Commentaires en ligne


22 évaluations
5 étoiles:
 (12)
4 étoiles:
 (4)
3 étoiles:
 (5)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Tintin jouant au cow-boy
Cet album présente une avalanche de situations improbables : une trappe s'ouvre dans le trottoir de Chicago, un train s'arrête devant Tintin ligoté aux rails... Cependant, c'est avec un grand plaisir qu'on suit Tintin au pays de l'oncle Sam. Les clichés sont présents mais réjouissent aussi le lecteur, comme les Peaux-Rouges...
Publié le 29 octobre 2008 par princesse Mychkine

versus
3.0 étoiles sur 5 Tintin en Amérique
Dans la lignée de Tintin au Congo et de ce côté un peu méprisant pour les autochtones (Hergé remplace les africains par les indiens), cette 3 ème aventure est vraiment enfantine !!! On se doit de la lire lorsqu' on est Tintinophile mais tout ça n'est guère passionnant et date vraiment d'une autre époque ! à peine...
Publié il y a 2 mois par marcel bigron


‹ Précédent | 1 2 3 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Tintin jouant au cow-boy, 29 octobre 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tintin en Amérique (Relié)
Cet album présente une avalanche de situations improbables : une trappe s'ouvre dans le trottoir de Chicago, un train s'arrête devant Tintin ligoté aux rails... Cependant, c'est avec un grand plaisir qu'on suit Tintin au pays de l'oncle Sam. Les clichés sont présents mais réjouissent aussi le lecteur, comme les Peaux-Rouges déterrant la hache de guerre, les cow-boy voulant pendre Tintin, la ruée vers le pétrole... Le personnage du détective Mic Mac Adam est très comique et préfigure les Dupont.
Dans l'ensemble, on est donc assez content de voir Tintin sous les traits d'un cow-boy chasseur de gangster.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 l'album du ratrappage, 29 décembre 2005
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tintin en Amérique (Relié)
Dès Tintin au Congo, Hergé avait été accusé de condescendance envers les populations colonisées d'Afrique. Certes le temps a démontré que les detracteurs d'Hergé avaient grossi le trait. Mais celui-ci, pour démontrer son impartialité, a décidé de s'attaquer au dollar roi et d'envoyer Tintin combattre le grand banditisme dans la Chicago d'Al Capone.

C'est chose faite dès les 15 premières pages donc cet album ne se révèle être qu'un série de sketches sans véritable connection entre eux. Le seul point commun étant que Tintin déjoue les plans des bandits. Et cette fois on le voit prendre la défense des Indiens chassés sans scrupules de leurs terres par les crocodiles du pétrole.

En conclusion, j'ai bien apprécié cet album pour ses idéaux humanitaires, malgré la quasi-absence de scénario.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Tintin Tome III, 6 février 2013
Par 
encre bleue (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tintin en Amérique (Relié)
Juste un peu d'histoire si vous le voulez bien... Tintin en Amérique commence à paraître dans Le Petit Vingtième à partir du 3 septembre 1931. Il continuera de paraître pendant plus d'un an à raison de deux planches par semaine. Dans cette aventure, intervient le gangster Al Capone. C'est la première et seule fois dans la série où Hergé intègre un individu réel en personnage. Le plus souvent, il s'inspire pour la création de ses personnages des individus réels mais apporte de nombreuses modifications.

Pour créer l'histoire, Hergé n'avait qu'une documentation réduite tout comme pour Tintin au Pays des Soviets et Tintin au Congo. Il était parti des scènes de la vie future de Georges Duhamel, de la revue Le Crapouillot qui consacrait une édition spéciale aux Etats-Unis et d'un livre sur les Indiens d'Amérique. Lors de la création de la BD, Hergé voulait principalement faire tourner l'histoire autour des Indiens d'Amérique pour qui il vouait une très grande fascination. C'est ainsi qu'il montre les soldats américains en train de chasser les Indiens à la baïonnette après la découverte du puits de pétrole. Cette séquence ne fit pas l'unanimité quand l'album fut réédité mais il ne voulut jamais la supprimer.

Hergé a aussi essayé de dépeindre l'Amérique du nord à l'époque où il la dessinait. Il a donc intégré divers éléments comme la prohibition ou la guerre des gangs. En 1945, l'album fut repris pour être mis en couleur et il se trouva remanié. Dans la nouvelle version, beaucoup d'améliorations au niveau de la narration des images furent apportées pour rendre la lecture plus fluide et plus compréhensible.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Distinguer les éditions, 4 avril 2014
Par 
RAS - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
[Hergé: Tintin en Amérique]

Comme Amazon mélange les commentaires de différentes éditions, on ne s'y retrouve plus. Pourtant l'acheteur doit choisir. Donc il y a:
1) L'édition en fac-similé de l'édition de 1937 à "petite image collée" de la couverture. Elle est en noir et blanc et contient quatre illustrations en pleine page en couleurs. Le dessin est encore assez maladroit et diffère pas mal des éditions en couleur ultérieures.
2) Même chose mais en relié simple, pas de fac-similé, moins cher.
3) L'édition en fac-similé de l'édition originale en couleurs de 1945. Le dessin a été substantiellement retravaillé. Le papier est un peu genre papier buvard, les couleurs sont un peu plus pâles que dans le (4). L'arrière de l'album est dans l'ancien style, Tintin montrant sur un panneau la liste des albums parus. C'est l'édition que je préfère pour son papier et ses couleurs plus adaptés à un Tintin (enfin, à mon avis).
4) L'édition "sur papier glacée" qu'on vend de nos jours dans les supermarchés. Les couleurs sont plus vives. L'arrière de l'album est la version modernisée montrant les 22 albums alignés.
5) Le mini-album relié, plus petit format, moins cher aussi.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3.0 étoiles sur 5 Tintin en Amérique, 11 janvier 2015
Par 
marcel bigron - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tintin en Amérique (Relié)
Dans la lignée de Tintin au Congo et de ce côté un peu méprisant pour les autochtones (Hergé remplace les africains par les indiens), cette 3 ème aventure est vraiment enfantine !!! On se doit de la lire lorsqu' on est Tintinophile mais tout ça n'est guère passionnant et date vraiment d'une autre époque ! à peine revenu du Congo, notre héros et son chien sont réexpédiés vers Chicago où il sont chargés d' arrêter le fameux Al Capone et sa bande. Quelques scènes drôles toutefois mais cette histoire n'est guère enthousiasmante.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Tintin au pays de l'aventure industrielle, 2 février 2008
Par 
Latour07 (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(#1 CRITIQUE au Tableau d'HONNEUR)    (TOP 500 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tintin en Amérique (Relié)
Tintin nous fait découvrir une Amérique en plein essor. L'esprit d'entreprise rayonne à toutes les pages avec des beautés, ses misères, ses caricatures. Le capitalisme d'entrepreneur cher à Keynes est à l'honneur dans cet ouvrage, en opposition à celui des gangsters (Al Capone et sa bande) et à celui des pétroliers (pas de pitié pour les indiens dès lors qu'un puits a été découvert. Il sera exploité par des compagnies industrielles sans état d'âme).

Les histoires, dans l'histoire de l'album, s'enchaînent avec plaisir. L'humour est toujours présent (je pense à l'artiste qui se jouait des altères en bois, mais aussi au mouvement de grève surprise qui sauva la vie de Tintin dans l'usine de corned-beef). Tintin est au pays du reportage journalistique. Il va en découvrir les abus, toujours actuels (le scoop, la nouvelle non vérifiée au service du devoir du scoop).

Lisez cet album sans a priori. Laissez vous saisir comme l'enfant que vous fûtes à sa première lecture.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Mieux que les Soviets et le Congo, 29 mars 2004
Graphiquement plus abouti que Tintin au pays des Soviets et que Tintin au Congo (fac similés noir et blanc), Tintint en Amérique n'a pas encore la qualité des rééditions.
Le scénario est décousu, la narration n'est pas ce qu'elle sera (mélange de limpidité et de prouesses), l'album fleure bon l'anti américanisme (mhmm, comme par hasard, ditont certains, eux aussi feront partie des Alliés).
Toutefois, l'évolution est notable (scénaristiquement et graphiquement) et on ne discute pas l'aspect nostalgique aue peut prendre une telle BD.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Une course-poursuite menée tambour battant, 21 mai 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tintin en Amérique (Relié)
Dans Tintin en Amérique, Hergé nous embarque dans une course-poursuite haletante entre notre fameux reporter et les bandits de Chicago. Ainsi nous sommes transportés du temps d’Al Capone où Tintin fait figure d’un incorruptible.
Remarquons l’esprit visionnaire de l’auteur dans un détail de cette histoire : je pense au côté écolo avec le recyclage. De même l’évocation de scandales alimentaires (avec des produits à la qualité douteuse) m’a interpellé.
Enfin, cette aventure, riche en rebondissements et situations cocasses, est très prenante, rafraîchissante. Voilà un album agréable à lire.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 La grande A, 14 septembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Une des nombreuses version ré-éditée pour le plus grand plaisir des fans de Tintin.
Troisième album d'Hergé parodiant le capitalisme américain.
La nouvelle jeunesse se devrait de découvrir ce pilier du patrimoine de la bande dessinée.
Bonne lecture
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Il faut l'avoir, 1 mai 2013
Par 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tintin en Amérique (Relié)
J'ai décidé de racheter cette collection des livres de ma jeunesse. Ce tome "Tintin en Amérique" a certes vieilli dans sa conception et son scénario. Sinon la structure de la reliure cartonnée rigide restitue tout ce que l'on attend d'un livre à conserver.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 3 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Tintin en Amérique
Tintin en Amérique de Hergé (Relié - 4 mai 1993)
EUR 10,95
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit