undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

25
4,3 sur 5 étoiles
Les Aventures de Tintin : Tintin en Amérique : Edition fac-similé en noir et blanc
Format: AlbumModifier
Prix:20,00 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 29 octobre 2008
Cet album présente une avalanche de situations improbables : une trappe s'ouvre dans le trottoir de Chicago, un train s'arrête devant Tintin ligoté aux rails... Cependant, c'est avec un grand plaisir qu'on suit Tintin au pays de l'oncle Sam. Les clichés sont présents mais réjouissent aussi le lecteur, comme les Peaux-Rouges déterrant la hache de guerre, les cow-boy voulant pendre Tintin, la ruée vers le pétrole... Le personnage du détective Mic Mac Adam est très comique et préfigure les Dupont.
Dans l'ensemble, on est donc assez content de voir Tintin sous les traits d'un cow-boy chasseur de gangster.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 29 décembre 2005
Dès Tintin au Congo, Hergé avait été accusé de condescendance envers les populations colonisées d'Afrique. Certes le temps a démontré que les detracteurs d'Hergé avaient grossi le trait. Mais celui-ci, pour démontrer son impartialité, a décidé de s'attaquer au dollar roi et d'envoyer Tintin combattre le grand banditisme dans la Chicago d'Al Capone.

C'est chose faite dès les 15 premières pages donc cet album ne se révèle être qu'un série de sketches sans véritable connection entre eux. Le seul point commun étant que Tintin déjoue les plans des bandits. Et cette fois on le voit prendre la défense des Indiens chassés sans scrupules de leurs terres par les crocodiles du pétrole.

En conclusion, j'ai bien apprécié cet album pour ses idéaux humanitaires, malgré la quasi-absence de scénario.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Juste un peu d'histoire si vous le voulez bien... Tintin en Amérique commence à paraître dans Le Petit Vingtième à partir du 3 septembre 1931. Il continuera de paraître pendant plus d'un an à raison de deux planches par semaine. Dans cette aventure, intervient le gangster Al Capone. C'est la première et seule fois dans la série où Hergé intègre un individu réel en personnage. Le plus souvent, il s'inspire pour la création de ses personnages des individus réels mais apporte de nombreuses modifications.

Pour créer l'histoire, Hergé n'avait qu'une documentation réduite tout comme pour Tintin au Pays des Soviets et Tintin au Congo. Il était parti des scènes de la vie future de Georges Duhamel, de la revue Le Crapouillot qui consacrait une édition spéciale aux Etats-Unis et d'un livre sur les Indiens d'Amérique. Lors de la création de la BD, Hergé voulait principalement faire tourner l'histoire autour des Indiens d'Amérique pour qui il vouait une très grande fascination. C'est ainsi qu'il montre les soldats américains en train de chasser les Indiens à la baïonnette après la découverte du puits de pétrole. Cette séquence ne fit pas l'unanimité quand l'album fut réédité mais il ne voulut jamais la supprimer.

Hergé a aussi essayé de dépeindre l'Amérique du nord à l'époque où il la dessinait. Il a donc intégré divers éléments comme la prohibition ou la guerre des gangs. En 1945, l'album fut repris pour être mis en couleur et il se trouva remanié. Dans la nouvelle version, beaucoup d'améliorations au niveau de la narration des images furent apportées pour rendre la lecture plus fluide et plus compréhensible.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 24 février 2010
Tintin, de retour du Congo part pour les Etats Unis et joue un rôle de redresseur de tort. Il rencontrera Al Capone dont ses complices en Afrique ont été arrêtés dans l'album précédent et aussi de nombreux gangsters qui lui mèneront la vie dure.

Un album qui décrit parfaitement l'Amérique des années 30.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 7 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
500 PREMIERS RÉVISEURSle 4 avril 2014
[Hergé: Tintin en Amérique]

Comme Amazon mélange les commentaires de différentes éditions, on ne s'y retrouve plus. Pourtant l'acheteur doit choisir. Donc il y a:
1) L'édition en fac-similé de l'édition de 1937 à "petite image collée" de la couverture. Elle est en noir et blanc et contient quatre illustrations en pleine page en couleurs. Le dessin est encore assez maladroit et diffère pas mal des éditions en couleur ultérieures.
2) Même chose mais en relié simple, pas de fac-similé, moins cher.
3) L'édition en fac-similé de l'édition originale en couleurs de 1945. Le dessin a été substantiellement retravaillé. Le papier est un peu genre papier buvard, les couleurs sont un peu plus pâles que dans le (4). L'arrière de l'album est dans l'ancien style, Tintin montrant sur un panneau la liste des albums parus. C'est l'édition que je préfère pour son papier et ses couleurs plus adaptés à un Tintin (enfin, à mon avis).
4) L'édition "sur papier glacée" qu'on vend de nos jours dans les supermarchés. Les couleurs sont plus vives. L'arrière de l'album est la version modernisée montrant les 22 albums alignés.
5) Le mini-album relié, plus petit format, moins cher aussi.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Tintin nous fait découvrir une Amérique en plein essor. L'esprit d'entreprise rayonne à toutes les pages avec des beautés, ses misères, ses caricatures. Le capitalisme d'entrepreneur cher à Keynes est à l'honneur dans cet ouvrage, en opposition à celui des gangsters (Al Capone et sa bande) et à celui des pétroliers (pas de pitié pour les indiens dès lors qu'un puits a été découvert. Il sera exploité par des compagnies industrielles sans état d'âme).

Les histoires, dans l'histoire de l'album, s'enchaînent avec plaisir. L'humour est toujours présent (je pense à l'artiste qui se jouait des altères en bois, mais aussi au mouvement de grève surprise qui sauva la vie de Tintin dans l'usine de corned-beef). Tintin est au pays du reportage journalistique. Il va en découvrir les abus, toujours actuels (le scoop, la nouvelle non vérifiée au service du devoir du scoop).

Lisez cet album sans a priori. Laissez vous saisir comme l'enfant que vous fûtes à sa première lecture.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 28 août 2015
Incontournable de la bande dessinée, Tintin est sans doute l'un des plus connus. il a d’ailleurs inspiré george lucas pour le personnage d'indinana jones. excellente BD pour personne de tout âge.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
album de BD relié rigide ancien (1947) présentant dans ce cas la troisième aventure du célèbre héros d'Hergé: Tintin en Amérique parue d'abord en bandes dans un hebdomadaire du début des années 1930; cet opus, appartenant aux Tintin d'avant guerre fait partie des oeuvres du tout début (après les T chez les Soviets et au Congo) et en a les défauts caractéristiques (condescendance coloniale et racisme sous-jacent souvent été reprochés à juste titre à l'auteur); ; ce n'est pas à mon avis le meilleur des Tintin mais il a l'excuse de l'époque à laquelle il a été écrit mais c'est le reflet de la mentalité dominante avant la guerre de 39-45; au delà de ce problème l'intrigue est moins bien ficelée que dans les aventures ultérieures et on assiste plutôt à une suite de gags dont la plupart sont restés célèbres et ont marqué plusieurs générations de lecteurs dans le monde entier entrant ainsi dans le patrimoine culturel commun de l'humanité; on imagine mal une collection sans ce volume des origines; cette édition cartonnée Casterman classique vraiment reliée est à acheter sans hésitation pour compléter ou renouveler une collection si on peut trouver un tel exemplaire à bas prix d'occasion en bon état (attentions de nombreuses reliures sont en fait des brochures avec couverture rigide)
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
8 sur 13 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 29 mars 2004
Graphiquement plus abouti que Tintin au pays des Soviets et que Tintin au Congo (fac similés noir et blanc), Tintint en Amérique n'a pas encore la qualité des rééditions.
Le scénario est décousu, la narration n'est pas ce qu'elle sera (mélange de limpidité et de prouesses), l'album fleure bon l'anti américanisme (mhmm, comme par hasard, ditont certains, eux aussi feront partie des Alliés).
Toutefois, l'évolution est notable (scénaristiquement et graphiquement) et on ne discute pas l'aspect nostalgique aue peut prendre une telle BD.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 21 mai 2013
Dans Tintin en Amérique, Hergé nous embarque dans une course-poursuite haletante entre notre fameux reporter et les bandits de Chicago. Ainsi nous sommes transportés du temps d’Al Capone où Tintin fait figure d’un incorruptible.
Remarquons l’esprit visionnaire de l’auteur dans un détail de cette histoire : je pense au côté écolo avec le recyclage. De même l’évocation de scandales alimentaires (avec des produits à la qualité douteuse) m’a interpellé.
Enfin, cette aventure, riche en rebondissements et situations cocasses, est très prenante, rafraîchissante. Voilà un album agréable à lire.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Les aventures de Tintin : Les Cigares du pharaon
Les aventures de Tintin : Les Cigares du pharaon de Hergé (Relié - 4 mai 1993)
EUR 10,95

Les Aventures de Tintin, Tome 2 : Tintin au Congo
Les Aventures de Tintin, Tome 2 : Tintin au Congo de Hergé (Relié - 4 mai 1993)
EUR 10,95

Les Aventures de Tintin, volume 5 : Le Lotus bleu
Les Aventures de Tintin, volume 5 : Le Lotus bleu de Hergé (Relié - 4 mai 1993)
EUR 10,95