undrgrnd Cliquez ici Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_GWeek16Q2 Acheter Fire Cliquez ici Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles53
4,0 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:9,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 9 avril 2009
Livre extrêment intéressant, très fouillé sur une histoire méconnue : Mein Kampf et son écriture, sa réception, sa diffusion dans le monde entier depuis les années 1930 jusqu'à aujourd'hui. La partie française est assez incroyable, je dois dire, avec toute une bataille autour de la traduction dans les années 30. En outre, au travers de Mein Kampf, on découvre des pans peu connus de l'histoire du nazisme et de Hitler, de manière très abordable et très bien écrite. Seul bémol, l'auteur se laisse parfois aller à survoler en quelques pages des évènements qui demanderaient de plus amples développements, comme l'histoire du complot de la Wehrmacht contre Hitler. Mais bon, sinon le livre ferait plus que 300 pages.
Les parties contemporaines sont saisissantes : la difusion actuelle de Mein Kampf en Turquie ou le monde arabe est très bien décryptée, de manière sérieuse.
Bref, dans l'ensemble, un ouvrage passionant. Et qui se lit d'une traite. J'en conseille vivement la lecture, pour tous ceux qui s'intéressent à cette période.
0Commentaire|79 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Je tire mon chapeau à M. Antoine Vitkine pour la qualité de son historique de Mein Kampf. C’est un travail salutaire qui se lit comme un roman et plonge le lecteur dans la consternation et l’abjection la plus totale. Tous ceux qui ne connaissent pas le 3ème Reich et son fondateur trouveront dans ce livre les éléments essentiels permettant de nourrir leur réflexion. Un seul écueil à éviter, en histoire, on considère que le futur ne permet pas d’expliquer le passé, parce qu’à posteriori il est toujours très facile d’expliquer que l’on aurait fait mieux que les acteurs de l’histoire, mais cela est faux, il s’agit simplement d’une rationalisation à posteriori.

J’ai été amené à effectuer, il y a 26 ans, une étude historique sur la fameuse « bible nazie » dans le cadre d’une étude sur l’idéologie dans le système totalitaire. J’ai donc travaillé sur la version publiée par les Nouvelles Editions Latines auquel M. Vitkine fait référence dans son livre lorsqu’il est question de la version française. Ce livre à couverture orange et typographie baveuse correspond tout à fait aux éléments présentés. Toutefois, à l’époque nous avions considéré que le livre appartenait à un passé nauséabond révolu.

M. Vitkine montre qu’il n’en est rien. Mein Kampf est un concentré de haine, cristallisé sur la théorie du complot, qui pour tous les échecs personnels de Hitler et de l’Allemagne après 1918 donne une explication sous forme d’une complot ourdi par des Juifs. Même l’envoi de soldats Noirs par la France pour occuper la Ruhr est selon Hitler une action attribuable à un complot juif, il en va de même lors que des hommes de couleur exercent des professions intellectuelles et/ou libérales aux Etats-Unis : c’est un complot Juif qui veut la mort de la race blanche. Bien sûr Hitler s’en prend avec violence à la France « un pays en voie de négrification » selon les termes de son auteur. Les Slaves ne sont pas épargnés et sont déjà présentés comme des sous-hommes aux dépends desquels il sera nécessaire de se tailler à l’Est un espace vital (Lebensraum) qui est un emprunt mal compris, mais bien pratique à la géopolitique de Karl Haushofer et une réminiscence du Drang Nach Osten qui remonte au moins à l’époque des Chevaliers teutoniques. M. Vitkine montre que cet ouvrage n’a pas été pris suffisamment au sérieux à l’époque, Charles de Gaulle y voyait un pamphlet pangermanique, Léon Blum s’en gaussait ouvertement considérant qu’il s’agissait d’un pensum écrit par un fou. Churchill était beaucoup plus inquiet. La diffusion de Mein Kampf a été considérable en Allemagne et à l’étranger, avec notamment une version « allégée » pour la France, et une prise en charge personnelle du dossier d’édition par Mussolini en Italie. Sous le 3ème Reich ce livre est vendu ou diffusé à 12 450 000 exemplaires selon les dernières estimations. Selon diverses procédure qui vont jusqu’à la vente forcée, et son utilisation comme support pédagogique pour la Hitlerjungen.
La position des allemands est extraordinairement ambiguë et soulève bien des questions qui restent sans réponse. Immédiatement après la chute du régime les autorités d’occupation interdisent le livre, ce qui pousse certains allemands à le conserver enterré dans leur jardin. Nous assistons à une situation de déni de réalité : personne ne reconnaît avoir lu ce livre qui sert pourtant de preuve à charge lors des jugements de Nuremberg. En somme, les Allemands connaissaient très mal la pensée du Führer malgré un endoctrinement de masse, la fameuse ritournelle « nous ne savions pas » devient l’explication générale. Cela est pour le moins choquant et conduit le lecteur à s’interroger sur la nature du problème : peut-être que Jonathan Goldhagen à raison (les bourreaux volontaires de Hilter) et qu’il existe une spécificité allemande en matière d’antisémitisme…En 2007, on assiste à une infamie absolue, une présentatrice vedette de la télévision allemande, Eva Herman estime que tout n’a pas été négatif sous le nazisme, insistant sur l’enseignement et y rajoutant la construction d’autoroutes. Selon des sondages d’opinion 20 à2 5% des allemands interrogés estiment que le nazisme a eu des effets positifs ..

Hormis les quelques groupes de néonazis qui n’ont même pas lu le livre, Mein Kampf reste un succès de librairie avec comme débouché les pays de l’Est, certes, mais aussi l’Inde avec les nationalistes hindou qui y voit une sorte de bréviaire politique avec la thématique forte d’un peuple homogène sous la tutelle d’un pouvoir autoritaire : dans la symbolique du BJP les musulmans remplacent les Juifs et l’on procède à des pogromes de musulmans.

M Vitkine rappel à l’usage des naïfs et des imbéciles, de plus en plus nombreux, que la « Bible nazie » connait un succès dans le monde Arabe depuis 70 ans, de la Syrie à l’Egypte, repris par les mouvements antisionistes et les islamistes radicaux de toute nature. La racine du mal et les connivences antisémites évoquées par Vitkine ont fait l’objet d’un seul ouvrage universitaire auquel il est nécessaire de renvoyer le lecteur : Martin Cüppers et Klaus Michael Mallmann, « Croissant Fertile et croix gammée : le 3ème Reich, les Arabes et la Palestine », Verdier 2009 : le 3ème Reich et les Arabes sous le haut patronage du grand Muphti de Jérusalem en exil à Berlin prévoyait la destruction de la communauté juive de Palestine (Yichouv).

M. Vitkine montre que le livre d’Adolf continue sa carrière immonde en Turquie, où il a été une sorte de bestseller sous le titre de « Kavgam ». Lors d’une interview conduite par M. Vitkine la réponse concernant la motivation des lecteurs de Kavgam est sans appel, Mein Kampf est un ouvrage qui « aide à comprendre la politique des Juifs aujourd’hui. C’est comme dans les films américains : les Américains sont toujours les gentils. Or dans la réalité c’est l’inverse. Eh bien Mein Kampf c’est pareil. Hitler révèle la vrai nature des Juifs (…) Mais nous détestons autant les Juifs que Hitler, car nous voyons ce qu’ils font aux Palestiniens ». L’affaire est loin d’être terminée, Mein Kampf a encore de beaux jours devant lui.
0Commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 juin 2011
Ouvrage qui se lit très facilement.

Il retrace l'histoire d'un livre parmi les plus célèbres (ne disait-on pas que Mein Kampf était la "bible" des nazis?), de sa conception dans une prison de Landsberg aux succès d'édition récents dans les pays arabes.

L'auteur , après avoir brièvement présenté l'évolution de l'historiographie, s'interroge également sur la responsabilité du peuple qui a eu entre les mains, les intentions macabres de Hitler.

C'est un ouvrage, à tous points de vue passionnant mais aussi alarmant sur un antisémitisme latent de nos sociétés.

A conseiller pour toute personne désireuse de connaître l'histoire et les conséquences, passées et actuelles, de ce livre.
0Commentaire|21 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 avril 2016
Ben non!, ce n'est PAS le livre original, mais son histoire depuis son ecriture jusqu'à sa diffusion jusqu'à nos jours. On apprend par ex que avant la guerre une version dite expurgéé est sortie spécialement pour la France, afin de ne pas éveiller la méfiance envers Adolf H, qui ne pouvais pas nous saquer (mais justice a été bien rendue ensuite -j'abrège- : les Alliés lui on mis une taugnée à ce psychopate ainsi qu'à ses partisans, même français (vous voulez que je développe?) enfin je ne reconterai pas l'histoire.

Pour info, pour qui veut l'original, à titre culturel et documentaire, vous pouvez l'avoir sur commande dans une librairie de quartier, il est épais comme l'annuaire du 92, et comporte en préface une page de mise en garde.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Le livre d'Antoine Vitkine est une enquête historique qui éclaire l'actualité française et internationale. L'auteur est réalisateur de documentaires (notamment pour la chaîne Arte), et il avait déjà publié en 2005 un petit livre passionnant, intitulé Les nouveaux imposteurs, dans lequel il analysait l'engouement grandissant pour les théories du complot américain et/ou juif dans les médias français. Son dernier ouvrage, Mein Kampf, histoire d'un livre, relève d'un registre différent. L'auteur y aborde un sujet original : l'histoire de la rédaction du manifeste nazi, Mein Kampf, de sa réception en Allemagne et à l'étranger, et de son influence avant et après la défaite du Troisième Reich. Parmi les questions auxquelles Vitkine tente de répondre, il y a notamment celle du rôle joué par Mein Kampf dans l'accession d'Hitler au pouvoir, et celle du lien entre son livre-programme et la Shoah.
0Commentaire|13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 janvier 2016
Un livre mené comme une enquête qui permet de comprendre comment le poison distillé par Mein Kampf a alimenté le national socialisme, mais aussi le rôle que celui-ci a joué et joue encore aujourd'hui dans des pays totalitaires ou traversés par différentes formes d'intégrismes.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 août 2014
je n'ajouterais rien de plus sur le contenu de ce livre - tout a été dit dans les commentaires - et je confirme

je rajoute simplement qu'il est du DEVOIR de tout citoyen français de lire ce livre - pour comprendre ce qui c'est passé et surtout CE QUI SE PASSE ACTUELLEMENT
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 juillet 2014
Ce livre, simple à lire, explique la montée de Hitler au pouvoir mlagré la parution et la diffusion de ses projets d extermination dans son livre mein kampf
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 avril 2016
Cet ouvrage est bien rédigé et apporte plus de lumière sur l'auteur de "Mein Kampf ". Je considère ce livre : Excellent documentaire.
Bravo Antoine Vitkine pour ce livre d'investigation complet.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 mai 2016
Je pense que la lecture d'un livre comme celui-ci est quasiment indispensable avant d'attaquer la lecture de Mein Kampf, surtout si on ne dispose pas d'une version commentée..
Cette lecture permet de resituer parfaitement le contexte dans lequel Hitler a écrit son livre et de prendre conscience de la portée de ce qu'il écrit et de toute la méfiance qu'il faut garder à l'esprit au cours de cette lecture.
C'est assez hallucinant de voir qu'à l'époque, personne n'a vraiment pris au sérieux tout ce qui est écrit : c'était sans doute trop énorme et incroyable.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)