Commentaires en ligne


9 évaluations
5 étoiles:
 (2)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:
 (2)
1 étoiles:
 (2)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


5.0 étoiles sur 5 Excellent petit livre
Un excellent ouvrage d'introduction, clair et didactique. Il pose parfaitement les bases d'une réflexion sur le genre. Une bonne surprise.
Publié il y a 7 mois par Frank Monge

versus
Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Difficile à lire
J'ai trouvé ce livre très difficile à lire et à suivre, ne correspond pas à mes attentes. Basé sur des réflexions très scientiques.
Publié il y a 23 mois par FRANCETTE


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

5.0 étoiles sur 5 Excellent petit livre, 1 novembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sexe, genre et sexualités (Broché)
Un excellent ouvrage d'introduction, clair et didactique. Il pose parfaitement les bases d'une réflexion sur le genre. Une bonne surprise.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 très éclairant, 4 janvier 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sexe, genre et sexualités (Broché)
Comment le monde est pensé pour nous, jusque dans notre sexualité, la plus normée possible...une lumière pour être plus critique et plus libre dans nos comportements et réflexions
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Difficile à lire, 12 juillet 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sexe, genre et sexualités (Broché)
J'ai trouvé ce livre très difficile à lire et à suivre, ne correspond pas à mes attentes. Basé sur des réflexions très scientiques.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 introduction précise et brève, 9 avril 2009
Par 
Hynynen Anna Andrea (Finlande) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sexe, genre et sexualités (Broché)
Dorlin offre un apercu concise et pertinent de ce domaine de recherche, avec des définitions de beaucoup de notions clé. Un bon point de départ pour ceux qui s'y intéressent.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


25 internautes sur 45 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Manque cruel de neutralité, 31 mai 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sexe, genre et sexualités (Broché)
Un panorama de toutes les théories contemporaines qui visent à expliquer que le genre est la notion majeure et indépassable dans notre civilisation et non le sexe biologique qui ne représenterait pas grand-chose au final. La théorie du genre a pour objectif politique « la libération d’une hétérosexualité fabriquée par les hommes pour mieux exercer leur domination masculine ». Elle affirme privilégier le "genre" considéré comme une pure construction sociale sur la différence sexuelle des personnes à la naissance. L'identité masculine ou féminine, selon cette théorie, n'est donc pas une donnée anthropologique mais une orientation tout à fait choisie par chacun d'entre nous. Ce qui permet à Monique Wittig d'écrire entre autres choses dans La Pensée Straight que le mot lesbienne est le seul concept qui soit au-delà des catégories femme et homme parce que la lesbienne n'est pas une femme, ni économiquement, ni politiquement, ni idéologiquement. Cette théorie insiste par exemple sur le fait que si dans un groupe social il existe une valorisation de l'hétérosexualité et de l'homophobie, la probabilité est grande que les jeunes apprennent en majorité des scénarios hétérosexuels. Elle prend entre autres exemples la ville de Hambourg dans les années de la révolution sexuelle où 18% des adolescents auraient eu des activités homosexuelles alors qu'avec le sida et les changements culturels, ils n'auraient plus été que 2% voilà moins de vingt ans.

Il faut lire ce livre pour comprendre comment mais aussi pourquoi de telles théories ont été échafaudées. La théorie du genre est issue de l'utilitarisme hédoniste et bourgeois de Jeremy Bentham, d'un postmarxisme manipulé et dévoyé, ainsi que de la French Theory, c'est à dire la réception des pensées de Deleuze, Derrida et Foucault dans les universités américaines au plus fort de la contre-culture. C'est une théorie qui se sait située et se sait dans un champ en conflit : elle ne prétend donc pas à la neutralité. Cette théorie se veut une réflexion sur les enjeux et les luttes de pouvoir entre identités telles que théorisées. De fait, pour des raisons éminemment idéologiques, le terme de "genre" a été préféré à ceux de "sexe" ou de "féminin" selon les contextes, en arguant de la non validité des catégories homme/femme. En d'autres termes, la notion de femme n'aurait pas été assez précise pour étudier les rapports de domination entre les deux sexes, eu égard aux 2 à 3 % d'homosexuels et d'une poignée de transsexuels. Sur un plan pratique, pour les tenantes du gender la famille en tant que modèle sociétal universel est une construction sociale qui permet aux hommes de dominer les femmes.

Avec le grand renoncement des années 70 et 80, la gauche mondiale s'est inventé de nouveaux combats, car se révélant incapable d'agir sur les historiques et définitifs enjeux de domination : la lutte des classes et l'égalité homme-femme. Elle a donc repris cette théorie du genre, parmi d'autres étrangetés, une théorie qui n'est au final qu'une idéologie dans l'acception marxiste du terme : elle masque les vrais enjeux de domination rappelés plus haut dans ce paragraphe. Cette idéologie est aussi une croyance, avec ses moines-soldats et ses curés prosélytes dont fait partie l'auteur de ce livre. Elle n'est qu'une théorie de circonstance élaborée par une lesbienne, Judith Butler, qui trouvait mal sa place dans notre société évidemment hétéronormée ; Butler eut été hétérosexuelle qu'on eut regardé de plus près ses propos et hypothèses. Avec elle, Pierre Bourdieu, Michel Foucault ou Herbert Marcuse, la gauche prolo a été progressivement remplacée par la gauche bobo, utopiste, bien pensante et pleine de bons sentiments. En conséquence de cette mutation historique, c'est aujourd'hui la moitié des ouvriers en France qui vote à droite et à l'extrême-droite parce que les classes populaires se sentent mieux écoutées, représentées, protégées et défendues par ces camps politiques.

Au final, les postulats sont ici nombreux et me paraissent donc pleinement idéologiques, les conclusions donnent le sentiment d'être écrites à l'avance, quant à la méthode, elle ne se veut pas neutre mais engagée, bien plus basée sur des croyances que sur des faits... Bien trop de raisonnements semblent avoir peu de prises sur la réalité (telle que communément acceptée) et sont construits comme de banales vérités assénées comme autant de fausses évidences. Les quelques exemples qui viennent illustrer le tout sont généralisés de façon abusive, ce qui est fort commode mais laisse vraiment sur sa faim. On ressent quand même une forte gêne devant ce que je considère personnellement comme de véritables arnaques intellectuelles.

Car à chacun ses vérités au final et à mon sens, ce livre relate une longue liste de convictions et d'hypothèses qui ne reposent sur aucune preuve scientifique étayée (on connaît la réticence des sciences humaines au sens large pour la preuve scientifique), montrent une valeur limitée et se signalent par une faible portée scientifique et philosophique. Ces convictions et ces hypothèses qui concernent une population fortement éloignée de la norme et particulièrement non conforme au modèle courant sont présentées par les théories du genre comme universelles, rien de moins... Tout cela n'est pas très sérieux et on a véritablement le sentiment qu'on se moque de nous.

Ce courant de pensée n'est toutefois pas à négliger dans la mesure où il est symptomatique et emblématique de notre époque où beaucoup, pour diverses raisons pas uniquement liées à l'orientation sexuelle, cèdent à la tentation d'imposer leur marginalité au sens de la loi bien entendu, mais également parce qu'ils souhaiteraient ériger cette marginalité en norme. On se rend bien évidemment compte que l'important pour ces marges n'est pas d'atteindre cet objectif rigoureusement inatteignable, car la marge n'est pas la norme et vice-versa, mais de s'assurer un surcroît de médiatisation et de légitimité.

Ce courant de pensée, il est vrai dans un champ conflictuel et volontairement non-neutre, donne l'impression d'être comme en suspension, autonome par défaut parce que regardant et écoutant peu autour de lui les études qui viennent depuis longtemps le contredire. Entre contrepoint, il est très fortement conseillé de se plonger dans Femmes entre sexe et genre de Sylviane Agacinski, un ouvrage sérieux et de qualité qui démonte avec brio les désormais fameuses et controversées théories/idéologies/croyances du genre. On pourra aussi lire l'essai de Catherine Vidal Hommes, femmes, avons-nous le même cerveau ? qui explique que les cerveaux masculins et féminins sont morphologiquement différents, l'ethnologue Françoise Héritier qui rappelle les différences homme-femme dans ses travaux, par exemple Hommes, femmes : la construction de la différence ou La différence des sexes ou enfin Boris Cyrulnick qui tente de distinguer chez l'humain la part donné par la génétique de celle donnée par l'environnement, avec Sous le signe du lien.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Très éclairant bien qu'un peu trop radical à mon goût, 10 novembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sexe, genre et sexualités (Broché)
Je l'ai lu dans le cadre de mon mémoire qui traite des différences hommes / femmes, il est très intéressant et m'a été très utile sur certains points, notamment en ce qui concerne l'histoire du féminisme et les opérations pratiquées sur les nouveaux-nés intersexes.

Après je n'adhère pas au propos "il existe plus de deux sexes biologiques", faut pas déconner...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Tres interessant a lire, 3 février 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sexe, genre et sexualités (Broché)
Madame Dorlin a fait un super travail avec ce livre, facile à lire il nous decouvre tout ce qu'on doit savoir pour commencer a travailler sur le genre.
a ne pas rater
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Thème à la mode, 3 octobre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sexe, genre et sexualités (Broché)
Ce qui frappe d'emblée un scientifique un tant soit peu épris de logique est l'irrationnalité de l'argumentation. Les affirmations qui fondent la <<démonstration>> sont grossièrement fausses; le discours est jonché d'affirmations non démontrées, appuyées sur d'innombrables stéréotypes archaïques et d'anachronismes. Le portrait d'un humain de sexe mâle, qui se dégage de ce qui ressemble à une longue invective, fait frémir: quelle femme envisagerait de lier sa vie à un tel être? Mais également quel homme pourrait se reconnaitre dans cette caricature déformée? Un peu le pendant des descriptions sexistes des <<blondes>>.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 23 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 SUPPRESSION DU GENRE...COMMENCONS PAR LE COMMENCEMENT, 30 octobre 2012
Par 
BAGRATION "MOLTO LENTE" (FRANCE) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sexe, genre et sexualités (Broché)
Tout ce qui est article (défini, uindéfini, pronomial, de pêche, de chasse de fond) est supprimé...On ne dira donc plus :

"La soupe à la tomate est bonne" mais "soupe tomate mmmhhhhh"

"Le chien aboie à la Lune" mais "chien aboie satellite Terre"

"La femme et l'homme sont de deux sexes différents" mais "femme, homme, pas même sexe"

"Une Sainte a de beaux seins" mais "Femme saint beauté seins"

"Un Saint a de belles iocs" mais "Homme saint iocs beauté"

On progresse tous les jours
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Sexe, genre et sexualités
Sexe, genre et sexualités de Elsa Dorlin (Broché - 23 juin 2008)
EUR 12,50
Habituellement expédié sous 12 à 14 jours
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit