undrgrnd Cliquez ici Baby ValentinB nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

3,7 sur 5 étoiles10
3,7 sur 5 étoiles
Format: PocheModifier
Prix:8,20 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 23 août 2009
D'éducation catholique dans l'enfance et la jeunesse je fais partie de la génération _ pour faire très court _ pour laquelle entretemps beaucoup d'eau a coulé sous le pont. J'ai achété ce livre par curiosité sans à priori quant à son auteur. Le livre est plus philosophique que théologique. Il a pour propos essentiel la description de l'image de Dieu que se fait le christianisme. A l'appui de cette description érudite il s'autorise parfois quelques comparaisons avec les autres religions. Il ne s'interdit pas non plus de tordre le cou à quelques simplifications et autres lieux communs. Il en ressort l'incroyable liberté du Chrétien dans le projet divin selon le Christianisme et toute la grandeur de cette religion dans sa promotion de l'homme. Une mise au point bien étayée.
0Commentaire17 sur 17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 août 2011
Dans un style non dénué d'humour, Rémi Brague décape le Christianisme de tous les lieux communs, jugements définitifs à charge et assertions mensongères dont on l'a recouvert depuis plus de deux siècles. Sans prosélytisme mais sans complaisance à l'égard de ceux qui affirment que tout se vaut et tout est égal, R. Brague éclaire le sens profond du Christianisme, religion certes de l'amour mais aussi religion de la liberté. Passionnant pour tout chrétien, ce livre intéressera aussi tout libre penseur, c'est-à-dire tout homme doué de raison, sans préjugés. Préjugés dont tout ce qui est Chrétien est affublé, hélas à cause aussi de chrétiens que l'on appelle "les cathos" qui sont une caricature du catholicisme et qui seraient bien "inspirés" de prendre le temps de lire Rémi Brague.
0Commentaire13 sur 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 octobre 2009
Un livre remarquable dans sa discription, de ton très philosophique mais en réalité très théologique, de ce que croit le Chrétien, loin des poncifs et préjugés. Notamment de la Trinité comme essentiellement Amour, et du péché comme lésion que la rémission divine permet de réparer. Libérateur par l'air pur que cela permet de respirer et les horizons ainsi ouverts.
0Commentaire11 sur 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 octobre 2012
Rémi Brague est un universitaire français spécialiste de l'histoire de la philosophie au Moyen Age, en particulier des philosophes des civilisations et religions juive, "islamique" et chrétienne. Il est l'auteur de "Au moyen du Moyen Age" et de "Europe, la voie romaine".

Ce livre est une tentative de définition philosophique du Dieu des chrétiens. L'auteur commence par un chapitre étonnant sur les approches très différentes de Dieu dans ce qu'on appelle les trois religions du Livre. Il bat en brèche la vision complaisamment diffusée par les auteurs contemporains sur la proximité entre ces trois religions qui n'ont pas le même rapport aux Ecritures et n'ont donc pas le même rapport à Dieu. Viennent ensuite des chapitres très profonds sur l'unicité, de Dieu, son unité dans la Trinité, sur la Parole de Dieu, sur la place laissée à l'homme, sur la liberté, le pardon. Tous redéfinissent, avec une approche très raisonnée mais profonde, ces notions parfois mal appréhendées par les chrétiens eux-mêmes. C'est incontestablement une définition catholique de Dieu que Brague nous propose. Ce n'est pas un catéchisme mais un raisonnement basé sur la Bible et les enseignements des docteurs de l'Eglise.

