undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

18
3,8 sur 5 étoiles
Les mondes d'Aldébaran, Tome 2 : Antares épisode 2
Format: AlbumModifier
Prix:11,99 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 3 avril 2009
Evidemment que nous l'attendions cette suite ! Quelle déception ! Ca démarre avec un couplet sur l'emprise sectaire de certains membres de l'équipage qui donnent dans le refoulement et la culpabilisation, mais sans intrigue majeure en contre-point... A l'arrivée sur Anrarès, on revit ce qu'on a déjà vu aillers : les dangereux marais, les bestioles mystérieuses, une opposition entre un parti rigoriste au service d'intérêts mercantiles et l'élite de nos héros... Le bébé métisse paraît être prometteur...mais pour l'instant rien ne se passe ! la veine créatrice serait-elle asséchée ?
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
J'ai commencé à collectionner ces albums pour toute la famille dès la sortie de ce premier tome en 1994, déjà 21 ans à l'heure où j'écris. Nous les avons aimés et nos enfants aussi et je vous les conseille pour divertissement coloré, simple et plein d'espoir.
Luiz Eduardo de Oliveira dit Leo est l'auteur (scénariste, dessinateur et coloriste) de cet univers comprenant quatre cycles chacun dédié à un planète que les humains tentent de coloniser dans un futur proche : Aldébaran, Bételgeuse, Antarès et Les Survivants tous chez Dargaud.
Dessinateur passé par la pub, Léo est proche de la « Ligne claire » de la BD belge influencée par Hergé. Il produit un dessin caractérisé, après la réalisation des crayonnés, par un trait d'encre noire d'épaisseur constante. Chaque élément forme une cellule isolée par son contour, et reçoit une couleur donnée. Chaque couleur se trouve donc ainsi séparée de sa voisine par un trait. Simplicité, clarté, réalisme sont les caractéristiques de ce type de dessin. La couleur est généralement éclatante ce qui correspond bien à cet univers tropical et exubérant qui est peut-être lié à l'origine brésilenne de l'auteur. Les personnages sont presque tous grands, minces, athlétiques et on des traits très semblables '
Le scénario bien mené est assez linéaire, aussi simple que le dessin mais très efficace. On y trouve quelques thèmes esquissés : l'opposition de la Liberté à l'Ordre dégénère vite en dictature absurde, celle des militaire et celle des religieux mais sans militantisme. La Liberté se traduit par celle des femmes et par une certaine insistance sur la Liberté sexuelle. Pas mal de scène sont explicites tout en restant dans un contexte tout public. Une écologie spirituelle sous-jacente est présente qui donne sa ligne « morale » à ce monde. Parallèlement à l'intrigue principale, on suit aussi les vicissitudes sentimentales assez adolescentes et pas toujours très vraisemblables des personnages'
CYCLE ANTARES
Antarès, cinquième planète de l'étoile GJ 1211, serait un nouveau havre potentiellement habitable par l'homme et qui possède du scandium, un métal très recherché, en quantité industrielle. Afin de l'exploiter, Forward Enterprises, une société basé à New York, a dépêché une mission de reconnaissance à sa surface mais rapidement des phénomènes étranges se manifestent : des animaux, puis une des éclaireuses de la mission, se volatilise après s'être pétrifiée et avoir été entourée d'une auréole lumineuse. Le phénomène semblerait se déclencher après la piqure d'un mini-hélicoptère de la taille d'un moustique, qui a lui aussi la capacité de se volatiliser. La légitimité de la colonisation est remise en question, mais les directeurs de Forward Enterprises décident d'en faire fi. Ils décident par ailleurs de faire appel à Kim, de passage sur Terre et qui est devenue très connue, pour améliorer leur image de marque et convaincre leurs actionnaires.
Après l'épisode de Bételgeuse, Kim n'est plus du tout motivée pour repartir en éclaireur sur une nouvelle planète. Pourtant, Forward Enterprises qui est en fait la vitrine d'une secte rétrograde dispose d'un argument de poids : si elle accepte, ils peuvent gracier au nom d'une « mission dangereuse utile pour l'humanité », Marc et Alexa et Monsieur Pad qui purgent une peine pour avoir volé à son secours sur Bételgeuse dans un astronef volé.

Le TOME 2, épisode 2, relate le grand voyage et l’arrivée des hommes sur Antarès rendue catastrophique par la folie d’une partie de l’équipage et des dirigeants du projet, tous membres d’une secte autoritaire et rétrograde.

J'aime bien ce monde, ce scénario et ces dessins simples qui nous ramènent un peu à l'optique de la Sci Fi des années 50 qui proposaient un avenir plein d'espoir pour l'humanité mais avec les thèmes d'aujourd'hui.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
On avait déjà arpenté les rives d'Aldébaran puis les canyons de Bételgeuse.

Nous voici avec toujours autant de plaisir dans les plaines d'Antarès (les deux premiers tomes de cette nouvelle "saison" sont parus).

Cette BD qui pourrait passer pour une aimable bluette (la première série, Aldébaran, évoquait les premières amours adolescentes ... depuis les héros ont grandi !) possède un charme indéfinissable ... à quoi cela tient-il donc ?

Peut-être le discours écolo ... sans doute la rêverie de colonisation des exo-planètes ... certainement la faune aux formes douces et aux pelages colorés dont Léo, l'auteur-dessinateur brésilien, peuple ces lointaines contrées.

Aldébaran prenait le temps de planter le décor où allait évoluer l'équipe partie à la conquête de ces planètes inexplorées.

Bételgeuse reprenait le flambeau, le scénario s'étoffait peu à peu, les personnages mûrissaient et de nouvelles bestioles venaient à notre rencontre (ah, les fameux Ium Ium !).

Les deux premiers volumes d'Antarès semblent évoluer plus dans l'air du temps : on y parle de secte, de magouilles financières et mercantiles, et l'esprit un peu rousseauiste des premiers volumes s'estompe ...

À suivre ou à découvrir !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 31 mars 2009
Près de 2 ans pour attendre ce tome ! A ce rythme, on a en pour une décennie avant d'en voir le bout.
Il est peut être un peu tôt pour juger l'ensemble, mais une fois de plus j'ai beaucoup apprécié. Les personnages ont évolué, même si le fond reste assez classique puisqu'il s'agit de découvrir une nouvelle planète, à priori habitable, avec son lot de surprises. Le suspense est bien présent malgré quelques réactions stéréotypées des individus que l'on est sensé détesté.
Au final on a une BD plus courte que la précédente qui n'en reste pas moins très agréable à lire.

A noter que la plupart des technologies futuristes mises en scène par Léo sont très réalistes. J'espère simplement que les suppléments suivants seront plus rapides à paraître.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 7 avril 2009
Un volume de transition, on introduit un peu plus les protagonistes, on lance l'aventure, mais ça manque de piquant. Espérons que ça bouge et que Léo trouve des idées originales pour la suite !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 7 avril 2009
Un volume de transition, on introduit un peu plus les protagonistes, on lance l'aventure, mais ça manque de piquant. Espérons que ça bouge et que Léo trouve des idées originales pour la suite !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
7 sur 9 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Planète sauvage, bébêtes bizarres, soif de colonisation et extrémisme religieux en toile de fond...
Les lecteurs d'Aldébaran et de Bételgeuse (comme moi) se retrouveront en terrain archi-connu.
Seul élément nouveau: la présence tendre de la petite fille de Kim, qui manifeste des dons intéressants.
Malgré l'air de déjà-vu, j'ai néanmoins eu du plaisir à lire ce tome.

J'ai quand même envie de demander aux auteurs de renouveler un peu l'intrigue, car j'ai un peu peur de me retrouver à lire un "Aldébaran bis" pendant encore 3 volumes!!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 23 octobre 2012
J'ai presque envie de faire des copié / coller de mes autres commentaires sur cette série, si le début est superbe, la suite géniale, cette troisième partie est un remake, on prend les mêmes recettes et on recommence avec 2/3 truc nouveaux. C'est dommage, mais j'ai bon espoir que cela s'améliore rapidement avec les quelques rebondissements qui ont lieu.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 27 août 2009
longtemps attendu - cet album reste dans lalignée du précédent et des séries ALDEBARRAN ET Betelgeuse - néanmoins on peut regretter un scénario un peu plat , qui donne à cet albm une impression de transition
on a quand meme attendu 2 ANS donc un peu de déception mais pas de quoi nous détourner de la série
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 2 avril 2009
Je suis cette série depuis le début et c'est avec excitation que j'attends à chaque fois le nouvel opus. C'est dépayasant, Léo prend le temps de poser les évènements, il n'hésite pas à malmener ses personnages pour nous surprendre bref IL FAUT LE LIRE !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Antarès épisode 5
Antarès épisode 5 de Léo (Album - 3 octobre 2013)
EUR 11,99

Antarès, Tome 6 : Episode 6
Antarès, Tome 6 : Episode 6 de Léo (Album - 28 août 2015)
EUR 11,99

Antarès - tome 4 - Episode 4
Antarès - tome 4 - Episode 4 de Léo (Album - 21 octobre 2011)
EUR 11,99