undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo nav-sa-clothing-shoes

Commentaires client

1
3,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0
L'Esprit de mes pères
Format: BrochéModifier
Prix:18,00 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
D'une certaine manière, L'esprit de mes pères pourrait appartenir au genre policier. On y suit l'enquête sur un assassinat avant d'essayer de percer le mystère qui entoure la disparition de la soeur de la victime, 25 ans plus tôt, en plein règne de la terreur mis en place par la junte argentine. Mais le livre de Patricio Pron, très personnel, raconte avant tout la confusion et l'absence de repères d'une génération entière de son pays, née au pire moment de l'histoire de l'Argentine et qui s'interroge sur l'héritage de cette période et sur les faits et gestes de ses aînés. L'intime est donc au coeur du récit qui s'éloigne peu à peu de l'époque actuelle pour faire resurgir le passé. La transmission n'est jamais chose aisée et Patricio Pron rend parfaitement évidentes les incompréhensions, les questionnements et les doutes qui assaillent ceux qui ont vécu, enfants, ces années de plomb. L'écriture du romancier est froide, celui-ci citant à profusion des articles de journaux, faisant des allers et retours incessants entre hier et aujourd'hui. Comme si l'auteur, lui aussi, cherchait sa voie et une certaine idée de la vérité. L'esprit de mes pères, trop digressif et brouillon dans sa construction n'a pas la force de conviction qu'il aurait pu avoir.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus