Commentaires en ligne


29 évaluations
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


19 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Le 1er tome d'une bonne dystopie !
Aria est une sédentaire. Elle a passé les 17 premières années de sa vie enfermée à Rêverie. Cette capsule est une sorte de monde sous cloche qui vit en autarcie. Elle sert à protéger ses occupants de l'air irrespirable du monde extérieur et des orages d'éther qui y sévissent désormais...
Publié le 13 septembre 2012 par Karine 2B

versus
3.0 étoiles sur 5 Belle balade dans notre imaginaire
Agréable à lire.
Une fois qu'on a adhéré aux règles de leur monde, on est pris par l'histoire et tout reste cohérent.
Tous les amateurs de d'histoire post-apocalyptique y trouveront leur compte!
Publié il y a 22 mois par razmot


‹ Précédent | 1 2 3 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

19 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Le 1er tome d'une bonne dystopie !, 13 septembre 2012
Par 
Karine 2B - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Never Sky (Broché)
Aria est une sédentaire. Elle a passé les 17 premières années de sa vie enfermée à Rêverie. Cette capsule est une sorte de monde sous cloche qui vit en autarcie. Elle sert à protéger ses occupants de l'air irrespirable du monde extérieur et des orages d'éther qui y sévissent désormais... Lorsqu'elle cherche à comprendre ce qui est arrivé à sa mère, une scientifique basée sur Euphorie, elle se met le conseil à dos. Elle se retrouve bannie de Rêverie, et abandonnée par les siens en plein désert. Se pensant condamnée, Aria réalise qu'elle réussi quand même à respirer. Sa route croise celle de Perry, un « sauvage » qui est à la recherche de son jeune neveux, enlevé par des sédentaires. Dès lors, pour l'un comme pour l'autre, rien ne sera plus jamais pareil...!

J'avais lu plusieurs avis de blogueurs soulignant les difficultés à entrer dans l'histoire. Il est vrai que Veronica Rossi nous plonge immédiatement dans le monde d'Aria. L'immersion est totale : SmartEye, domaines qui s'explorent virtuellement, époque quasi moyenâgeuse dans le monde extérieur... Je vous rassure, au bout de quelques chapitres, on se familiarise avec l'univers créé par l'auteure et on peut dès lors profiter à fond de l'histoire. Son écriture est simple. Elle alterne les chapitres tantôt du point de vue d'Aria, tantôt de celui de Perry. Un principe que j'aime beaucoup !

En parlant des personnages justement, j'ai beaucoup aimé nos deux héros. Aria est une jeune fille plutôt réservée au début, mais elle se dévoile au fil des pages. Face aux épreuves, elle se révèle être forte et très courageuse. C'est tout à fait le genre de personnage féminin auquel on s'identifie facilement et qu'on admire !

Perry quand à lui, est un sauvage. Frère du chef de la tribu des Tollirans, c'est un écorché vif. Impulsif et bagarreur, il ne révèle ses failles et son vrai visage qu'auprès de très peu de personnes. C'est également un « suppra », c'est-à-dire, une personne rare, dotée d'un double don.

J'ai vraiment passé un bon moment avec ce livre. Cette dystopie alterne entre le monde futuriste d'Aria et un monde réel pratiquement revenu à l'époque du moyen âge. Si vous cherchez à être dépaysé, et que vous aimez les personnages au fort caractère, je pense que Never Sky devrai vous plaire ! Certains passages mettront vos nerfs à rude épreuve, mais d'autres vous apporteront juste ce qu'il faut comme dose de douceur, d'amour et de romantisme.

En ce qui concerne la fin... l'auteure nous fait saliver ! Mais il faudra s'armer de patience, car la sortie du Tome 2 n'est prévue que pour Septembre 2013 !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


17 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un roman original, une dystopie hors du commun, 12 septembre 2012
Par 
Petit Lips - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Never Sky (Broché)
Veronica Rossi nous offre un roman original dans le genre, et c'est un vrai coup de coeur pour moi.

L'auteure a créé un monde dystopique hors du commun en y intégrant une dose tout à fait réaliste de science-fiction. On a envie d'y croire, et on se laisse facilement happer par cet univers si particulier.

