undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_ss16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles45
4,2 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:20,30 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Savez-vous ce qu'est attendre ? Peut-être croyez-vous le savoir, mais votre opinion changera lorsque vous aurez plongé dans le dernier roman de Fatou Diome, Celles qui attendent. Roman social ? Peut-être. Roman d'amour ? Aussi. Le fil de l'intrigue se déroule comme une pelote qui se dévide patiemment. Aramé et Bougna sont co-épouses. Au-delà des rivalités qui, un temps, les opposent, elles vont bientôt se colleter ensemble à un problème omniprésent en Afrique : l'immigration. Fatou Diome n'hésite pas à tordre le coup, une bonne fois pour toute, à la polygamie, ce fléau du monde africain moderne. Ensuite elle pose la question du bien-fondé de ce départ pour un ailleurs qui semble, de loin, un Eldorado mais qui contient bien souvent plus de désillusions que de lendemain qui chantent. Non, l'Europe n'est pas un paradis et l'immigration est loin d'être la bouée de sauvetage à laquelle pourrait s'accrocher le continent africain.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 avril 2016
Fatou DIOME traite dans ce livre de l’immigration clandestine des africains vers l’Europe sous un angle rarement abordé qui est : l’impact de cette immigration sur l’Afrique.

« Celles qui attendent » nous plonge dans le quotidien de ces épouses et de ces mères d’immigrés condamnées à une attente qui très souvent peut sembler éternelle tant le voyage vers l’Europe est long et périlleux.

Au-delà, de l’histoire de ces femmes, l’auteur ouvre de nouveaux axes de lecture du problème de l’immigration et met donc fin à l’approche manichéenne qu’ont généralement les médias de présenter l’immigration clandestine comme étant à l’unique bénéfice de l’Afrique.

Facile à lire et très émouvant, ce livre saura vous faire ressentir toutes les émotions de ces femmes à qui la vie n’a pas laissé le choix d’être faible…
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Un roman très bien écrit. Fatou Diomé manie la langue de Molière avec maestria pour notre plus grand plaisir. C'est parfois un peu ampoulé et un peu long dans les descriptions mais jamais facile ni gratuit. On passe un très bon moment et on se prend d'affection pour Arame petite femme courage qui force le respect et l'admiration. Beau parcours que celui de Fatou Diomé arrivée en France en 1994 et qui nous a déjà gratifié de très fortes pages. Et puis grâce à elle, on en sait un peu plus sur l'Afrique et ses traditions. Elle nous oblige, nous, Européens plutôt favorisés à réfléchir différemment et à sortir de notre isolement de raisonnement. Donc à élargir un peu nos réflexions. Et ça fait du bien en cette période de pensée étriquée !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
La vie quotidienne des femmes sénégalaises racontée par Fatou Diome n'a rien d'idyllique ! Une histoire de deux générations de femmes: Arame et Bougna (plus mères qu'épouses)et Coumba et Daba (jeunes épouses).

Les hommes (les maris) sont généralement polygames et autoritaires.Les fils, eux, bien décidés à trouver le bonheur ailleurs (en Europe) sont prêts à prendre tous les risques.

Ces femmes fières et déterminées, "celles qui attendent" le retour des hommes, des fils, en l'occurrence,vont devoir lutter pour se créer une place parmi les épouses de leur mari, et progresser dans la hiérarchie en ayant un fils qui sera leur promotion sociale.

Jeunes épouses déçues, mères tourmentées, quel sera leur bonheur ?
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 octobre 2010
Au fur et à mesure des parutions , le talent de Fatou Diome, l'écrivaine sénégalaise, s'affirme. Que de chemin parcouru déjà depuis les premières nouvelles! Le texte s'est étoffé, le vocabulaire est riche, les images et trouvailles de langue originales suscitent la rêverie. CELLES QUI ATTENDENT, c'est l'immigration clandestine vue du côté africain par les femmes restées au pays, soumises aux traditions et à la polygamie, tremblant à la pensée des dangers que doivent affronter leurs fils ou époux, espérant (et parfois redoutant) leur retour telles de nouvelles Pénélopes, tandis que disparaît la perception du temps. Un regard lucide qui ne ménage personne et invite chacun à prendre sa vie en main.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Merci à Amazon de m'avoir permi de découvrir cette jeune auteur.
Fatou Diome nous emmène en Afrique dans la vie précaire de 4 femmes qui sont embarquées par les mirages de leurs fils ou époux partis clandestinement en Europe. Leur détresse, leur solitude, leur manière de s'arranger avec le manque et les coutumes. Les tours du destin....
Un livre plein de couleurs, de parfum, de lumière, qui nous dresse un tableau de l'Afrique d'aujourd'hui entre la force des légendes du passé et deux modernités celle salutaire dont elle est l'actrice et celle illusoire du "rêve" de l'Europe......
Les amoureux du style y trouveront aussi leur bonheur..... bon voyage!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
MEMBRE DU CLUB DES TESTEURSle 16 septembre 2010
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Le Sénégal avec le quotidien de deux familles; les difficultés des femmes liées à la polygamie, aux désirs de réussite de ses enfants, à la nécessité que chacun ait le ventre plein chaque jour.
Le rêve de deux femmes dont les fils partent pour l'Europe avec l'espoir de soutenir leur famille grâce à leur réussite.
L'Europe avec ses rêves, sa réalité , ses désillusions....
Le village, ou mères et femmes attendent et espèrent...
Le retour des fils, chacun ayant pris une route différente...
J'ai aimé cette immersion, cette découverte, cette fierté dont ces femmes se drapent.
J'ai aimé cette plume, riche et vivante malgré quelques longueurs.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Dans un très beau style, Fatou Diome nous plonge dans l'univers des femmes africaines, qui attendent celui qui est parti de l'autre côté de la méditerranée : épouse, soeur, mère... L'immigration des hommes est vécu ici par ces femmes, qui subissent l'attente et les revers du "rêve européen".
L'histoire (ou plutôt "les histoires" de ces femmes) sont touchantes, elles interpellent. Mais "Celles qui attendent", c'est aussi un style magnifique, poétique, qui remue, interpelle, sur la condition féminine, les moeurs, les préjugés... un livre à offrir et à mettre entre toutes les mains.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Franchement, je comprends aisément le beau succès de ce roman de Fatou Diomé : il est bien écrit, intéressant et il s'inscrit intelligemment dans le contexte politique actuel (tout en sachant qu'une oeuvre littéraire n'a pas pour vocation première de donner une leçon de politique, aussi sensée et inspirée soit-elle).
Cela étant dit, je n'ai pas vraiment pu "accrocher" : la langueur du style, au demeurant très imagé et très riche, m'a bien vite lassé. J'ai même eu du mal à finir le roman...
J'aime bien ce roman, mais sans plus.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 juin 2013
J'ai beaucoup aimé ce roman. Fatou Diome a l'art de nous plonger au Sénégal en territoire Serrere au milieu de femme qu'on admire et qu'on aime tout de suite et qu'on suit avec plaisir. La plume est simple, juste sans frioritures mais on comprend tout de suite ce qu'elle veut dire et on les soutient ces femmes si fortes, debout faisant face, jour aprés jour et ne disant jamais non au dur labeur, à la tristesse à la robustesse de leur vie. Elles font face, seules ou ensemble. Ce livre est une belle leçon de vie.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)