undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles11
4,6 sur 5 étoiles
Format: BrochéModifier
Prix:12,20 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 28 mars 2013
Indispensable de lire ce court exposé où l'auteur montre la monstruosité des partis politiques qui par organisation empêchent les membres de dire ce qu'ils pensent. Mais le pire est sans doute les avis avalés sans réflexion.
0Commentaire10 sur 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 octobre 2013
Toujours d'actualité (hélas) Par celle qui regrettait "les droits de l'homme et du citoyen" : il aurait mieux valu "les devoirs de l'homme et du citoyen". Quand allons nous revenir à la désignation des dirigeants par tirage au sort ? (voir les philosophes grecs ...).
Mais qu'ont-ils donc foutu, depuis 40 ans, tous nos politiques, de droite, de gauche : 2000 milliards de dettes !!!! ?
0Commentaire8 sur 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 janvier 2014
Cette note très courte et vite lue donne toutes les raisons de réclamer l'abolition des partis politiques, identifiés comme des structures empêchant la démocratie de se dérouler dans des conditions normales. La limpidité du propos et le poids des arguments font qu'on sort de cette lecture totalement convaincu.
0Commentaire6 sur 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 juin 2014
Partant de Rousseau et de sa conception immanentiste de la volonté générale, Simone Weil oppose la raison conduisant à la vérité et à la justice qui sont uns, aux passions dissolvantes. Les conditions pour que cette volonté générale parvienne à sa fin sont que le peuple s'exprime individuellement à l'abri des passions collectives, et à propos de choix portant sur des grands problèmes publics et non sur des personnes ou des étiquettes.
Or notre démocratie moderne a pris un tour tout différent avec ses partis politiques, qui sont des «machines à fabriquer de la passion collective», qui interdisent toute pensée indépendante à leurs membres et enfin, qui ont intrinsèquement une tendance totalitaire en ce qu'ils sont leurs propres fins, ne cherchant, par la propagande, rien d'autre que leur croissance sans limite.
L'auteur brosse donc enfin les grands traits d'une suppression des partis, qui redonnerait à la société la faculté d'exercer sa raison sans entrave. Car notre système de partis pervertit notre raisonnement en le remplaçant par le réflexe partisan du ''pour'' ou ''contre'' dans tous les domaines : politique bien sûr, mais aussi scientifique, artistique et littéraire, religieux et même, dès le plus jeune âge, dans l'éducation de l'intelligence.
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
100 PREMIERS RÉVISEURSle 17 janvier 2015
Un livre plus que jamais d'actualité, où le divorce entre la vraie société et une "caste" (une secte ?) politique déconnectée, et presque totalement vendue à des oligarchies financières. Ce modèle "romain" de vie avec ses luttes égocentriques et la voie du pouvoir (et non du SERVICE) est parfaitement démontré dans ce livre, avec une belle intelligence. Puissions-nous aller jusqu'au bout et repenser notre monde, et couper le cordon ombilical de la fascination du pouvoir illusoire...
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 juin 2013
Il s'agit bien d'une note et, à ce titre, la réflexion de Simone Weil ne peut qu'entraîner une adhésion totale. Quelle acuité d'analyse et quelle leçon d'absolue rigueur sémantique ! La brièveté au service de l'intensité. Pas de verbiage ou de contorsions spéculatives.
De la pensée à l'état pur, éclats de lumière et d'exigence sur nous-mêmes, sur nos compromissions, sur nos petites lâchetés solitaires ou collectives...A découvrir absolument.
33 commentaires7 sur 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 septembre 2014
Explique pourquoi, structurellement, l'appartenance à un parti s'oppose au bon sens et à la réflexion, autant chez les élus que chez les militants. Pourquoi un parti, quel qu'il soit, promeut toujours une politique dont le but est sa propre croissance et le pouvoir de ses élites bien avant le bien être des citoyens. Bien qu'écrit sous la IV république, à part quelques détails mineurs, cette analyse est parfaitement d'actualité.
Cependant ce livre n'est qu'un constat. Pour les solutions cherchez plutôt du côté du tirage au sort, avec les vidéos de Chouard, ou les livres de Testard sur les comités citoyens, ou encore, plus complet mais plus compliqué, "petite histoire e l'expérimentation démocratique" de Sintonner,
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 juillet 2014
Bravo pour cet opuscule que je ne connaissais pas. L'analyse logique et profonde de Simone Weil ne peut qu'aboutir au titre.
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 octobre 2014
Tout y est dit ! Et il n'y a qu'à voir les clowns tristes qui nous gouvernent aujourd'hui pour ne avoir une preuve irréfutable.
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 novembre 2013
Cette philosophe a vraiment décrit la situation dans laquelle ces groupements nommés partis plongent notre vie politique et donc notre vie tout simplement.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus