undrgrnd Cliquez ici Toys KDP nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles45
4,6 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Affichage de 1-9 sur 9 commentaires(4 étoiles). Afficher tous les commentaires
500 PREMIERS RÉVISEURSle 11 janvier 2012
Largement récompensé - et à juste titre - Quartier Lointain a déjà tracé son petit bout de chemin pour devenir une oeuvre culte, un "classique" du manga.

A quoi tient cette réussite ? Tout d'abord, à une idée originale aussi évidente que finalement peu exploitée : le saut dans le temps ; l'histoire d'un homme de 48 ans, voyageur temporel malgré lui, qui va se retrouver enfermé pendant quelques jours dans la vie qui fut la sienne quand il avait 14 ans (son corps, sa famille, ses amis) mais avec sa conscience d'adulte. Une fois l'extrême trouble passé, une bonne occasion d'essayer de résoudre quelques vieilles douleurs, des plaies mal refermées, des mystères non éclaircis... mais peut-on changer le cours des choses ? Peut-on lutter contre l'implacable machine du destin ? Cette idée de saut temporel permet aussi une juste méditation sur le rapport en nous de l'adulte à l'enfant à travers toute une vie : changeons-nous réellement ou restons-nous finalement le même, éternelle âme d'enfant travaillée par les expériences et les épreuves, prisonnière d'un corps soumis au vieillissement de la chair ?

C'est une belle oeuvre, car elle est simple et sans grande prétention, et atteint la justesse et l'émotion que seuls peuvent atteindre les grands artistes honnêtes, qui n'ont plus besoin de gesticuler et d'en faire des tonnes pour toucher au vrai. Un voyage dans le temps, je précise, accessible à tous les âges. Et ça, aussi, c'est beau.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 décembre 2011
Un "pavé" que j'ai très rapidement lu, tellement il est plaisant et fluide.

L'histoire est très intéressante, elle m'a même personnellement touché. Quartier lointain, c'est pour moi un triple voyage: voyage dans le Japon des années 50, voyage aussi dans mon propre passé, car, à l'instar du personnage principal qui redécouvrait son enfance, j'ai repensé à la mienne. Enfin, c'est aussi un voyage philosophique, car l'on est amené à se poser la fatidique question: "Qu'est-ce que je ferais si c'était à refaire ?". On suit ce héros qui va apprendre à devenir meilleur en comprenant son passé.

Graphiquement c'est également magnifique, mon seul regret est que toutes les pages ne soient pas majestueusement colorées à l'aquarelle comme les toutes premières. Il m'est arrivé de contempler pendant plusieurs secondes les grandes cases qui présentent chaque chapitre.

Bref, ce manga, est d'une lecture très agréable, je suis content qu'il fasse désormais partie de ma bibliothèque.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 novembre 2013
En quelques mots, j'ai beaucoup apprécié ce manga de Jirô Taniguchi, œuvre contemplative empreinte de nostalgie dans laquelle un quadragénaire fait un voyage dans le temps et se retrouve pendant quelques mois dans la peau de l'adolescent qu'il était quelques décennies auparavant, tout en conservant ses souvenirs d'adultes. Cela lui permet de mieux comprendre son passé et tout un chacun peut facilement s'identifier au personnage d'Hiroshi et s'imaginer ce qu'il ferait lui s'il pouvait revenir en arrière et faire d'autres choix de vie. Les dessins sont splendides et parviennent à créer efficacement de l'émotion. La fin, très prévisible, est un peu décevante (d'où mon étoile en moins), mais le voyage fut très plaisant et, au sortir du livre, on a presque le sentiment de revenir d'un séjour d'une semaine dans une petite bourgade japonaise. Une lecture que je conseille donc.

Concernant l'édition intégrale de Casterman, dommage que le sens de lecture ait été francisé, mais cela ne gâche en rien l'histoire. La couverture rigide magnifiquement illustrée, ainsi que le marque-page en tissu intégré contribuent grandement au plaisir que l'on ressent en lisant. J'ai par contre été freiné par une erreur assez énorme, issue soit de l'auteur, soit du traducteur : Hiroshi adulte effectue son voyage temporel le 9 avril 1998. Il a alors 48 ans. Il se retrouve ensuite dans la ville de son enfance le 7 avril 1963, à 14 ans, soit un bon en arrière de 35 ans. Or 35 + 14 = 49. Etrange qu'une telle bévue n'ait pas été corrigée. Je précise que je suis prof de maths. L'obsession des chiffres ^^...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
A lire les différents commentaires, on se croirait face à quelque chose de si extraordinaire que les mots manquent pour le décrire ! Il ne faut pas exagérer.

Quartier lointain est l'histoire d'un homme à qui est offerte la possibilité de revivre une année cruciale de son enfance : celle où son père a quitté le domicile familial. Au-delà de l'aspect science-fiction du scénario, ce voyage dans le temps est l'occasion d'une réflexion sur l'enfance, le bonheur et la responsabilité individuelle.

Pour son thème susceptible de parler à tous les âges, son découpage d'une fluidité cinématographique et surtout pour l'émotion qui se dégage de l'ensemble, cette BD mérite sa place dans toute bonne bibliothèque, c'est certain. Cela ne doit pas pour autant faire oublier certains défauts flagrants tels que le noir et blanc bon marché, les personnages qui se ressemblent ou les grimaces de dessin animé japonais, bref tout le côté manga.

Voilà c'était juste histoire de gâcher l'ambiance, à part cela vous pouvez y aller, c'est très bien !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Je ne sais pas s'il faut parler de BD ou plutôt de roman illustré mais il est certain que « Quartier lointain » mérite son succès. Ah, si jeunesse savait, si vieillesse pouvait... Ce proverbe va se réaliser pour Hirochi. Lorsqu'il se réveille, il a 14 ans mais avec l'expérience de ses 48 ans. Le retour dans le passé est un thème courant mais Taniguchi le traite avec beaucoup de finesse et de sensibilité. Ses dessins délicats nous bercent dans une douce nostalgie et nous font vivre les doutes et les émois de l'adolescence. Peut-être le plus étonnant et intéressant est qu'Hirochi est plutôt non-interventionniste. Changer le passé, c'est aussi prendre le risque de modifier le présent. Le père et mari de 48 ans a tout de même le sens des responsabilités et donc des scrupules à se laisser aller à l'insouciance de l'adolescence. Plus qu'empêcher son père de quitter sa famille, il cherche à donner un sens à son acte. Il est peut-être nécessaire de comprendre ses parents pour avancer soi-même dans la vie.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 juin 2013
Cette BD est franchement une belle réussite. C'est un thème original et bien amené.
J'aurais mis une 5ème étoile si l'histoire était un peu plus dynamique à certains passages. Mais c'est ce que je repproche un peu au style "manga", même si ce "Quartier lointain" s'éloigne pas mal du stéréotype que j'avais en tête.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 janvier 2016
A propos du commentaire "1 étoile" : l'auteur suggère que l'oeuvre originelle en japonais (manga) aurait été redessinée à la manière d'une BD franco-belge.
Je voulais préciser, possédant le manga en japonais, qu'il n'en est rien. C'est bien le graphisme original.
Quant à l'histoire, je vous la conseille.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Que cette bande dessinée est agréable à lire !! Elle évoque de nombreux sentiments de l'enfance, de la vie d'adolescent ou encore d'adulte, tous aussi variés les uns que les autres, alternant entre la nostalgie, l'insouciance, le bonheur, l'amour et bien d'autres encore...

Le scénario est bien construit et le rythme ne faiblit pas. Le dessin est précis et net ce qui le rend efficace et lui permet d'apporter une dimension au récit, nous "avalant" littéralement dans le décor. Les personnages sont très attachant et c'est presque avec du regret que l'on ferme ce livre, bien que l'histoire soit bouclée...

Plein de sentiments !
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 février 2013
Ce manga est vraiment accessible et l'histoire prenante; cependant l' intégrale est trop rigide, ce qui peut gêner la lecture..
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)