Commentaires en ligne 


6 évaluations
5 étoiles:
 (4)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Marivaux dynamite les hypocrites et bien-pensants dans la sublime langue du XVIIIème, 19 janvier 2011
Par 
Nastasia B "nastasia . over-blog . com" (aussi sur babelio et over-blog) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Paysan parvenu (Broché)
Quel bonheur de lire cette langue dont notre petit français actuel n'est qu'un vestige. Marivaux, tout en finesse, tout en touches successives brosse un portrait, non pas tant de son héros, dont on devine dès le titre ce qu'il advient de lui, mais bien plutôt de toute la société parisienne dans laquelle il va graviter. Il n'est évidemment pas usurpé, comme il a déjà été fait, de comparer ce Jacob à Julien Sorel dans Le Rouge et le Noir car, notre homme tient son ascension dans le monde grâce à l'attrait qu'il exerce sur la gent féminine. Mais là où il y avait un magnétisme de l'esprit chez Stendhal, Marivaux n'hésite pas à ne considérer que le physique, ce qui n'est pas si fréquent pour un personnage masculin. Notre Jacob, fraîchement débarqué de sa Champagne natale va apprendre les usages à vitesse grand V (du moins c'est ainsi qu'il le raconte bien des années plus tard car le narrateur nous conte son ascension sociale a posteriori) et savoir utiliser ses atours physiques pour obtenir des dames l'amélioration de son quotidien avec un souci de la morale parfois assez peu prononcé. Enfin, deuxième et inévitable comparaison moult fois faite, celle avec Les Liaisons dangereuses. Comment ne pas voir dans le libertinage éhonté de Jacob quelques accents du grand Valmont. Pourtant, je trouve qu'il y a un tantinet plus de Jacques dans Jacques le Fataliste et son maître que de Valmont dans la façon dont Jacob s'adonne à la question des femmes. Quelque chose de très terre à terre, de très opportuniste, un simple appel du plaisir, plus qu'une recherche de performance ou un challenge.
Quoi qu'il en soit, quel roman savoureux et quel affreux dommage que notre bon Marivaux n'ait pas jugé bon de l'achever car ces 5 premières parties sont tout bonnement succulentes d'ironie, de truculence, de sarcasme parfois. On ne peut probablement pas en dire autant des 3 suivantes, fruit d'une autre plume.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une quête du bonheur, 13 juin 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le paysan parvenu (Poche)
Ce roman initiatique, celui de l'arrivée d'un paysan, Delavallée, à Paris, s'il présente l'ascension sociale et ses "nécessités" : conquêtes féminines et adoptions de codes culturels, est aussi enchantant que cruel.
L'épilogue marque ainsi la rupture avec un ton qui semble parfois badin. Marivaux, multipliant les péripéties de ce récit, ménage la curiosité de son lecteur.
Mais, ce sont bien les affres de sa société contemporaine qu'il stigmatise ici. Jamais sentencieux mais avec un regard toujours vif et renouvelé, il nous livre une véritable leçon de vie, leçon d'un spectateur amusé, juste assez distant pour jouir pleinement de cette vie dont ses mots nous narrent l'amour.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Finement écrit et très drôle, 13 février 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Paysan parvenu (Broché)
C'est la preuve qu'un livre classique, ancien, peut être tout à fait lisible, plaisant et drôle. Marivaux raconte l'histoire d'un jeune paysan qui réussit à Paris grâce au pouvoir de séduction tout à fait naïf qu'il exerce sur les femmes mûres. C'est l'opposé de *bel ami* de Maupassant ! [à lire aussi]

Cette édition contient le livre de Marivaux puis une fin apocryphe (Marivaux n'a jamais terminé le roman).

Appareil critique intéressant.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Le paysan parvenu, 12 janvier 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : paysan parvenu, Le (Format Kindle)
Nous évoluons dans le domaine du faux semblant et de l’ambiguïté . Jacob ,le petit paysan placé à Paris,beau garçon aimable ,fait état de nobles sentiments mais séduit ses interlocuteurs pour en tirer profit .Les bigotes cinquantenaires, soucieuses d'avoir bonne conscience,succombent ''malgré elles'', au charme prétendu irrésistible, de ce jeune homme de dix-huit ans .Le'' petit paysan'' ne sait plus lui même s'il est amoureux ou flatté des attentions de ces belles dames défraichies ,ou intéressé par les avantages qu'il peut en tirer. Marié à une femme de trente an son ainée,établi,à l'affût de toutes possibilités s'offrant à lui,à l'occasion ne manquant pas de panache ,il ira loin dans cette société factice décrite avec tellement de verve par Marivaux.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Satisfaisant, 23 juillet 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le paysan parvenu (Poche)
Ce produit m'est parvenu en excellent état, je suis très satisfaite donc je recommande cet achat à tous les amateurs de littérature classique.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 C'est du Marivaux!, 29 avril 2011
Par 
J. Valerie (france) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Paysan parvenu (Broché)
C'est du Marivaux alors on n'a pas de mauvaise surprise!
Dans le veine de Gil Blas de Santillane, les Amours du chevalier de Faublas ou du Dom Juan de Molière, les péripéties sont légion, les dialogues sont savoureux...
Néanmoins, j'ai presque préféré la suite apocryphe plus enlevée et d'un style plus fluide peut-être...
A conseiller à tous ceux qui s'intéressent au thème du libertinage de cette époque.
Tous les sujets y trouvent leur place: la séduction, le sexe, le mensonge, l'hypocrisie, l'aristocratie avec ses ridicules et ses bassesses...
Je vous le conseille!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Le paysan parvenu
Le paysan parvenu de Pierre de Marivaux (Poche - 13 janvier 2010)
EUR 7,50
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit