undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo


Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
1933, JOHN LOMAX et son fils ALAN , sponsorisé par la bibliothèque du CONGRES , doivent enregistrer , à titre de l ' ethnologie musicale , les chants des ouvriers noirs des plantations , bucherons ,poseurs de voies férrées , dans le grand SUD des ETATS UNIS.
De cette aventure musicale , une superbe bande déssinée , en noire et blanc évidement , nait , sous le crayon , de FRANTZ DUCHAZEAU , introduite par la préface fort documentée de SEBASTIEN DUCHIN .

Au fur et à mesure du déroulement de cet initatique voyage moderne pour l ' époque afin de découvrir la réalité du blues , les dessins et dialogues décrivent la vie quotidienne des NOIRS des années trente , avec un souci d ' exactitude , émaillée d ' anecdotes , relatées au fil des bluesmens rencontrés , dans les villes traversées et les contrées agricoles reculées , du DEEP SOUTH .

Dans cette BD , la réalité de la vie misérable de cette période n ' embéllit pas l ' époque ou petit ou grand exploitant des plantations disposait de l ' existence de l ' individu , soumit à ces régles personnelles et à sa volonté inique .

Cet album mérite d ' éxister comme un lien pictural pour approcher le blues , autrement qu ' en musique , et surtout avec l ' attrait de lire autre chose qu ' un fastidieux ouvrage encyclopédique sur le sujet .
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Au début des années 30, la Bibliothèque du Congrès américain charge John et Alan Lomax de collecter et d’enregistrer les chants populaires des Afro-Américains. Les voilà partis dans le sud profond , arpentant les petites villes et les plantations, visitant les églises et les pénitenciers pour y enregistrer les travailleurs des champs, les chorales, les «chain gang ». Ils rencontreront de talentueux bluesmen (qu’ils rendront célèbres) comme Guitar Slim ou Leadbully, « le maître de la guitare à 12 cordes »…
Cette bande dessinée en noir et blanc, qui reprend une histoire vraie, dénonce la terrible ségrégation qui régnait encore dans ces anciens Etats esclavagistes (Louisanne, Georgie…). Les Noirs, qu’on s’efforçait de maintenir dans l’ignorance et la pauvreté, n’avaient quasiment aucun droit et subissaient le racisme et la haine de leurs patrons et des forces de l’ordre. Les lynchages étaient une réelle menace. Et leurs chansons évoquent cette vie de douleur et de misère. Lomax père et fils
eurent même des difficultés avec les sheriffs locaux qui voyaient d’un mauvais œil cet intérêt pour la musique et les chansons des Afro–Américains. C’est aussi un album sur les rapports familiaux entre John Lomax (1867 –1948) le père, qui avait déjà collecté les balades country des cow-boys texans, et son fils Alan qui découvre ce curieux métier ett qui va décider d’y vouer son existence. Alan Lomax ( 1915- 2002 )deviendra, par la suite, un musicologue et un grand collecteur de musique unanimement reconnu et respecté.
Les dessins légers de Frantz DUCHAZEAUX, parfois proche du croquis, sont néanmoins terriblement évocateurs. Un bel album intéressant.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 7 septembre 2011
J'ai beaucoup aimé ce livre. Les dessins sont magnifiques, ils nous plongent immédiatement dans cette atmosphère lointaine de l'Amérique des années 30. J'ai appris des choses très intéressantes sur cette période. Je recommanderai cet album.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 3 avril 2014
Vivement la suite. Ces histoires doivent être passionnantes! Le dessin est toujours aussi beau.
Je ne connaissais pas le père, vivement les pérégrinations du fils.
Merci M'sieur Duchazeau!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Dans les années 30 les Lomax père et fils, sont amenés pour la bibliothèque du congrès aux USA à collecter les chansons , de folk-song et de blues , auprès des noirs. Ils vont être confrontés au racisme tant des petits blancs, que des propriétaires terriens que de la police, qui voient d' un mauvais aeil une tentative de prendre en compte l' existence même des noirs. D' ailleurs un certain nombre de noirs qui auront chanté auront des problèmes et se retrouveront en prison. Ils vont aussi être confrontés à la méfiance des noirs américains qui ne comprennent pas que des blancs puissent s' intéresser à eux.

C' est une BD que l' on peut dire être en fait un roman historique dessiné. Les dessins sont effectivement du mode premier et simpliste en noir et blanc. On peut voir cet album comme un témoignage sur cette période des années 30 et des rapports entre les blancs et les noirs, alors qu' une passion commune pourrait les faire se rencontrer. On peut regretter qu' en dehors de quelques passages comme celui sur la rencontre avec Cochran, les échanges sont rapides, et qu' il y ait peu de suivi. Ainsi quand les Lomax apprennent que des noirs qui ont chanté pour eux sont en prison ils se contentent d' écrire une seule lettre au gouverneur. On peut aussi le considérer comme un témoignage des relations entre les noirs et les blancs, car ces derniers même s' ils sont proches des premiers sont toujours sous cette idéologie qui fait que les noirs ne sont pas considérés comme des hommes.
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Lomax - tome 0 - Collecteurs de Folk songs
Lomax - tome 0 - Collecteurs de Folk songs de Frantz Duchazeau (Album - 1 mai 2014)
EUR 19,99

Le pays où naquit le blues
Le pays où naquit le blues de Alan Lomax (Broché - 21 février 2013)