Une partie de la population (dont Aria) vivent dans des dômes, sorte de cités sous cloche, coupés du monde réel. Ils sont ainsi protégés des diverses maladies, de la violence, et ont développé une connaissance scientifique très importante. Tout y est parfait. Chaque habitant possède un SmartEye et grâce à celui-ci ils vivent un peu comme dans « Matrix », à travers des Domaines virtuels. Le réalisme est poussé à son paroxysme grâce au goût, à l'odorat, au toucher... un véritable monde à part.
Un jour, la mère d'Aria disparaît. Celle-ci se met en quête de réponses et de retrouvera dans une fâcheuse position. Ejectée de Rêverie et rejetée par les siens, notre héroïne est alors contrainte de survivre à l'Extérieur.
« L'usine de la mort » ou le monde Extérieur, est un lieu où tous les dangers rôdent : les tempêtes d'Ether, la faim, les Freux... la vie à la dure en somme. C'est là que Perry entre en scène.
Certains habitants du monde extérieur ont développé leurs sens jusqu'à avoir certaines capacités physiques exceptionnelles. J'ai trouvé cet aspect du livre vraiment très intéressant, cela ne fait qu'enrichir le monde créé par l'auteure.

J'ai tout de suite accroché au récit et à l'univers du livre, mais la rencontre entre Aria et Perry donne une dimension encore plus forte à l'histoire. D'autant plus que nous ne nous trouvons dans devant une histoire d'amour banale. L'auteure a fait le choix de faire une relation réaliste, où les personnages apprennent à se supporter, s'étudient et s'apprivoisent. Chacun poursuit son but et ils devront s'entraider pour réussir.

J'ai adoré l'ensemble des protagonistes du livre. Ils sont peu nombreux et ont tous une place importante.
Aria est au départ assez réservée mais sa sortie de ce dôme sera comme une renaissance. Au fur et à mesure de sa découverte du monde, elle deviendra de plus en plus forte. Perry n'est pas non plus étranger à cette force insoupçonnée. Son hostilité envers elle ne fera que la guider vers le haut et elle abandonnera sa naïveté pour développer son assurance.
Quant à Perry, il est le frère de Vale, chef de leur clan, les Littorans. Il a lui aussi son lot de problèmes, et ceux-là vont prendre une tournure dramatique avec la "disparition" de Talon, son neveu. Perry est un jeune homme courageux et prêt à tout pour aider les siens, quitte à prendre les décisions les plus difficiles.
J'ai également eu un petit coup de coeur pour Roar, l'ami de Perry. Il apporte la petite touche d'humour nécessaire au récit. J'ai aussi apprécié le personnage de Marron et j'ai été touchée par Cinder.

Une fois le livre commencé, je n'ai pas pu m'arrêter, je l'ai lu dans la journée. Désormais je regrette que ce soit déjà terminé, et j'attends avec une grande impatience la sortie du second tome prévue pour septembre 2013.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un début difficile, mais une histoire terriblement addictive, 15 juin 2014
Par 
Manon | Sous Ma Couverture (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Never Sky (Broché)
Pourquoi j'ai lu ce livre ? Parce que j'en ai énormééééément entendu parlé - dans le bon sens du terme. Alors je me devais de le lire. C'est logique.

Mais j'ai plutôt déchanté dès le début. Je ne sais pas pourquoi, peut-être que ça ne commençait pas comme je le voulais - et je n'ai aucune idée de ce que je voulais - mais je n'ai pas du tout accroché. J'ai dû mettre quatre jours à lire les 100 premières pages, et à me dire que j'étais un Alien à ne pas accrocher à cette histoire que tout le monde aime, et dont tout le monde parle.

Pourtant ça bouge pas mal au début, il y a pas mal de question qui affluent et l'avenir est incertain - surtout quand on n'a pas lu le résumé avant. Mais non, ça ne marchait pas, je m'ennuyais. Jusqu'à la page 100. Peut-être à cause de la narration à la troisième personne, qui sait?

Alors, peut-être que j'ai mis quatre jours pour lire 100 pages. Mais j'en ai mis un seul pour faire les 277 pages suivantes - et lire autant en un jour, ce n'est pas fréquent chez moi.

Deux mondes opposés, et je me retrouve fascinée par celui auquel je ne m'attendais pas. Never Sky a un goût d'aventure, et je commence à croire que c'est ce que je préfère dans les romans : que les héros bougent, tombent sur des obstacles, cherchent des stratégies pour les éviter.
Suivre l'aventure d'Aria et de Perry m'a fascinée : ces deux personnes sont tellement différentes et opposées l'une de l'autre qu'après la page 100, je ne me suis pas ennuyée un instant.

Aria est une fille étonnamment courageuse, déterminée et forte - bien plus que Perry à mon goût, que j'ai adoré découvrir, connaître et suivre. J'ai beaucoup aimé sa façon d'être et ses réaction - et je l'ai trouvé au summum de l'humanité et du réel quand on sait que son lieu de vie est surtout virtuel.
Perry, de son côté, est bourré d'imperfection, il est compétitif, et presque prétentieux, mais c'est un personnage très attachant. J'ai eu du mal à cerner sa personnalité au début, et ça a été un vrai plaisir de le découvrir lui aussi.
Encore mieux que ces deux personnages, leur relation plutôt difficile au début m'a captivée autant que son évolution, tellement elle était complexe.

L'univers dans lequel se déroule l'histoire m'a beaucoup plu, malgré ce fameux début difficile. C'est une dystopie très crédible qui se démarque légèrement des autres - ne me demandez pas pourquoi, je n'arrive pas à mettre le doigt dessus.

Les 50 dernières pages ont été écrites, je trouve, à la va-vite. Même si j'ai aimé la façon dont le roman se termine, j'ai trouvé cette fin trop simple, et donc un peu gâchée. Un peu. J'avais l'impression que Rossi voulait en finir vite, et ça m'a légèrement déçue. Cela dit, j'ai vraiment hâte de dévorer la suite, et ça ne devrait donc pas tarder !

Ce que j'ai le moins aimé : Le début un peu ennuyeux.
Ce que j'ai le plus aimé : Aria.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une très chouette dystopie, 22 mai 2014
Par 
Saefiel - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Never Sky (Broché)
En Bref
Ce premier tome de la Série de l’Impossible est vraiment très agréable à lire. L’aventure est omniprésente et une tension sous jacente est distillée à chaque chapitre. L’alternance entre le point de vue de Perry et celui d’Aria est une bonne idée car elle permet d’en apprendre chaque fois un peu plus sur ces deux antagonistes qui ont pourtant tant de points communs. J’ai hâte d’avoir le temps de me plonger dans le second tome qui m’attends dans ma bibliothèque.

Pour aller plus loin :
Aria est une jeune fille qui vit dans les capsules, un endroit protégé de l’extérieur où la technologie permet de s’évader via les Domaines. Alors que la jeune fille se retrouve expulsée à l’extérieur, son seul but devient dès lors de rentrer en contact avec sa mère : Lumina, afin qu’elle l’aide. Mais avant d’y parvenir elle va devoir survivre dans ce monde hostile qu’elle ne connaît pas et qu’elle découvre. Elle va cheminer avec Perry, un Sauvage à la recherche de son neveu enlevé par les sédentaires.

Aria et Perry ont tout les deux de forts caractères et leur cohabitation ne va pas être de tout repos. Aria se sent menacé par ce garçon qui ne l’aide à rester en vie que pour son propre intérêt. Perry, quant à lui, se méfie de cette sédentaire inapte à la survie qui représente le peuple ennemi au sien. Mais tous les deux vont évoluer dans le sens de l’autre pour finalement se découvrir et s’apprécier. J’ai bien aimé ces deux personnages mais également ceux qui ont un rôle plus secondaire : Roar et Cinder notamment. Tous deux ont une vraie personnalité, profonde et sympathique. J’espère d’ailleurs les retrouver dans le second tome mais aussi en apprendre plus sur Cinder, cet adolescent étrange qui semble contrôler l’Ether (un phénomène climatique puissant qui prend la forme d’électricité bleue.)

L’écriture de l’auteur est très prenante. Les rebondissements et les révélations ne se font pas attendre et l’alternance entre Perry et Aria permet d’avoir deux points de vues et de les comprendre l’un et l’autre. J’ai aimé l’idée des Domaines, le fait que les humains « sédentaires » vivent par procuration via un système que j’apparente à internet. Ils peuvent se promener d’un domaine Paléolithique à un domaine moyenâgeux, voler au dessus du sol etc. Mais tout se passe uniquement dans ces mondes virtuels alors qu’eux vivent dans des espaces réduits, sous terre et en dehors de tout, y comprit de la vraie vie. A l’inverse les sédentaires se battent sans cesse pour survivre face aux divers problèmes climatiques et résister à la faim omniprésente. La fin du roman promet une belle suite, encore plus d’aventure et sûrement de nouvelles révélations hautes en couleurs.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Passionnant !, 19 septembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Never Sky (Broché)
J’avais ce livre dans ma PAL depuis sa sortie il y a un an, je pense…. mais je n’avais jamais eu le temps de m’y mettre. Mais dernièrement j’ai entendu parlé de la sortie proche du tome deux, je me suis dit qu’il était plus que temps que je m’y mette. C’est chose faite, et je ne regrette absolument pas, puisque c’est un coup de cœur.

Pourtant, le début du roman m’avait laissé perplexe, je m’étais dit, que ça partait plutôt mal, beaucoup de termes futuristes, de termes techniques, bref de quoi me refroidir. Mais au bout de quelques pages, l’ambiance change rapidement, et nous découvrons deux mondes complètement différents.

Le premier celui d’Aria, est une sorte de dôme, ou tout est sous contrôle, du moins en apparence. Mais Aria est inquiète, elle n’a plus de nouvelles de sa mère, une scientifique, qui est partie en expédition dans un autre dome. Les communications sont coupées et on ne lui dit rien. Elle tente de se rapprocher d’un autre adolescent de son âge qui est le fils d’un homme puissant. Elle le suit dans une expédition non autorisées au sein d’une zone non protégées. La situation dégénère rapidement, et c’est Aria qui est accusée et bannie à l’extérieur du dôme, ce qui est l’équivalent d’une mise à mort, du moins c’est ce qu’elle croit.

Il y a ensuite l’extérieur le monde de Perry, un monde ou la nature a repris ses droits, ou la vie est difficile, et ou les hommes pour survivre se sont regroupées en Tribus. Les hommes ont développé des pouvoirs puissants en essayant de survivre. Perry, lui sent les odeurs et les humeurs à des kilomètres à la ronde. Il a également une vue perçante en particuliers la nuit. D’autres ont développé, une ouïe extra-ordinaire.

Perry après avoir sauvé la vie d’Aria une première fois, va recroiser son chemin, et décider un peu à contre cœur et par la force des choses de s’allier à cette dernière.

Never Sky est un roman d’aventure passionnant, l’écriture de Veronica Rossi est agréable, fluide et surtout très dynamique, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde dans ce livre, je n’ai qu’une hâte, lire la suite.

Ce roman a été publié aux Editions Nathan en 2012.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 ROMAN UNIQUE : ne le manquez surtout pas !, 10 novembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Never Sky (Broché)
Ce premier roman de l'auteure Veronica Rossi est UNIQUE !
C'est un grand mélange de dystopie, de science-fiction, de post-apocalyptique... le tout assaisonné avec de l'aventure, des sentiments, du suspense....
On ne sait pas d'où vient l'Ether qui ravage le ciel de cette planète et oblige certains à vivre dans des capsules hermétiques et d'autres dans une nature dévastée. Tout cela s'est produit apparemment après l' "Unification"...

Dans le roman, il y a Aria, jeune fille de 17 ans, qui vit dans une immense Capsule protectrice appellée "Rêverie" ; il y a différentes sortes de capsules. C'est une "Sédentaire" qui utilise des mondes virtuels dans sa vie de tous les jours grâce au "SmartEye" connecté en permanence à son oeil gauche.
Un jour, avec quatre amis du même âge, elle s'aventure en dehors du domaine protégé car elle n'a plus de nouvelles de sa mère, chercheuse en génétique vivant dans une autre capsule. Mais les trois garçons du groupe, dont Soren le fils du directeur de la sécurité de Rêverie, font des bêtises et provoquent un incendie mortel : sur les 5 amis, 2 seulement survivront : Soren et Aria...

Dans le roman, il y a aussi Perry, un "Littoran" ( peuplade vivant en pleine nature); le jeune homme possède une olfaction hyperdéveloppée (c'est un "Olfile") ainsi qu'une vision également hyperdéveloppée (c'est un "Vigile", qui possède la faculté de voir parfaitement bien la nuit).
Parmi les Littorans, il y a aussi les "Audiles", possèdant une ouïe hyperdéveloppée.

C'est Perry, en s'introduisant dans le domaine interdit des Sédentaires, qui va sauver Aria de l'incendie mortel en la mettant à l'abri...
Aria sera bannie des Capsules et abandonnée dans le désert.
Perry part à la recherche de Talon, son neveu de 7 ans qui vient d'être enlevé par les Sédentaires.
Appartenant tous les deux à des peuplades ennemies, ils vont pourtant finir par se rencontrer à nouveau...
Que va-t-il se passer entre le "Sauvage" et la férue de technologies nouvelles ??...

A VOUS DE LIRE...

Vite le 2ème tome : "Ever Dark", qui apparemment est tout aussi formidable !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Une bonne dystopie, 7 janvier 2014
Par 
Elea - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Never Sky (Broché)
C'est un livre que j'ai bien aimé, une bonne dystopie habilement construite.

Aria vit dans une Capsule et passe ses journées dans des mondes virtuels appelés Domaines. Mais lorsqu'un incident se produit et qu'elle est obligée d'aller vivre dans le Monde Extérieur, emplis de dangers, la jeune fille est perdue. Heureusement qu'elle peut compter sur Perry, un Sauvage qui la prend sous son aile. Ensemble, ils unissent leurs efforts vers un même but : survivre.

Le style de l'auteur est concis, comme souvent dans ce registre-là, ce qui donne à l'histoire un bon rythme. Aria et Perry font face à de multiples obstacles, dont certains m'ont fait frémir d'horreur. C'est un roman tendre, car la relation qui unit Aria et Perry est vraiment très belle, faite de complicité, de partage et de respect. Mais c'est aussi un roman difficile, car les héros ne sont pas parfaits et ne répondent pas toujours selon le sens moral. Seul la survie compte dans ce monde ravagé par l'Ether.

Petit bémol cependant, car je trouve que l'univers créé par l'auteur aurait pu être un peu plus approfondi. L'histoire des Capsules et des Domaines, des Sédentaires et des Sauvages est très intéressante et mériterait un peu plus explications, mais peut-être viendront-elles dans les prochains tomes.

J'ai donc passé un très bon moment de lecture, et j'ai hâte de lire la suite des aventures d'Aria et Perry. A lire si vous aimez les dystopies.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 A lire ABSOLUMENT, 28 septembre 2013
Par 
francesca - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Never Sky (Broché)
C'est la chronique d'une amie qui m'a donné envie de le découvrir. Et malgré les trop nombreuses lectures en attente, je me suis précipité pour combler cette envie de découverte. Et je n'ai pas regretter un seul instant.

Ou plutôt si, j'ai eu un peu de mal avec le début. Je n'y comprenais pas grand chose. Entre Sédentaire, Sauvage, Capsule, Ether et autres vocabulaires, j'avoue que j'étais un peu perdu malgré les explications de l'auteur sur son univers. J'avais un peu de mal à me situer dans l'histoire, et puis chaque chapitre qui nous plonge dans un point de vue différent, sans être vraiment un point de vue, puisque ça reste de la narration, ça m'a embrouiller, je m'attendais à du "je" et finalement il n'en était rien. Mais on arrive ainsi à se glisser dans la peau du personnage en question, tout en se focalisant sur ses émotions et sentiments, sur ce que le personnage vit et ce qu'il perçoit. Des points de vue très intéressant en soi.

L'histoire est très belle, et j'ai été complètement conquise. Tellement conquise, que quand j'ai fait une pause pour dormir, j'avais l'impression d'être encore dedans. Arya est une Sédentaire, qui vit dans une Capsule. Pour bien comprendre, il faut se projeter dans un monde semi-futuriste où la terre n'est plus vraiment ce qu'elle est. L'Ether rend les choses très difficiles surtout au moment des Orages, balayant tout sur son passage. Arya vit dans un petit cocon bien loin de la peur, des ennuis, de la frustration, il lui suffit de se "déplacer" à l'aide de son SmartEyes sur un Domaine, et elle revit ! Jusqu'au moment où elle est banni parce que le fils du Consul à faire des bêtises et il ne veut pas qu'Arya intervienne de quelque façon qu'il soit. Commence alors pour elle une aventure, bien loin de sa Capsule.

L'intégration dans un monde hostile est un peu compliqué, pour ne pas dire très compliqué. Jusqu'au moment où Perry et Arya se croisent. Tout de suite, la tension est palpable entre les deux personnages. Ils se détestent et ne s'en cachent même pas. Même Perry qui sent les émotions de la jeune fille, ne l'aide pas vraiment à s'adapter. Jusqu'au moment où il n'a pas trop le choix.

Perry a dû fuir son clan parce que son neveu a été capturé par les Sédentaires. Il veut donc à tout prix le récupérer. Lorsqu'il croise Arya sur son chemin, il voit là un excellent moyen pour le retrouver. Mais ils doivent parcourir des kilomètres et des kilomètres ensemble pour accéder chez un ami de Perry : Marron, qui est censé réparer l'appareil d'Arya.

Pour l'histoire je vais m'arrêter ici. La route est longue d'embûches, avec des ennemis dans tous les coins. Perry et Arya, malgré leur différences, vont se rapprocher petit à petit. J'ai adoré l'ascension de leurs émotions et de leurs sentiments. Les descriptions sont parfaitement ajustés à la vraie valeur, et le fait que les Dons soient au cœur de ce premier opus, nous permettent d'en savoir davantage. Tout le long de ma lecture, j'étais submergé d'émotions diverses, parfois très contradictoires. C'est un opus envoûtant, magique, fascinant et captivant, qui nous retourne le cerveau puissance 1 000.

Au terme de cette chronique, je me rend compte que j'ai vraiment prit un pied d'enfer en le découvrant. Il fait partie de mes coups de cœur du mois. J'ai trouvé de l'action qui mettait mes nerfs à rude épreuve, de l'amitié, une bonne dose de sarcasme qui m'a beaucoup fait sourire, un peu de romantisme.

Un bonheur pour les yeux et les neurones =)

Enjoy !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Excellent !, 5 octobre 2012
Par 
Céline Meg (Megworld) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Never Sky (Broché)
Honnêtement au début de la lecture, c'était pas gagné. Le premier chapitre m'a un peu fait tiquer. J'ai trouvé sur le coup, la réaction des personnages complètement démesurée. Heureusement... le roman, dès le chapitre suivant, m'a passioné et il s'agit d'un gros coup de coeur! Pour vous rassurer, le comportement des personnages est expliqué plus tard et on comprend beaucoup mieux cette scène à ce moment là.

J'aime beaucoup parler des personnages, alors je vais commencer par Aria. Je l'ai adoré! Au début du roman, elle est fragile, innoncente, terrifiée par ce monde extérieur. Elle rencontre alors Perry et décide de se servir de lui pour atteindre son but. Elle a l'air horrible comme ça et pourtant non. Elle évolue considérablement au fil de l'histoire. Aria devient plus forte et on découvre qu'elle est courageuse malgré tout. Elle ne se plaint pas et elle est très attentionnée envers les gens, tout comme Perry.
Perry ou Peregrine est lui aussi un héros formidable. Pendant tout le début du roman, il apparaît comme un être froid, un Sauvage. Pourtant, on aperçoit petit à petit sa personnalité. C'est un chasseur et un tueur, ce n'est pas un adolescent innoncent. Il a un passé lourd et il parle peu, préférant écouter les autres. Il est mystérieux mais pas trop, on en sait suffisamment pour l'aimer et pas trop pour vouloir en savoir plus. Et oui il reste encore deux tomes, il faut nous laisser des choses à découvrir !
Le point de vue est à la troisième personne mais l'auteure a choisi de se focaliser à tour de rôle sur Aria et Perry. On sait donc leurs sentiments et leurs pensées à tour de rôle, ce qui permet de les connaître autant l'un et l'autre.

