôt le "Mythistoire" du peuple de Dieu, l'auteur consacre 70 pages (format 11x18) à la notion de nation. Cette ouverture sur le monde politique et idéologique situe bien la modernité du propos.

Shlomo Sand examine, à la lumière des recherches historiques, archéologiques et ethnographiques modernes, les mythes fondateurs de l'Etat sioniste.Il porte ensuite son regard sur les institutions israéliennes, sont-elles vraiment démocratiques à l'égal de celles des grandes nations occidentales ? Israël est-il vraiment l'Etat de tous ses citoyens?

La lecture de cet ouvrage, traduit de l'hébreu par Sivan Cohen-Wiesenfeld et Levana Frenk,apportera à celui qui aura fait l'effort de le lire jusqu'au bout, un éclairage précieux et passionnant, sur l'actualité.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 un livre nécessaire, 12 mai 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Comment le peuple juif fut inventé (Poche)
Comme Claude Nicolet, Shlomo Sand explore avec réussite la question de la fabrique d'une nation, d'un peuple.
Un ouvrage nécessaire pour comprendre comment les mythes deviennent a tet point réalité qu'ils ne sont plus remis en cause et sont vécu comme des vérités historiques. Cet ouvrage est utile. On pourrait souhaiter qu'il inspire ce même travail de déconstruction au monde musulman, qui est aussi prisonnier du mythe du peuple élu, qu'il a assimilé et islamisé, faisant naître l'idée de oumma et de terres islamiques. Malheureusement, tout mythe religieux à caractère politique ne peut que mener à la guerre.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Révisionnisme salutaire, 3 février 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Comment le peuple juif fut inventé (Poche)
Le révisionnisme en histoire n'est pas une maladie...On vous le dit depuis 3O ans c'est la condition normal de l'historien !
Les hypotheses de Shlomo Sand sont passionnantes et finalement assez crédibles . La notion de "peuple" est déjà en soi un piège historico-sémentique .
Certains bien sur le traite de "négationniste" car ils se sentent psychologiquement mis en danger par la remise en question du dogme de leur origine . Et puis c'est à la mode quand on veut diaboliser sans argument...
Livre important à méditer .
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


21 internautes sur 29 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un tableau magistral, 9 mai 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Comment le peuple Juif fut inventé (Broché)
Voilà un ouvrage de référence qui devrait se trouver dans toutes les (bonnes) bibliothèques. On en ressort avec ce sentiment agréable et jouissif d'avoir appris une pièce importante de l'histoire de l'humanité et d'être plus savant.
Certains chapitres sont assez ardus, comme le premier qui traite de l'idéologie des nations et de leur formation, mais ceux, plus historiques, comme le troisième et le quatrième, sont tout bonnement passionnants.
En ce qui me concerne, il a apporté des réponses à de très nombreuses questions et interrogations que je me posais depuis plus de trente ans. Le dernier chapitre sur la (triste et inquiétante) « ethnocratie » israélienne est également très éclairant sur l'impasse dans laquelle se trouve ce jeune pays qui a construit sa légitimité sur un mythe et un contresens historique peu banal.
Le conflit du Moyen-Orient est une ubuesque tragédie. Les juifs israéliens, convaincus d'être les descendants des habitants de la Judée antique - ce qu'ils ne sont pas - se sont installés sur une terre habitée par les authentiques descendants des Juifs de Judée mais convertis à l'Islam au VIIème siècle. On en rirait, si ce conflit armé n'avait fait tant de victimes et amené tant de souffrances et de désolations dans cette partie du monde.
Il est clair qu'il faut en sortir par le haut, et qu'il ne faudrait en aucun cas se servir de l'Histoire pour nier la légitimité de l'Etat d'Israël. Ce serait ajouter encore d'autres drames aux drames actuels.
Avec un réel courage et une clairvoyance peu commune, l'historien israélien Shlomo Sand plaide pour un état israélien qui abandonne son « ethnicisme » et sa « religiosité » pour devenir enfin l'Etat de tous ses concitoyens, celui des judéo-israéliens ET des palestino-israéliens. Il y a urgence, car cet Etat ségrégationniste ne pourra contenir indéfiniment la jeunesse palestino-israélienne, pour l'instant réduite au silence dans son propre Etat. Dans un pays qui n'est pas garanti éternellement du soutien de l'Occident et qui se trouve être une goutte d'eau juive au milieu d'un océan musulman, la révolte des palestino-israéliens pourrait faire éclater l'Etat israélien, et le vieux rêve sioniste se terminer par une sanglante catastrophe.
C'est la seule solution politique possible, et on rêve d'un grand homme d'Etat israélien qui permette cette révolution des mentalités dans la population judéo-israélienne et change l'essence même de cet Etat pour en faire une véritable démocratie pluraliste. Espérons que cet homme ou cette femme soit déjà de ce monde...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


89 internautes sur 122 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un ouvrage décapant et libérateur, 10 novembre 2008
Par 
Jean-paul Lacharme (Marseille, France) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Comment le peuple Juif fut inventé (Broché)
Voila un livre passionnant et érudit écrit par un historien dont le style demeure accessible et agréable. Il démontre avec brio que l'histoire du peuple juif telle que le grand public la connait (notamment au travers de quelques passages de l'ancien testament) n'est qu'un montage peaufiné au XIXème siècle par divers auteurs européens. En fait, il y a longtemps que nous savons que la Bible est un patchwork qui ne respecte pas la chronologie réelle (Cf. la Bible dévoilée de Finkelstein et Silberman). Ainsi, l'exode n'a jamais existé et les juifs n'ont jamais été massivement chassés de chez eux ni par Babylone, ni par Rome. Une notable partie de ceux qui sont restés ont été convertis au cours de l'histoire par le christianisme ou par l'islam. Par ailleurs, pendant des siècles, le prosélytisme juif a fait des centaines milliers de convertis, l'Empire Khazar n'est que le plus important exemple de ce phénomène.
Au total, Shlomo Sand nous donne l'image d'une communauté religieuse qui ressemble finalement à toutes les autres -ni plus, ni moins- : toutes les tentatives pour faire des juifs une entité étanche et singulière basée sur l'ethnicité ou la race sont vaines. Les conséquences politiques de cette démonstration sont claires : il ne doit y avoir à terme qu'un seul pays pour les juifs et les palestiniens car la distinction qu'on leur a imposé est absurde. La vision décapante de l'auteur nous libère d'un grand nombre de préjugés. Ce n'est pas la moindre de ses qualités. A lire absolument.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 28 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Comment le peuple juif fut inventé
Comment le peuple juif fut inventé de Shlomo Sand (Poche - 6 janvier 2010)
EUR 12,20
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit