undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Fête des Mères

Commentaires client

3,5 sur 5 étoiles2
3,5 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
1
1 étoile
0
Format: Broché|Modifier
Prix:23,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 29 mars 2014
Compte-Rendu de Lecture :
Crime et Utopie ; une nouvelle enquête sur le nazisme.
Frédéric Rouvillois ( Flammarion, 2014).

Après quelques essais brillants sur des sujets de société ( Histoire de la Politesse de 1789 à nos jours, Histoire du Snobisme, etc…) et quelques solides manuels de droit constitutionnel, Frédéric Rouvillois revient à un thème qui lui tient à cœur, l’utopie, objet de son premier livre en 1996 ;
( L’invention du progrès ; aux origines de la pensée totalitaire).
Dans « Crime et Utopie ; une nouvelle enquête sur le nazisme » Frédéric se fait le pourfendeur tous azimuts de l’utopie et de ses dérives totalitaires ; son analyse, que l’on pourrait sous-titrer « la face cachée du nazisme » est solidement documentée, émaillée d’anecdotes hautes en couleur et cruellement révélatrices, qui font de son livre une lecture passionnante en même temps qu’un solide travail d’historien. Il met en lumière de manière très convaincante le fondement utopique du nazisme à travers la pensée de ses fondateurs (Hitler, Himmler, Darré, Rosenberg) et sa mise en œuvre si souvent délirante.
Un chapitre, en particulier, est intitulé « Judéocide et utopie ». L’utopie exige en effet de ses « sujets » une foi totale et une obéissance aveugle. Elle tient donc en suspicion les croyants des autres religions et les esprits indépendants, et tout particulièrement les juifs ; en effet, avec leur intelligence aigüe et leur enracinement dans une religion quatre fois millénaire, ils constituent un véritable défi pour l’utopie qui se veut aussi « uchronie » pour remettre à zéro les compteurs de l’histoire (le « Reich de mille ans » promis par Hitler…)
Toutes les utopies, qu’elles soient rouges, noires ou vertes, considèrent le judaïsme comme un dangereux virus qu’il faut absolument extirper, ou au moins baillonner. Dans ce domaine, le nazisme a établi des records monstrueux.
J’attends sans impatience mais certes pas sans intérêt le prochain épisode de la chasse aux utopies, qui pourrait peut-être concerner l’autre utopie majeure du XXème Siècle, le communisme russe, dont Frédéric mentionne les nombreux points de convergence avec le nazisme.
0Commentaire|19 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 novembre 2014
Cet ouvrage s'appuie trop sur des sources dénoncées comme fausses par les historiens sérieux. il a le mérite d’être d'une lecture agréable, mais soutient de façon assez peu convaincante un lien supposé entre l'utopie et le crime ce qui est un but trop ambitieux.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

10,20 €
7,90 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)