Je retiens de ce livre de très beaux passages, en particulier sur l'amour humain comme approche de l'amour divin au sein de la Trinité et sur la parole de Dieu. Quelques passages sont étonnants et méritent une relecture attentive. Ce petit livre donne envie d'en savoir davantage.
0Commentaire5 sur 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 juillet 2012
Un livre qui bat en brèche certaines évidences. Les trois religions vous avez dit. Un ouvrage salutaire d'un auteur dont on apprécie l'érudition, un philosophe à la greco-romaine :o)
0Commentaire6 sur 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 janvier 2016
Rémi Brague est philosophe et professeur. Très bien. Ce n'est malheureusement pas une garantie d'intelligence au sens le plus noble du terme : son esprit, hélas, est aussi conditionné de préjugés que les religions qu'il prend pour sujet dans ce livre. Il ne 'décolle' pas du conditionnement de la pensée qui est le grand mal de l'homme. Lisez donc Michel Henry, là vous aurez un grand/vrai philosophe, quelqu'un vous donnera à penser réellement : ne vous arrêtez surtout pas au 'christianisme' dont se colore sa quête, car il est bien au-delà de toute étiquette possible, celle-là y compris. Le sujet de son étude est la Vie avec un grand V : la vie 'absolue', radicale, incommensurable, saisie à sa source et son épanchement en tout vivant et par excellence en tout homme.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 juillet 2010
C'est le premier livre de Rémi Brague que j'achète et je ne suis pas déçu ! Il faut tout de même s'accrocher à certains moments mais l'auteur a l'art et la manière de rendre les choses claires et accessibles, notamment dans le premier chapitre lorsqu'il aborde les confusions doctrinales commises de nos jours à propos du judaisme, du christianisme et de l'islam.
0Commentaire4 sur 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 mai 2011
Attention ! Ne vous faites pas avoir par le bandeau publicitaire rouge qui entoure le livre et qui indique "Grand prix de Philosophie de l'Académie Française 2009". Ce livre est en fait à classer plutôt dans le rayon Théologie que dans le rayon Philosophie. La majorité des textes regroupés dans ce livre, et dont certains sont assez anciens, sont parus à l'origine dans la revue Communio qui est une revue catholique internationale fondée par "des personnalités majeures de l'Eglise d'après Vatican II" (voir le site internet de la revue).

Tous ceux qui mènent une recherche personnelle qui se veut ouverte, rationnelle et indépendante, qui s'interrogent en toute liberté d'esprit, et qui envisagent de lire ce livre, devront être prêts à y (re)lire l'inévitable citation de Pascal "Dieu sensible au coeur, non la raison..." et puis ce genre de phrases tirées du chapître "Un Dieu un" : "... cette curiosité est exclue, du fait même que Dieu est amour. Là où l'objet qu'il s'agirait de connaître est l'amour, le désir de le connaître serait pur voyeurisme." ou bien... "Si Dieu est amour, nous comprenons pourquoi il est un. Mais nous le comprenons comme on comprend l'amour, c'est-à-dire en comprenant que nous ne pouvons pas le comprendre.". Vous voilà prévenus...

Par contre le livre devrait sérieusement interpeller certains catholiques et en particulier les derniers chapîtres : "Un Dieu qui a tout dit", "Un Dieu qui ne nous demande rien" et enfin "Un Dieu qui pardonne les péchés". Et peut-être que ce sont ces catholiques-là à qui est vraiment destiné ce livre... mais le liront-ils ?
0Commentaire7 sur 19 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 novembre 2013
Le titre suggère que l'on diserte du Dieu des chrétiens mais aussi (peut être par le processus de la comparaison) de celui de l’islam et du judaïsme. Excepté quelques références au début du livre, ce dernier "s'enfonce" dans une description du seul Dieu chrétien l’objectif initial, pourtant porté par le titre, s'efface... En outre le style n'est pas spécialement fluide donnant l'impression qu'il faut être ardu pour être savant. Ainsi, ces deux "artéfacts" ont fait que je n'ai pas trouvé spécialement attirant cet essai qui pourtant m'avais interpellé par son titre.
0Commentaire1 sur 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 août 2012
Rémi Brague ne manque pas de qualités. Toutefois il confond christianisme et catholicisme, en particulier en ce qui concerne la façon de considérer la Bible. Les protestantismes n'ont pas la démarche catholique et, selon la pensée de Brague, ressembleraient face à la Bible à la démarche musulmane d'inlibration (c'est de lui). Il y a là contradiction majeure. Le bouquin fait un flop.
0Commentaire1 sur 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus