undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici B01CP0MXG6 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux


Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 23 mai 2012
Henri Verdier et Nicolas Colin,acteurs immergés depuis longtemps dans l'économie numérique nous donnent une vraie réflexion pleine de hauteur sur la révolution en cours. Du rôle clef du capital risque aux implications pour les Etats dans la nouvelle gouvernance de l'internet, l'age de la multitude balaye les grands sujets de la mutation en cours : l'irruption des entrepreneurs de l'internet dans le monde economique,la dimension stratégique des plate-formes ou la chaine de financement de l'innovation. La mise en perspective est faite avec talent et avec des références justes et parlantes. Une référence qui deviendra un classique sur ce monde si important et pourtant encore si mal appréhendé par la pensée économique.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 juin 2012
La plupart des livres managérial ou d'analyse sur la révolution numérique nous viennent, comme cette dernière, en grande partie d'outre atlantique avec leur lots de platitude et de grille d'analyse pour la plupart grossièrement libérale.
L'age de la multitude est un joyau qui va rester comme une référence particulière en France.
Le profil atypique des auteurs n'est pas étranger à la réussite de l'ouvrage: un mélange de formation académique de haut niveau entre l'ENA, Sup Telecom et Normale Sup, complété comme serviteur de l'état avec l'inspection des finances pour l'un et la présidence du pôle de compétitivité numérique de l'Ile de France , Cap digital, pour l'autre et une expérience d'entrepreneurs et de chefs d'entreprise pour les 2. Tour ceci contribue à une synthèse remarquable et un point de vue unique sur la révolution numérique en cours à laquelle les auteurs proposent leur solide grille de lecture à la fois philosophique, intellectuelle, entrepreneuriale et citoyenne. La combinaison de la force de la multitude avec la création de plateforme de diffusion des colosses du numériques (Google, Twitter, Facebook,..) apporte un nouvelle donne dans l'art de manager une entreprise ou un pays et toutes les incidences n y compris fiscales, y sont analysé en profondeur.
Ce livre est à lire part tous les grands décideurs dont les organisations vont être tôt ou tard confrontré aux forces subversives de l'age de la multitude. Loin des discours anxiogènes sur ce thème, les auteyrs nous font entrevoir un nouveau monde, qui ne demande qu'à être apprivoisé. Il faudra encore plusieurs années avant qu'on réalise la justesse et la prouesse de cet ouvrage. Heureux a ceux qui en le lisant, vont prendre plusieurs longueurs d'avance.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 septembre 2012
Nous vivons un changement de paradigme crucial pour notre société avec le numérique qui est transverse à l’ensemble des secteurs économiques. Les majors sont aujourd’hui Apple et Microsoft, maîtres dans l’intégration verticale, mais aussi Google, Amazon, Facebook et beaucoup d’autres. Toutefois des constantes se dégagent ce qui explique les entreprises à succès majoritairement dans la Silicon Valley : modernité, capacité à croître très rapidement, ouverture, disruption et volonté de changer le monde, ritualisation, captation de la valeur créée par les utilisateurs. C’est ce dernier point qui est approfondi par la suite.

Trois facteurs expliquent également ce phénomène : la baisse continue des coûts de la technologie selon la loi de Moore mais pas seulement, le processus permanent d’innovation, l’intelligence ou la créativité qui se trouve majoritairement à l’extérieur des organisations. Le modèle itératif ou de la version bêta permanente où l’on procède par essai/correction avant généralisation grâce au feed-back des internautes est une clé précieuse du succès. L’expérience utilisateur est cruciale dans le processus avec le design et la simplicité de l’interface de toute application qui sont des paramètres cruciaux.

Toute plateforme est issue d’une application. Une plateforme bat toujours une application car elle capte les contributions issues de la multitude sur un périmètre bien plus étendu. Un des enjeux pour une application est donc de devenir un jour plateforme. Par multitude on entend ces milliers d’internautes qui apportent des données qui créent ainsi de la valeur très souvent bénévolement. C’est le cas avec Facebook et ses utilisateurs qui apportent une externalité positive à l'outil (publications, commentaires, J’aime, etc.) et tout l’écosystème avec les API autour. C’est également le cas d’Amazon, de Twitter, etc. La valeur aujourd’hui ne repose pas seulement sur le capital ou le travail mais bel et bien la captation de la puissance de la multitude, thèse centrale des auteurs.

Le chapitre 5 est un plaidoyer pour affronter le nouveau monde industriel. Les grandes entreprises et même l’Etat peuvent devenir plate-forme avec les 2 facettes, les open data et les big data. C’est encore timidement le cas avec la mission Etalab ou Proxima mobile. Mais la France et l’Europe doivent passer à la vitesse supérieure, ce qui suppose d’évangéliser la technostructure, de réguler différemment, d’avoir une autre politique fiscale. Une rupture est nécessaire par rapport à la vision de l’Etat supposé « neutre et au-dessus de la société », au fait que l’innovation et la création de valeur puissent se faire en dehors de celui-ci et une nouvelle organisation pour faciliter l’appropriation des ressources.

Un très bon ouvrage, bien écrit même s’il n’est pas profondément novateur. Seules quelques approximations sur les réseaux sociaux (900 millions de personnes se connectent sur Facebook tous les jours, MySpace premier réseau social en 2003) et quelques redites au fil des chapitres. Néanmoins, je conseille fortement le livre d’Henri Verdier et Nicolas Colin qui ont su rendre accessible ce changement de paradigme important dans la société de la connaissance.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 juillet 2012
J'ai apprécié ce livre clair et pertinent, qui décode les fondamentaux de l'économie numérique et ses ruptures franches avec l'économie industrielle du XXème siècle. Les auteurs y expliquent très bien comment Google, Amazon ou Facebook ont pu prendre très rapidement une place prépondérante en tirant profit de "l'externalité positive" que représente la "multitude" (vous et moi, vos actions et vos données).
Ils exposent plus généralement les règles fondamentales à suivre par tout entrepreneur du numérique, et notamment le fait de se positionner aussi vite que possible comme une plate-forme de services utilisable par le plus grand nombre (humain ou machine), bref, de se penser comme une API.
La réflexion s'étend enfin au champ du service public, de la fiscalité et de la politique. On se rend compte à quel point nos structures publiques et gouvernementales sont encore ancrées dans l'ancienne économie. D'énormes changements doivent être mis en oeuvre, à l'échelle de la planète pour que l'activité économique et sociale s'adapte à cette innovation permanente qu'introduit le numérique dans notre vie quotidienne.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 juillet 2015
Lecture très agréable, assez bien documentée et parfaitement argumentée.

Nicolas Colin et Henri Verdier donnent des outils pour comprendre en quoi le monde économique a changé grâce à la technologie, et expliquent quelles sont les règles de ce nouveau jeu : construire les plateformes qui permettent à la multitude (la communauté des individus) de s'exprimer. Cela n'est pas sans contraintes, et implique notamment de repenser complètement la structure sociale de nos pays "modernes" : salariés, patrons, sous-traitants (ou "sur-traitants"), free-lances... Les frontières se floutent et la protection sociale issue du paradigme de l'économie de consommation doit être revue.

Un livre à lire pour tous les entrepreneurs, et pour tous ceux qui sont curieux de comprendre les nouveaux enjeux socio-économiques
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 juin 2012
C'est le livre qu'on attendait. Le livr qui nous aide à penser cette révolution égale à celle de l'industrialisation. Le livre qui nous éclaire sur la révolution numérique, et le monde dans lequel nous vivons, avec une perspective inédite, celle du nouveau paradigme de la multitude. Ce livre, par sa puissance d'analyse et de synthèse, font partie de ceux qui nous ouvrent les clefs du réel; il nous aide à ne pas être les spectateurs de la révolution dans laquelle nous vivons, mais les acteurs. Très bien écrit, passionnant, il est déjà une référence, et un outil indispensable pour les entrepreneurs et pour tous ceux qui vivent dans le monde numérique.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 août 2012
Bravo aux auteurs qui ont réussi à penser et expliquer la "révolution numérique" ! Tourné vers les concepts mais agrémenté de nombreux exemples, citations et anecdotes, cet ouvrage rend accessible les principes du changement profond qui est à l'oeuvre dans nos vies professionnelles et personnelles. Et nous n'en sommes qu'au commencement...

Et maintenant, Messieurs, connectez-vous !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 juin 2012
cas simple : celui du quadra qui a vécu ce changement et la naissance de la multitude. Un livre exhaustif sur le sujet. parfois un peu redondant mais juste. Les interprétations peuvent être discutées, toutes ne se valent pas. C'est aussi l'intérêt de ce travail, provoquer une réflexion participative..
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 février 2015
Excellent ouvrage, très éclairant, indispensable pour dirigeant et tous ceux qui exercent des responsabilités
Érudit et agréable à lire cependant
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 janvier 2014
Bravo pour cette étude bien menée et très compréhensible de la révolution numérique. A lire sans modération avec un grand plaisir.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)