Commentaires en ligne 


10 évaluations
5 étoiles:
 (9)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 LA Trilogie de Enki Bilal., 13 octobre 2005
Par 
Carcharoth (Aix, PACA France) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Trilogie Nikopol : Tome 1, La foire aux immortels ; Tome 2, La femme piège ; Tome 3, Froid équateur (Relié)
Pas forcément ses meilleurs albums prix séparement, mais présentés en trilogie comme ici, c'est le meilleur ensemble de livre qu'il ait jamais écrit. Le style du dessin est très particulier, puisque chaque planche est faite a la peinture a l'huile séparement, comme une toile, puis insérer a la planche. Chaque planche est donc une oeuvre d'art graphique, d'un point de vue purement esthétique (si l'on aime évidemment).
Mais Bilal a réussie l'exploit d'y ajouter une histoire et un univers trés iventif, tirant son inspiration de sa vie, de sa jeunesse, du monde qui nous entoure, de ses défaut et de ses qualités. Cela reste tout de même de la fiction, une fiction parfaitement maitrisée, inventive, sombre, torturé, mélant le symbolique au réel, l'humain au "monstre" dans le sens original du terme. Une histoire, un univers envoutant, une oeuvre titanesque, un travail de génie.
Du génie au dessin, pour le scénario, les dialogues et pour les personnages. Pour la vision du monde aussi.
La perfection en BD. Légérement pessimiste tout de même. Mais tellement beau. A lire au moins une fois dans sa vie.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une trilogie exceptionnelle!, 13 décembre 2004
Par Un client
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Trilogie Nikopol (Cartonné)
Après le film Immortel qui j'ai beaucoup aimé, je me suis décidé a acheter cette trilogie dont le film s'inspire.
La comparaison ne peut être faite car il s'agit bien de deux supports différents avec pour la bande dessinée une histoire plus riche et plus complexe qui vous tient en haleine jusqu'à la fin et pour les deux une image et un graphisme soignés et exceptionnels propres à l'auteur.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 une trilogie 'Bilalienne' fantastique!, 7 décembre 2004
Par 
Cyrille (Chilton, Oxfordshire Royaume Uni) - Voir tous mes commentaires
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Trilogie Nikopol (Cartonné)
J'ai decouverts cet auteur avec cette trilogie qui nous plonge dans un univers post-modern, surréaliste et empreint de mythologie eqgyptienne, qui appartient bien à l'univers de Bilal (en complément je conseillerais de voir Bunker palace hotel du même auteur). Les dessins sont extraordinaires. Ils sont vraiment achevés et donnent toutes leurs forces d'expressions aux personnages de la série. Le scénario nous entraine dans une histoire inquiétante, pleine de mélancolie et de doutes que nous fait partager Nikopol. C'est simplement génial et trés achevé.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 L'oeuvre phare d'un génie de la BD, 9 décembre 2010
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Trilogie Nikopol : Tome 1, La foire aux immortels ; Tome 2, La femme piège ; Tome 3, Froid équateur (Relié)
Les 3 volets d'une oeuvre majeure de la BD réunis dans un seul volume. Après la collaboration avec le scénariste Christin dans les années 70, Bilal se lance seul et produit un premier petit bijou : la Foire aux immortels. Dans un Paris apocalyptique et sous les décombres, régi par l'ordre fasciste (réminiscence du Paris occupé des années 40), se sont égarés les dieux de l'Antiquité égyptienne, en quête de carburant pour leur pyramide volante. Tout un symbole que ces dieux dépendants des hommes, et que l'on ne vénère plus !! Horus trouve alors son sauveur en la personne d'Alcide Nikopol (sosie de l'acteur allemand Christophe Ganz), prisonnier cryogénisé, tombé de sa prison orbitale, dont il s'empare comme une marionnette, grâce à ses super-pouvoirs. Finalement, Alcide deviendra, après une sanglante rencontre de Hockey contre l'équipe de Belgrade, le chef de l'Etat parisien, avant de sombrer dans la folie, hânté par les poèmes de Baudelaire, qu'il récite sans fin. Entre temps, les dieux égyptiens auront obtenu leur précieux carburant, mais Horus sera sévèrement jugé par ses pairs immortels. Les 2 autres albums me paraissent moins palpitants, mais gardent l'esthétique exceptionnelle du premier, où dominent le bleu froid d'une époque inhumaine, et le rouge de la violence sanglante. Un monument de la BD de science fiction.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Les 3 F de BILAL, 7 mai 2007
Par 
Madlosa (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Trilogie Nikopol : Tome 1, La foire aux immortels ; Tome 2, La femme piège ; Tome 3, Froid équateur (Relié)
Cette trilogie se termine en apothéose dans un univers qui cultive les contraires : Froid et équateur. Les couleurs vives alternent avec les nuances du blanc et du noir, l'amour se joue des personnage du père et du fils, les petits animaux et les mouches apparaissent pour continuer dans le sommeil du monstre. Et lorsque les dieux nous abandonnent finalement à notre destin, nous nous sentons un peu orphelins et en route "jusq'au bout, jusqu'au noir, jusqu'à la FIN..." Sublime.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Un classique des années 80, 3 décembre 2012
Par 
Blue Boy (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : La trilogie nikopol (Relié)
Cette trilogie a marqué un tournant dans la carrière de Bilal. D’abord il s’agit de son premier projet suffisamment ambitieux pour se dérouler sur plusieurs tomes, lequel a révélé également chez l’auteur sa volonté d’indépendance en signant lui-même ses scénarii. C’est également cette même histoire qui l’aura révélé au grand public, une œuvre talentueuse qui lui permettra d’obtenir le Grand Prix du salon d’Angoulême et de donner une couleur à la BD des années 80 (avec notamment Jill, la femme aux cheveux bleus qui aura certainement imprégné l’inconscient collectif de nombreux bédéphiles).

Ce qui m’a frappé dans cette BD, c’est l’évolution entre le premier et le troisième tome, très flagrante sur le plan du style graphique. Une évolution qui fait de cette trilogie une transition entre la ligne claire des années 70 et le trait vaporeux et désagrégé de la plus récente saga du Monstre, qui s’apparente presque à de la peinture. Sur une période de six ans, il s’agit d’une mue stylistique étonnante de la part de l’auteur, ce qui semble traduire chez lui un besoin de remise en question permanente, mais aussi un processus créatif en perpétuel mouvement et un incontestable désir d’innover…

Il me semble qu’on peut considérer « Nikopol » comme l’œuvre la plus aboutie et la plus réussie de Enki Bilal. Mais malgré tout le respect que j’ai pour l’auteur, je pense que celui-ci aurait gagné à travailler davantage son scénario (ou alors continuer avec Christin) pour en faire un réel chef d’œuvre. Comme je l’ai dit plus haut, il est au sommet de son art et sa maîtrise du dessin et des couleurs me semble quasiment parfaite, et l’on suit fasciné les aventures de ses héros, mais on referme le tome 3 avec une sensation d’inachevé, ce qui m’a personnellement un peu déconcerté, même si le plaisir que j’ai eu à le lire l’emporte. Quoi qu’il en soit, les aventures de Nikopol feront date et resteront longtemps une référence dans la BD de fin du XXème siècle…
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 pas dèçu, 27 octobre 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : La trilogie nikopol (Relié)
pour les amateurs de SF,une valeure sure.
je loffre regulierement(fetes, anniversaire,etc)
jamais deçu.scenario et dessins exceptionel,
à posseder dans sa bibliotheque.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 classique, 20 avril 2013
Par 
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Trilogie Nikopol : Tome 1, La foire aux immortels ; Tome 2, La femme piège ; Tome 3, Froid équateur (Relié)
peut etre le chef d'oeuvre de BILAL, tout y est : les folies ,les couleurs, les rèves....à avoir dans toutes bibliothèques de BD
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Magnifique, 20 mars 2013
Par 
Haazeele "Haazeel" (Ex Nihilo) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Trilogie Nikopol : Tome 1, La foire aux immortels ; Tome 2, La femme piège ; Tome 3, Froid équateur (Relié)
Superbe travail de bande-dessinée qu'on pourrait pratiquement qualifier d'"exposition de peinture" tant le niveau des dessins est vraiment impressionnant...
Histoire intéressante qui reflète bien les obsessions de son auteur, à réserver toutefois à un public avertis, certaines scènes étant un peu violentes et sexuelles, rien de grave cependant...
On pourrait dire de cette BD qu'elle est le Blade Runner de Bilal, ce qui permettra aux connaisseurs de situer tout de suite le niveau...
Pour les autres, sachez qu'il s'agit ici d'une histoire qui se déroule dans un futur proche, mais dans une réalité alternative, celle du cerveau d'Enki Bilal, futur dans lequel les Dieu de l'Egypte ancienne viennent se réapprovisionner à Paris en carburant pour leur pyramide volante...
Dieus qui vont finir par interagir et même se reproduire avec les simples mortels...
De la politique, de l'action, beaucoup de subversion, et un espace imaginaire énorme...

Un vrai petit classique du genre, dans une magnifique édition cartonnée bien solide et plutôt imposante, d'une excellente qualité...

A recommander franchement.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Service efficace, Produit Génial, 11 juin 2012
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Trilogie Nikopol : Tome 1, La foire aux immortels ; Tome 2, La femme piège ; Tome 3, Froid équateur (Relié)
Merci pour ce livre en très bon état et couvert en plus.

Cette BD est vraiment culte et je la recommande à tous, que ce soit pour le scénario ou pour les dessins
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien
ARRAY(0xaccbb798)

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit