Commentaires en ligne


26 évaluations
5 étoiles:
 (19)
4 étoiles:
 (6)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


30 internautes sur 31 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Et ce n'est qu'un début...
Une grande oeuvre, un Livre de génie, un morceau capital du patrimoine littéraire mondial ! Voila ! Et ce n'est pas tout!

Ce livre nous entraine dans l'esprit de Raskolnikov, l'esprit de son temps. Et on comprend mieux alors pourquoi Nietzsche a dit de lui [F. Dostoievski] qu'il était le seul à lui avoir appris sur la psychologie...
Publié le 18 décembre 2006 par Carcharoth

versus
2 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 un style énorme comme toujours chez fedor
avec une appréhension de la psychologie humaine unique, mais un ton en dessous de "l'idiot" pour ce qui est de l'intérêt littéraire global.
Publié le 9 mars 2008 par Landais


‹ Précédent | 1 2 3 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

30 internautes sur 31 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Et ce n'est qu'un début..., 18 décembre 2006
Par 
Carcharoth (Aix, PACA France) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Crime et châtiment (Poche)
Une grande oeuvre, un Livre de génie, un morceau capital du patrimoine littéraire mondial ! Voila ! Et ce n'est pas tout!

Ce livre nous entraine dans l'esprit de Raskolnikov, l'esprit de son temps. Et on comprend mieux alors pourquoi Nietzsche a dit de lui [F. Dostoievski] qu'il était le seul à lui avoir appris sur la psychologie humaine: Quel talent, quelle maitrise; on tremble en suivant les péripéties du héros, en "contemplant" la misère qui règne dans la capitale Russe.

L'oeuvre est indescriptible, on ne peut retranscrire les sensations qu'elle provoque, et je me bornerai donc à vous conseillez de l'acheter: Et quoi qu'on en dise ce "pavé" (qui n'en est pas un, à peine 500 pages, soit une semaine de lecture du soir !) se lit très vite et agréablement (pourquoi le lire sinon !).

Vous savez donc quoi faire cette semaine...

N.B. Pour les amateurs de Nietzsche, on peut voir dans la théorie de Raskolnikov une ébauche de celle du philosophe Allemand.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


41 internautes sur 43 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Chef d'oeuvre incontestable, 7 décembre 2002
Par 
Fraisse "Test de la page 69" (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Crime et châtiment (Poche)
Un style pénétrant et une narration limpide : on vit avec l'ancien étudiant Raskolnikov dès la première page. Tous ses tourments, toutes ses rencontres nous accrochent, chapitre après chapitre, pour nous approcher, au bout, de son malaise intérieur.
Crime et chatiment est un monument de la littérature pour ses qualités d'écriture, mais aussi pour la profondeur de la réflexion qui s'amorce, au détour d'une remarque ou d'une situation. Sans jamais perdre le fil de l'histoire au profit d'une thèse plutôt qu'une autre, Dostoïevski parachève l'équilibre entre, d'une part la dizaine de personnages principaux, une dizaine de personnages secondaires et l'action proprement dite d'autre part.
La profondeur de l'ensemble constitue un accomplissement trop rare pour ne pas être encensé.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Monument, 30 mai 2010
Par 
Poignant (Poitiers France) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Crime et châtiment (Poche)
Rodion Raskelnikov, étudiant désoeuvré, vit dans la misère des bas-fonds de Saint-Pétersbourg. Sa pauvreté mêlée d'idéalisme et d'envie l'amène à tuer une vieille usurière et incidemment sa saeur. Trop perturbé par son crime pour en profiter, Raskelnikov rentre chez lui et sombre dans une fièvre délirante...
Roman mythique écrit par Dostoïevski au milieu des années 1860, sans doute le plus connu de la littérature russe avec « Guerre et Paix » de Tolstoï.
La description de la névrose, des incohérences comportementales de Raskelnikov face à son crime, tout comme l'approche psychologique pour le confondre du juge d'instruction Porphyre Petrovitch sont révolutionnaires et totalement modernes.
De plus, Dostoïevski, en intégrant de nombreux personnages qui interagissent autour de son héros, dresse un portrait au vitriol de la société russe de l'époque :
- ses ordures qui utilisent leur argent pour dominer leurs semblables
- ses pauvres victimes des hasards de la destinée
- ses hommes et femmes simples héros du quotidien prêts à tant de sacrifices.
Dans cet aspect « Crime et châtiment » est proche des « Misérables » de Victor Hugo écrit quelques années avant.
Ce contexte social sert à relativiser le crime pourtant impardonnable de Raskelnikov. Les nuisances sociales de l'extrême misère, de l'alcoolisme, d'êtres abjects tels que Loujine,ou le pervers sexuel Svidrigaïlov, sont positionnées au même niveau que le meurtre.
Ce roman est donc surtout une réflexion profonde et riche sur le mal, ses formes, la justice, la conscience et la responsabilité de l'homme.
Cependant,même si la lecture n'en est pas désagréable, « Crime et châtiment » a les défauts de nombreuses oeuvres de son temps: longueurs qui en atténuent la dynamique, mise en scène lourde de situations et de personnages pas toujours crédibles, approche théâtrale des dialogues.
Globalement il s'agit bien d'un chef d'oeuvre, mais à la forme surannée et un peu décevante.
Sa lecture s'effectue comme la visite d'un monument historique : l'attention, le respect et la fascination sont parfois entrecoupés de bâillements...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


