undrgrnd Cliquez ici Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_GWeek16Q2 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles3
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
3
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Poche|Modifier
Prix:9,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 26 décembre 2013
Ecrit par un philosophe qui connait très bien les philosophes, "Les héros de la sagesse" nous conduit à mieux appréhender cette quête que peut être la recherche de la sagesse, à travers les écrits de ceux qui en ont fait une discipline...
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 juin 2014
belle approche pour les profanes, se lit aisément, à recommander pour grand public, les jeunes aussi. ma fille de 16 ans a aimé aussi.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Les héros de la sagesse. Ce philosophe, à partir de grandes figures telles Socrate, Diogène, Bouddha et d’autres, s’interroge sur ce qui fait un sage. Ni parcours tracé, ni images rassurantes. Ces sages sont étranges, dérangeants, décapants et l’on se demande si aujourd’hui ce type d’homme aurait encore une place. Notre monde a fabriqué des sagesses orientées vers le confort, le bien-être, le soin du soi... Ne serions-nous pas à l’opposé du sage qui cherche à remettre l’homme en questionnement, qui tente de dépasser l’ego et de trouver une place à l’écart tout en se tenant au centre ? Roger-Pol Droit décrit avec simplicité différentes philosophies passées : le cynisme, l’épicurisme, et pose une interrogation sur les discours dominants contemporains. Sa conclusion reste ouverte : « Espérons (...) que parvienne à s’élaborer un jour ce que l’on pourrait appeler une « sagesse de l’ignorance », qui prêterait attention, d’abord, à l’incertitude, qui insisterait sur les limites de nos savoirs, qui accepterait approximations et rectifications dans nos décisions collectives, qui n’emprunterait aux héros de la sagesse ni leur perfection ni leur sublime grandeur, mais plutôt leur humilité obstinée et leur sens de la compassion. Sans oublier leur humour. »
Marcelline ROUX (CULTURE-CHRONIQUE)
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)