L'histoire est vraiment très originale. C'est de la dystopie et honnêtement, l'une des meilleures que j'ai lu. L'univers est génialissime et parfaitement décrit. Au début, on se demande un peu ce que tous les mots techniques veulent dire : SmartEye, Domaine et j'en passe. Pourtant, l'auteure explique bien tous ces termes. Les personnages aussi sont originaux. Ce sont des humains mais plus évolués. La génétique leur a donné des particularités. J'ai été vraiment passionnée par cette histoire de Vigile, Audile et Olfile. C'est tellement bien trouvé, tellement intéressant!
Le décor est là en permanence grâce aux dons des personnages. On sait à chaque instant les odeurs, les bruits et les images qui entourrent nos héros. Ca nous permet de bien visualiser les scènes et de nous plonger encore plus facilement dans le roman.
Never Sky n'est pas qu'une romance mais c'est quand même un thème important. L'histoire d'amour entre les deux héros est parfaitement développée puisqu'elle avance petit à petit. On passe de la peur et la haine à l'attachement, l'attirance puis l'amour même si j'ai l'impression qu'il est juste naissant pour l'instant.

Never Sky est vraiment original et je pense que soit on adhère soit non. La seule chose qui m'a gêné... c'est le prénom du héros. A chaque fois, j'entendais Gandalf de sa grosse voix dire "Peregrin Touque". J'en ai ris toute seule pendant un bon moment avant de m'y habituer. Pour moi, ce roman est un énorme coup de coeur. La fin est horriblement frustrante, je ne sais pas comment je vais tenir un an avant de lire la suite!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 A lire sans hésiter !, 28 septembre 2012
Par 
Michou - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Never Sky (Broché)
Never sky est une dystopie, oui, encore vous allez me dire, mais elle est différente des autres. J'ai trouvé l'histoire originale et passionnante. Et malgré le fait que ce soit une édition jeunesse, ça plaira sans aucun doutes aux adultes qui aiment ce genre.
J'ai tourné la dernière page de ce roman avec regret, et un pincement au coeur de quitter ces personnages que j'avais appris à aimer. Au début, pourtant, c'était plus que mal parti, et je dois bien reconnaître qu'il m'a fallu une petite centaine de pages pour enfin rentrer dans cette histoire.
Pour quelles raisons le début fut si laborieux ? Peut-être qu'il y a trop d'informations à assimiler, trop de choses inconnues, je ne sais pas, toujours est-il que ce n'est que quand Aria se retrouve "dehors" que j'ai complètement été happée par l'histoire. Si bien que j'ai lu la suite quasiment d'une traite. Donc surtout, si au début vous avez un peu de mal, persistez car je vous assure que vous ne le regretterez pas ! Je suis tombé amoureuse de ce couple terriblement touchant et je me languis de les retrouver dans le tome 2.
J'ai aimé la relation entre Aria et Perry et être témoin de leurs changements respectifs, que ce soit pour Aria qui va évoluer tout au long du roman, découvrir des tas de choses sur elle, sa famille, qui elle est, ou bien Perry, et sa brutalité apparente qui cache un type au grand coeur gravement blessé durant son enfance.
J'ai aimé l'univers inventé par l'auteur que j'ai trouvé super original, et qui m'a parfois fait penser à de la Bit-Lit, avec les différents dons que peuvent avoir les "sauvages" comme Perry et son odorat surdéveloppé. Le style est vraiment agréable, ça coule tout seul, c'est accessible.
J'ai aimé avoir les points de vue des deux héros, et plus particulièrement celui de Perry. Découvrir les pensées, les impressions que peut avoir le garçon de l'histoire dans telle situation, j'ai trouvé cela super intéressant et surtout, on s'attache d'autant plus à lui.
Je n'ai pas aimé le peu d'informations qu'on nous donne. Cette histoire de tempêtes d'Ether n'est pas clair du tout, et c'est vraiment dommage. On ne comprend pas vraiment ce que c'est, simplement que c'est vraiment dangereux, au point que l'humanité a failli périr. C'est vraiment le seul point négatif à mon avis, avec peut-être ce manque de profondeur et d'info au tout début de l'histoire, qui heureusement, est vite rattrapé par la suite
En bref, une nouvelle dystopie avec beaucoup d'action, du danger, de l'amour... de quoi passer un superbe moment ! A lire sans hésiter !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 3 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Never Sky
Never Sky de Veronica Rossi (Broché - 13 septembre 2012)
EUR 16,90
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit