undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

4,8 sur 5 étoiles5
4,8 sur 5 étoiles
5 étoiles
4
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Broché|Modifier
Prix:12,95 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Un album toujours aussi agréable à lire, et dans la parfaite continuité du tome 1, avec les magnifiques illustrations de Jirô Taniguchi, se caractérisant par leur subtilité particulière et l'intensité des émotions révélées à travers les paysages, les expressions des visages, les non-dits, les silences.
Et une histoire toujours pleine d'humanité et de profondeur.

Où l'on retrouve notre détective, spécialisé dans la recherche de chiens de chasse disparus, sur la piste, cette fois, d'un homme qui a fui en compagnie de son chien et d'un cheval de hara qui aurait dû être abattu.
Et notre personnage principal, homme libre et solitaire, toujours un peu bourru et secret (comme beaucoup des personnages de Taniguchi) va devoir composer avec sa mission et ses convictions, de manière à remplir celle-ci sans trahir celles-la.
Un scénario taillé à la mesure du maître. Et, une fois de plus, tout le talent et la finesse du trait de Taniguchi, dont on peut véritablement admirer le talent, pour une histoire pleine de grandeur et de sensibilité.
44 commentaires|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 23 septembre 2015
Récemment interrogé à l'occasion de la sortie de son livre 'La République du catch', le dessinateur Nicolas de Crécy a déclaré : "Comme tout le monde, j'ai découvert le manga par Taniguchi (...)" (1). Je ne suis pas "comme tout le monde" car j'ai découvert le manga par Katsuhiro 'tomo ('Akira, tome 1 : L'autoroute') et je n'ai découvert Jirô Taniguchi que récemment, avec 'Les Enquêtes du limier, tome 1'. La séduction a été totale et je n'ai guère tardé à faire l'acquisition de ce 2è (ou second ?) tome.

Taniguchi poursuit l'adaptation d'une série de 5 romans à succès des années 1980 dûe à Itsura Inami. Le héros mi japonais mi coréen Taku Ryûmon a hérité de 12 hectares de forêt qu'il tient à conserver et où il vit, à l'abri d'une belle cabane en bois tout confort. Ryûmon survit grâce au produit de chasses organisée par son ami Tetsuo Hiuchi, administrateur de forêts, qui souhaiterait pouvoir acheter la propriété du héros. Ce dernier survit également - et principalement - de son auto-emploi de détective privé, spécialisé dans la recherche de chiens de chasse égarés ou volés. Ryûmon alias "le limier" a pour compagnon Joe, son chien dévoué aux faux-airs de loup, qu'il a lui-même dressé dès le plus jeune âge. Le premier tome nous a familiarisés avec Ryûmon et son petit monde, et cette suite nous les fait retrouver un an plus tard.

Ce nouveau volume s'ouvre sur une scène de chasse au sanglier (l'animal fait des ravages dans les plantations de riz) mais en dehors de la recherche d'un chien de chasse émérite, nous suivons le limier - qui tire le diable par la queue -, dans l'enquête qu'il accepte de mener pour retrouver un chien de berger allemand du nom de Fang appartenant à une écurie. Le chien s'est enfui en accompagnant un palefrenier âgé du nom de Tabata et le cheval Vega Shield dont il était chargé de s'occuper. Or, selon le propriétaire nommé Sugaï, ce cheval est malade et doit être immédiatement abattu pour des raisons d'ordre sanitaire.

En se faisant aider de deux personnes rencontrées dans le tome précédent, de son flair et de celui de Joe, Ryûmon va pouvoir retrouver la piste de M. Tabata, de Vega Shield et de Fang qui ont été rejoints par le jeune Kensuké. Tous cheminent vers un but mystérieux, que le limier mettra au jour. C'est moins l'enquête et sa complexité qui comptent ici pour Taniguchi, qu'un parcours d'homme en paix avec lui-même, en l'occurrence celui de M. Tabata.

Malgré une sévère chute de la qualité du dessin au cours du quatrième chapitre, ce livre reste presque aussi plaisant que son prédécesseur, tout en étant moins fort en émotion. Taniguchi explique ses motivations pour ce tome, qui consistaitaient à dessiner ce vieil homme, son cheval et son chien sur la route. Décrire la rencontre avec Ryûmon et Joe. Le mangaka a un peu modifié la structure du roman initial pour obtenir un peu plus d'effet mais mais il a préservé l'esentiel du "pitch" original. On se prend aisément d'affection pour ce "limier" très décalé, ses ami(e)s, ses rencontres humaines, les toutous... et on espère une suite !

(1) Les Inrockuptibles n° 1014 du 6 au 12 mai 2015, page 64.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 novembre 2013
Un beau livre qui se lit comme un roman graphique, plus que comme une BD. Des dessins superbes, une histoire dense, qui se déroule avec lenteur dans de magnifiques paysages. Taru Ryuko est un détective privé un peu particulier puisqu'il s'est spécialisé dans la recherche des chiens de chasse disparus. Il vit dans la montagne, perdu dans la forêt, des produits de la chasse et des quelques enquêtes qu'il parvient à décrocher. Dans ce volume, il part à la recherche d'un palefrenier qui est parti du haras où il était employé avec un pur sang condamné par un vétérinaire car supposé malade. Refusant le diagnostic du médecin, il s'enfuit avec l'animal dans un long périple à travers le Japon, accompagné d'un chien qui était l'ami du cheval et que le propriétaire veut récupérer, jusqu'à une île où l'un de ses amis, vétérinaire, pourra faire un nouveau diagnostic. Mais le propriétaire ne l'entend pas de cette oreille, et notre héros devra faire avec les ruses d'un vieillard qui connaît parfaitement la nature, mais aussi avec la bande de yakuzas que le propriétaire a envoyée pour éliminer l'animal. Le propriétaire espère toutefois que le héros récupèrera aussi son cheval par la même occasion. Mais quand le jeune homme a dit qu'il ne cherchait que les chiens disparus, il tient parole et le vieil homme et son cheval n'ont pas de crainte à avoir.
A lire à petite journées : le récit est profond et ne se likt pas comme la plupart des shonens auxquels on a affaire.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 août 2013
Dans la suite du 1er tome, une aventure humaine, une aventure nature, une aventure tout court.
Dans cette série, les rapports humains sont les plus importants ainsi que le rapport à la nature.
Une grande sérénité se dégage !
Un trait et un graphisme très limpide.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 janvier 2014
Une autre parfaite histoire de détective privé un peu décalée.
le dessin de Taniguchi est toujours aussi plaisant et le scenario bien amené
à recommander.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

20,00 €
13,95 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)