undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

14
4,3 sur 5 étoiles
Omerta dans les labos pharmaceutiques : Confessions d'un médecin
Format: BrochéModifier
Prix:19,00 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 10 mars 2015
J'ai acheté ce livre parce que, ma fille ayant 15 ans, je me suis interrogé sur le vaccin HPV ( gardasil en France en général) ; pourquoi ma femme, secrétaire médicale , ne voulait elle pas en entendre parler alors que les arguments scientifiques étaient bons ?

Le livre est en deux parties; d'abord le témoignage du docteur parti dans les péripéthies du technico-commercial moderne jusqu'au jour ou il estime qu'il faut choisir entre la déontologie et le pognon; comme il a pas assez faim il choisira d'arréter les frais et tant mieux pour nous. Son témoignage et sa surprise face à l'imbécilité humaine sont presque rafraichissants . A part ça il dénonce l'influence prépondérante des commerciaux dans une entreprise moderne, mais bon faut bien faire rentrer le pognon pour payer les impots, non? ( lesquels impots servent à rémunérer les fonctionnaires, rappel) d'où dérives pas toujours à l'avantage du consommateur.

En deuxième partie A.L. Barret nous livre deux "enquêtes" :

- sur le Vioxx depuis le battage marketing jusqu'au retrait, on a un bon résumé de l'affaire et que pendant 2 ans 200 000 personnes en France en ont pris sans être remboursés (comme quoi c'était peut être efficace ) ; et on oublie que l'autre coxib, Celebrex, est toujours en vente ( remboursé à 0% ) même si on a rajouté les précautions d'emploi nécessaires . En gros mon avis c'est que c'est un énorme gâchis ( qui vient de l'exagération marketing bien documentée ici ). Heureusement que d'autres traitements sont arrivés pour les patients souffrant d'arthrite (je sais de quoi je parle merci ).

- sur le Gardasil . Encore le même message : trop de lobbying pour en fait un problème qui ne nous concerne pas assez : le traitement coute une fortune à la collectivité (400€/personne, ridicule )pour une pathologie qui en France reste minoritaire ( 700 morts/an (2/3 des 1100 cas) contre 11 000 pour le cancer du sein ). Pour comprendre il aurait pu être utile de rajouter que - mondialement - c'est la deuxième cause de cancer chez la femme ; mais essentiellement dans les pays en développement , probablement pour des questions d'hygiène ( comme pour l'hépatite B , dont l'utilité de la vaccination est question-able chez nous) . En plus c'est pas certain d'être efficace à long terme ce qui est un comble .

En conclusion ma fille ne sera pas vaccinée ça l'incitera à prendre des précautions et c'est pas plus mal; mais faut pas en faire un épouvantail car dans certains pays ça pourra rendre service en attendant que le niveau de vie augmente , ce qui est un autre problème .
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 3 juin 2014
Jusqu'où peut aller l'intérêt égoïste version marketing, au mépris de la santé publique.
J'ai trouvé ce témoignage clair, précis et intéressant. Un bon livre pour toutes celles et ceux qui préfèrent ouvrir les yeux sur les disfonctionnements de notre société.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 29 avril 2014
Ce livre résume très bien les pratiques adoptées dans pratiquement tous voir tous les laboratoires pharmaceutiques. Où soigner des individus devient secondaire par rapport à la pompe à fric que ces multinationales sont devenues!!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 1 avril 2014
La confirmation d'un milieu que je connais de l'intérieur. Malheureusement, il n'y a pas exagération !
La description est réaliste.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 20 mars 2014
conforme à l'attente et à la présentation qui en est faite! conditionnement et envoi parfait...........REALITE CONFORME AUX CRAINTES...........Bonne évaluation des risques que les labo font courir aux malades qui ne sont que des"fonds de commerce"...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 8 juillet 2015
Livre intéressant...La première partie présente une description du processus de l'infiltration, de vente et négocation des laboratoires en secteur hospitalier, chez les spécialistes avec les répercussions dans les prescriptions des médecins de ville...Techniques marketing et commerciales des plus agressives....avec des requims et des moutons qui vendent à des pigeons ou professeurs de CHU corrompus des médocs dangereux comme ils vendraient des boites de céréales....
Pas mal d'infos sur la recherche publique (en CHU) financée par les labos.....je comprends mieux pourquoi tous les patients d'un service ont le même protocole de soins (malgré des pathologies différentes...)...au final, les subventions de recherche données aux hôpitaux par les labos, sont remerciés par des prescriptions massives (prescriptions par ¨Professeur, puis chef de services.....et les spécialistes de ville et généralisme suivent les prescriptions de ces soit disant "excellants professeurs".....Au final, il n'y pas pas de libre prescription, toutes les prescriptions sont dirigées en fonction des subventions de recherches perçues...et au final subventions largement payées par les prescriptions (et donc CPAM, et donc nos impots).
Quand on voit l'intérêt de la soi disant Autorité de la sécurité du médicaments et le lien étroit qu'il existe entre les politiques et les labos...c'est encore pire que pour les lobbies industriels classiques!!! C'est honteux, tous corrompus : des politiques, aux professeurs.....une honte sur le manque de transparence de ce système!!!! on se fait du fric sur les malades, avec les impots des malades...
et le pilotage de la performance des ventes!!!! les labos ont tous les chiffres de prescriptions des médecins, médecins par médecins....!!!! Un suivi commercial, des discours commerciaux et des politiques marketings dignes de la grande distribution!!!

ce qui est assez drôle, c'est que les infos TV (sous forme de documentaire) dénonce le système de vente de médicaments en Suisse ou aux Etats -Unis....mais c'est pareil en France, sauf que l'on se taie, on le cache car le rôle de l'Etat dans ce bordel est important....

Et encore, je pense que le professeur et journaliste, auteurs de cet ouvrage, n'ont pas pu tt dénoncer et on du ôter certains passages...car il s'agit de chez Flammarion, ...pas d'éditeur indépendant malheureusement....

La seconde partie est moins intéressante, car il s'agit plus "d'histoires" (à mon gout), car j'ai deja lu quelques livres sur le sujet....

Quoi qu'il en soit, c'est un livre à lire, à raconter et à preter.....
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 17 avril 2015
j'ai beaucoup appris sur la réalité du fonctionnement interne d'un laboratoire, grâce au Dr Dalbergue. Anecdote du livre, souffrant de fibromyalgie, il était sous anti inflammatoires et ayant oublié chez lui ses médicaments, un confrère lui passe du Vioxx. Il en prend et qq semaines plus tard, soudainement perd la vue. Consultant alors un ophtalmologiste, celui ci lui dit d'arrêter tout de suite de prendre ce produit ( retiré des ventes depuis 2004 ) Bref, il a fallut à Dalbergue de perdre une partie de son accuité visuelle ( il a retrouvé une bonne partie de sa vue en arrêtant le Vioxx probablement à temps ouf !) pour commencer ouvrir les yeux sur la réalité des pratiques de l'industrie pharmaceutique qui le faisait travailler. Ethique ne rime pas bien avec profits et sociétés côtées en bourse. Il est impératif de réaliser des objectifs financiers et comptable d'abord, avant de se poser la vraie question du service médical rendu.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
8 sur 10 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 3 mars 2014
Ce livre témoigne parfaitement de l'invraisemblable collusion qui règne entre le monde des médecins prescripteurs libéraux et les entreprises pharmaceutiques (qui sont de moins en moins des "laboratoires", mais de plus en plus des entreprises purement financières et commerciales). Il montre également le degré de corruption de certains leaders d'opinions hospitaliers, qui, mangent à tous les râteliers...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 10 février 2015
Je ne peux que confirmer, hélas... Par exemple, on payait des généralistes pour de prétendues "Expérimentations phase 4" dont le seul but était de leur créer des automatismes de prescription (les "carnets d'expé", je les ai vus prendre la poussière dans des débarras sans que personne les ait jamais ouverts)... Sans parler des abonnements aux clubs de golf, des séminaires au soleil, des pots d'ouverture de cabinets dont on payait le caviste et le traiteur...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 30 septembre 2014
Il faut le lire pour comprendre l'etendue de la corruption et le risque que cette industrie peut faire courir a la sante publique.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Médicaments effets secondaires : la Mort
Médicaments effets secondaires : la Mort de John VIRAPEN (Broché - 17 avril 2014)
EUR 18,50

Guide des 4000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux
Guide des 4000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux de Philippe Even (Broché - 13 septembre 2012)
EUR 23,80

Big pharma : une industrie toute puissante qui joue avec notre santé
Big pharma : une industrie toute puissante qui joue avec notre santé de Mikkel Borch-Jacobsen (Broché - 5 septembre 2013)
EUR 22,80