11 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 UNE HUMILITE BIENVENUE, 3 septembre 2009
Par 
BAGRATION "MOLTO LENTE" (FRANCE) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Crime et châtiment (Poche)
Carcharoth, dans sa critique, écrit à propos de Crime et Chatîment " Une grande oeuvre, un Livre de génie, un morceau capital du patrimoine littéraire mondial !".C'est absolument vrai.
Je crois que le bonheur du Lecteur réside dans ce don qui est fait d'accéder à une oeuvre qui relève de la Perfecion qu'elle soit stylistique, narrative ou esthétique. La dernière page achevée, on se sent repu, ébloui et heureux. La trace laissée ne s'éteint jamais. On mesure la grâce offerte ; on se sent humble d'avoir cotoyé un tel sommet.
Crime et Chatiment fait partie de ces Livres inoubliables.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Passionnant, 15 décembre 2009
Par 
Johan Rivalland (LEVALLOIS-PERRET France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Crime et châtiment (Poche)
Contrairement à L'Idiot, qui me paraît plus lent ou langoureux, plus chaotique par son rythme irrégulier et, de ce fait, certainement plus difficile à lire, ou dans une moindre mesure au bien plus court Le double, où l'atmosphère est souvent assez pesante et inquiétante, les quelque 850 pages de Crime et châtiment se lisent très vite ; c'est du moins le souvenir que j'en garde. On est captivé par chaque chapitre et impatient de débuter le suivant.

Ici, encore une atmosphère enfiévrée d'un personnage possédé qui, cette fois, de phases d'assurance résolue en moments de doutes susceptibles d'empêcher son destin de basculer irrémédiablement, se laisse entraîner par son mysticisme et son sentiment de supériorité morale, jusqu'à commettre un acte de folie irréparable, bien que prémédité.
Guidé par son idéalisme réducteur, ce personnage tourmenté passe tour à tour de l'assurance la plus exacerbée aux regrets les plus profonds et finalement à la recherche de rédemption.
Une description psychologique implacable, dans ses soubresauts, d'un étudiant inaccompli qui réalisera bien tard son erreur. Une atmosphère enfiévrée comme Dostoïevski sait nous les faire partager.
Un vrai plaisir.

Du grand ouvrage.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


26 internautes sur 29 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le livre que j'emmènerai sur une île déserte !, 15 mai 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : Crime et châtiment (Poche)
Attention chef d'oeuvre. S'il n'en restait qu'un ça serait Crime et Châtiment... J'ai littéralement dévoré ce roman, happée, envoûtée par le personnage complexe et finalement attachant de Raskholnikov, par sa soif de pureté dans le crime et sa difficile rédemption. C'est beau et profond. Voilà un livre qui vous poursuit longtemps et qu'il faut lire absolument !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


12 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Raskolnikov ou l'orgueil, 17 mars 2006
Par 
Damien Coullon (Paris) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Crime et châtiment (Poche)
Commençons par écouter Nietzsche tout simplement, dans le Crépuscule des Idoles : "Dostoïevski est, soit dit en passant, le seul psychologue qui ait eu quelque chose à m'apprendre.". On situe mieux maintenant.
Vivre grand ou mourir ! Raskolnikov, c'est un homme qui a choisi de se rebeller contre la vie et le destin, protester pour tenter de marcher au sommet.
"La liberté et la domination, mais surtout la domination ! Sur toutes les créatures tremblantes et sur toute la fourmilière ! Voilà le but ! Souviens-t'en ! C'est mon testament !"
Raskolnikov, ou l'orgueil. L'orgueil comme seule force, comme seul moteur, est-il suffisant pour pouvoir "agir avec envergure" ?
Des questions soulevées à travers l'évocation du destin de Raskolnikov l'étudiant, déchirement entre aspirations et moyens, triste constat d'échec d'une tentative de mise à bas de l'ordre du monde, de révolution isolée, quasi-théorique. A la manière d'Humiliés et Offensés, le crescendo dramatique d'un héros qui accepte la souffrance volontairement comme Jésus sa croix. Somptueux.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Un incontournable de la littérature, 26 septembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Crime et châtiment (Poche)
J'ai lu ce roman 2 fois et chaque lecture a amené son lot d'émotions, de réflexions, ...

Dostoïevski sait faire jaillir de véritables illuminations au sein de la grisaille du quotidien.

Dostoïevski, c'est aussi l'incarnation de l'âme slave avec ses côtés tantôt fatalistes tantôt "révolutionnaires".
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Douce Sonia, 4 décembre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Crime et châtiment (Poche)
Vous convenez que le thème du roman est la justice? Je pense que le thème le plus important du roman est l'amour inconditionnel.

Sans doute vous me questionnerez où peut-on trouver l'amour dans ce roman. N'oubliez pas comment le héro, Rodia, expie(rachète) son crime et sauve son âme. C'est par Sonia qui se prostitue pour subvenir aux besoins de sa famille.

L'amour de Sonia pour Rodia le transforme en homme nouveau. Cet amour est inconditionnel au dessus de toutes les considérations des intérêts. Sonia verse des larmes en écoutant l'aveu de Rodia. Et elle dit qu'il est le plus maleureux sur la terre malgré son crime.

C'est très paradoxal!!! Car, Rodia est un assassin qui avait tué une amie de Sonia et sa soeur. Et il a des chimères dans lesquelles il pourrait devenir un Napoléon nouveau par son acte de crime. Cet homme est fol et froid !!! Mais Sonia l'aime et le prend pour l'homme le plus malheureux !!! Et elle décide de vouer sa vie au sauvetage de Rodia.

Voilà, c'est étrange, mystique, et pourtant la vérité de l'amour, le sommet(le haut) le plus sacré auquel un homme peut parvenir au cours de la vie dans la société atroce.

Il me semble que le type personnel de Sonia et son amour envers Rodia ressemblent à ceux du Chist. Le sacrifice, l'amour, la sincérité, ce sont des mots-clés plus importants du Roman que la justice, la loi.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 vive DostoÏevski, 19 mai 2010
Par 
Serge Gouache (La Ciotat, France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Crime et chatiment : Le joueur : L'Idiot (Poche)
2 de ces trois romans sont, me semble-t-il, le sommet de l'œuvre de Dostoïevski
Le sombre et crépusculaire Crime et châtiment. J'ai été infiniment plus touché par Arkadi Ivanovitch Svidrigaïlov qui incarne un nouveau Don Juan particulièrement bien campé, que par le héros terrifiant qu'incarne raskolnikov.
L'Idiot quand à lui m'a littéralement enchanté. J'ai trouvé, dans les pages 717/718 un extraordinaire playdoyer contre la peine de mort que je n'ai jamais trouvé ailleurs avec autant de conviction.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 3 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Crime et châtiment
Crime et châtiment de Fyodor M Dostoevsky (Broché - 23 avril 2010)
EUR 7,90
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit