Commentaires en ligne 


6 évaluations
5 étoiles:
 (5)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Des rires dans la vallée, 23 janvier 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Lefranc, Tome 4 : Le repaire du loup (Album)
Jacques Martin nous a quittés, et j'ai ressorti pour mémoire cet album, le tout premier que j'aie lu de ce grand auteur et dessinateur (même s'il est ici assisté de Bob de Moor).
Quand on lit une BD de Martin, ce n'est certes pas pour l'humour quasi-absent des cases - histoires sérieuses tracées sérieusement. On y frissonne cependant au fil d'ambiances inquiétantes, d'hallucinations et visions infernales, dont le dessinateur aimait à parsemer ses planches. "Le repaire du loup" ne fait pas exception : une simple lueur dans le clocher et monte la tension chez le lecteur. Hantise des populations terrorisées, rires sarcastiques résonnant sur les hauteurs... et pourtant rien de surnaturel dans tout cela : juste un drame autour d'une escroquerie et d'une vengeance, mais bien plus passionnant en fin de compte que n'importe quelle hypothèse fantastique.
Le décès de Jacques Martin n'aura pas fait la une comme celui de son mentor Hergé (à peine un entrefilet dans la plupart des journaux !), mais son œuvre n'a cure de cette petitesse médiatique. S'il existe un jour une Pléiade du Neuvième Art, nul doute qu'Alix, Lefranc et Jhen y figureront.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Dernier chef-d'oeuvre!, 16 août 2009
Par 
Hervé J. (Savoie,France) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 10 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Lefranc, tome 4 : Le repaire du loup (Cartonné)
Encore un thriller helvétique pour ce quatrième épisode des aventures de Lefranc:

Un petit village suisse (Saint-Loup) est victime d'attentats perpetrés par de mystérieux ennemis signant leurs forfaits d'une tête de loup.
Lefranc est appelé à la rescousse...

Le scénario de Jacques Martin est encore une fois parfait, le suspense va en progressant tout au long de l'album et l'histoire ne finit pas en queue
de poisson comme dans de nombreux épisodes ultérieurs.Ce huis-clos montagnard est juste un peu plus intimiste que dans les histoires précédentes( ce qui n'est pas un mal!).

Pour cet épisode et pour une fois seulement,( Jacques Martin ayant abandonné le dessin de la série)c'est Bob de Moor qui le remplacera.
Il fut le maître-es-décors d'Hergé pour les derniers Tintin et remplira son rôle d'une manière quasi parfaite (le visage de Lefranc ayant des traits légèrement plus durs qu'à l'origine, comme plus virils).

Les couleurs automnales de l'album sont magnifiques, l'ambiance alpestre est très bien rendue(Bob de Moor était un expert dans les repèrages et les croquis préparatoires), tous les personnages sont très crédibles.

C'est vraiment dommage qu'il n'ait pas dessiné plus d'albums,mais Hergé ne l'a certainement pas permis, conservant le talent de Bob de Moor pour l'exclusivité des studios Hergé.

Pour l'anecdote le village de Saint-Loup existe réellement,il s'appelle
Saint-Luc,dans le Val d'Aniviers en Valais Suisse et le départ de l'histoire serait tiré d'un fait réel.

Quand je relis ces histoires, j'ai un peu la nostalgie de mon enfance,période de la bande dessinée qui ne manquait pas de chef-d'oeuvres,c'était juste l'argent pour les acheter qui manquait!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un des meilleurs albums de la série, 1 décembre 2007
Par 
cologniote "cologniote" (Suisse) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Lefranc, tome 4 : Le repaire du loup (Cartonné)
Signalons d'emblée que c'est un des rares albums de la série Lefranc où n'apparaît pas Axel Borg, de telle sorte que, pour une fois, le méchant n'est pas celui que l'on croît, et que le lecteur, comme Lefranc lui-même, n'est pas au bout de ses surprises. L'intrigue est très bien construite.
Par ailleurs, le charme supplémentaire de cet album réside dans la très bonne description du Valais des années 1960, à l'époque de la construction des plus grands barrages d'Europe et de la spéculation foncière effrénée liée au tourisme. Tout ceci est remarquablement montré, et sans être pesant.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le meilleur des Lefranc, 2 novembre 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Lefranc, tome 4 : Le repaire du loup (Cartonné)
C'est le premier album de Lefranc que j'ai lu et qui est incontestablement le meilleur de la série. Le scénario est très bien construit, reáliste et on se s'ennuie pas.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 de la bonne BD, 13 mai 2014
Par 
Jean De Windt (Belgique) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Lefranc, tome 4 : Le repaire du loup (Cartonné)
Voila une collection et un héros que j'ai découvert presque par hasard et j'adore. Encore de beaux dessins et de chouettes histoires
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Guy Lefranc : tome 4, 9 février 2010
Par 
Nicolas Mesnier-Nature "NMN" "LE DISC... (Besançon, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Lefranc, tome 4 : Le repaire du loup (Cartonné)
Cheveux blonds, sportif, la trentaine, n'ayant pas froid aux yeux, Lefranc est le clone d'Alix en version moderne. Sa profession officielle est reporter. Détenteur d'un brevet de pilote aérien, bon conducteur, on le verra très à l'aise, plein d'audaces et de maîtrise de soi dans des situations à risques. Il anticipe au cours de chaque action, improvise aisément et est capable de noter certains détails capitaux qui échappent même aux professionnels. Lefranc, fréquemment associé à la lumière, est aussi créateur de ténèbres.

Au personnage principal est associé le jeune JeanJean, louveteau de son état JeanJean, c'est l'équivalent moderne d'Enak dans Alix : même âge, même couleur de cheveux, même taille, même « fonction »: à la fois cause d'ennuis pour Lefranc et débloqueur de situations critiques.

L'inspecteur Renard, qui réapparaîtra dans plusieurs épisodes ultérieurs, porte bien son nom physiquement - cheveux roux, agilité - mais n'a ni la ruse ni la finesse de son homonyme à quatre pattes. Il est malgré tout efficace sur le terrain et cache mal une tendance à se laisser emporter facilement. Sa culture et son instinct semblent assez limités.

Enfin, le rôle du méchant est endossé par Axel Borg : malgré son aspect extérieur très séduisant, sa nature profondément noire laissera éclater au grand jour son ambition démesurée, sa démagogie, sa folie destructrice, son mépris de la nature humaine, sa quête d'un pouvoir absolu mondial. Son art du déguisement lui permet de changer facilement d'identité, prudence et patience de tenter de réaliser ses projets démentiels.

Neuf ans après Le Mystère Borg, J. Martin publie avec B. de Moor pour le dessin Le repaire du loup (1974). Ce sera sa seule collaboration avec ce dessinateur, Hergé le voulant « pour lui tout seul ». Isolé de ce point de vue, l'album se distingue également par l'absence du méchant, Axel Borg, et de Jeanjean (qui n'apparaîtra qu'à la dernière page avec l'inspecteur Renard). Pour la première fois, Lefranc n'aura pas d'ennemi juré à combattre mais tentera de résoudre une énigme sur fond de spéculation immobilière. L'action se passe dans les Alpes suisses dans un petit village de montagne. L'ambiance fantastique du début tourne vite à l'explication rationnelle dès le milieu de l'album.

Depuis le Mystère Borg, on savait Lefranc excellent skieur. Ces qualités vont se retrouver ici, agrémentées d'une grande technique pour l'alpinisme. D'abord en équipe, il va la jouer solo et découvrir seul le fin mot de l'histoire. Le lien de Lefranc au feu et au soleil est mis en évidence plusieurs fois : portant principalement des vêtements rouge ou orange, il assiste au lever du soleil en montagne (p.12 A3), s'éclaire aux allumettes (P.16B3), s'approche à deux reprise d'un feu de bois (p.20C3 et 23B2), porte la lumière dans la nuit (p.25/26), fait « feu » plusieurs fois (p.28A3, p.39, p.41 où son tir provoque l'explosion du camion-neige); a contrario, il empêchera l'explosion d'une bombe.

Comme l'action se situe en altitude, on pourra s'attendre à de nombreuses chutes, ce qui se produit effectivement : du pont (p.5), de la paroi de la montagne (p.13), de la cloche (p.17), du télé-siège (p.19), des poutres pourries du chalet (p.23), des prospectus d'information (p.32), du « méchant » du haut de la montagne suivi de son matériel et des dictaphones (p.43). Ces chutes qui relancent à chaque fois l'action sont liées thématiquement à la figure stylisée d'une tête de loup dessinée sur diverses parois, espèce signature et fil conducteur de tout l'album. Montées alternent en permanence avec descentes : symboliquement, on monte vers les problèmes (le mystère qui se trouve tout en haut de la montagne par exemple), et on descend vers les solutions (dans le sous-sol de l'hôtel ou le long du barrage pour désamorcer la bombe). La couverture synthétise tout cela à elle seule : Lefranc monte un escalier en tenant une allumette.

Le son a dans cette histoire une importance vitale car il est source de mystère. Dans un premier temps on ne sais jamais ce qu'il va provoquer ni ce qui est caché derrière : qui se cache derrière le rire sardonique entendu dans tout l'album qui précipite les réactions? Qui est derrière la porte du conseil municipal ? Qui tire les coups de feu la nuit ? Qui est à l'origine des bruits de moteur dans la montagne ? Qui fait fonctionner le poste de radio dans l'hôtel abandonné ? Les cloches annoncent une catastrophe, les bruits de volets qui claquent ajoutent du suspens, la sirène d'alerte du chantier prévient du danger, les derniers coups de klaxon annoncent l'arrivée des spéculateurs immobiliers...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Lefranc, tome 4 : Le repaire du loup
Lefranc, tome 4 : Le repaire du loup de Bob de Moore (Cartonné - 4 mai 1993)
EUR 10,95
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit