undrgrnd Cliquez ici Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_GWeek16Q2 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,2 sur 5 étoiles40
3,2 sur 5 étoiles
Format: Album|Modifier
Prix:11,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 8 décembre 2013
Apres avoir été totalement happée par les trois premiers tomes d'Antares, j'ai acheté en rafale tous les tomes de la série Aldebaran. Pour moi, le cycle Antares restait le meilleur de tous : le plus mystérieux, le plus "adulte" le plus fascinant... Mais après un quatrième tome plutôt décevant mais encore convenable, je suis très déçue par le cinquième que je viens à peine de lire. L'histoire n'avance pratiquement pas, on apprend rien de nouveau et les personnages principaux ( je pense notamment à Marc et à Maï Lan ) ne sont pratiquement pas présents. Bref ce tome ressemble plus à une coupure pas bien utile de l'histoire principale dont nous attendons tous les rebondissements accrocheurs. On reste cependant encore très attaché à cette fantastique Kim Keller qui brave les dangers de planètes en planètes mais l'immobilité de ce tome laisse sur sa faim. Soit Léo nous prépare un final mémorable, soit il ne sait pas comment conclure cette histoire complexe qui mêle avec brio extraterrestres, planètes hostiles, enjeux de pouvoirs et absurdité du fanatisme religieux. Je laisse une chance à l'auteur en espérant qu'il me surprendra !
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 octobre 2013
Entièrement d'accord avec ce dernier commentaire, cet album de Leo est d'une densité rare et renouvelle totalement le plaisir que j'ai à suivre cette série décidément pas comme les autres. L'une des forces de Leo est d'être proche de ses personnages et de leur donner une véritable consistance, à commencer par Kim et sa confrontation avec Jedediah aveuglé par sa vision obscurantiste. D'ailleurs cet intégrisme religieux permet de mettre en avant le rôle de la femme dans cette histoire qui va bien plus loin que beaucoup de récits de SF ultra convenus, il y a ici une dimension supplémentaire à l'instar de Valérian ou de certains romans d'Asimov. Mais cet album comporte aussi beaucoup de rebondissements et l'imagination de l'auteur m'étonnera toujours, notamment quand il met en scène la faune et la flore de cette planète. L'apparition de cette sphère m'intrigue au plus haut point sans compter ce cliffhanger de fin incroyable avec la fille de Kim, mais je n'en dirais pas plus pour ne pas gâcher le plaisir de découvrir un album qui fait sans doute partie des meilleurs de la série. Rahhh, vivement la suite !
0Commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 octobre 2013
Un excellent album, et pour moi, le meilleur de la série Antarès.

Je trouve certains commentaires négatifs un peu injustes, même si les goûts et préférences ne se discutent pas !
Si vous recherchez du trépidant, de l'effréné, Antarès n'est peut-être pas pour vous (ni les séries précédentes, Aldébaran et Bételgeuse). Léo réussit une fois de plus à trouver imposer son style, entre l'action / l'aventure, le récit intimiste au caeur de ses personnages, et un côté contemplatif. Bien souvent, il suggère plus qu'il ne dévoile et c'est toute sa force. Avec un trait qui exprime magnifiquement les émotions et états d'âme des personnages.

On découvre dans cet album une Kim plus tourmentée, plus amère. Au passage, le personnage gagne encore en profondeur, avec un peu de cette touche insondable que l'on trouve chez Alexa.

Côté intrigue, on pourrait trouver un manque d'action, mais certainement pas un manque de rythme, car ce qu'on perd en mouvement, on le gagne largement en mystère. Une atmosphère d'attente et de tension s'installe, soulignée par un décor dépouillé et envoûtant... des plaines, du vent, de la pluie, une flore et une faune étranges, des artefacts extraterrestres inconnus... De quoi s'en mettre plein les yeux, d'autant que d'un point vue esthétique, certaines planches sont à couper le souffle !

La seule chose que je pourrais regretter, c'est un Jedediah trop prévisible et manquant de subtilité. Mais par ailleurs, dans le récit (et en prévision de sa suite) il remplit très bien la fonction de bombe à retardement.

Pour finir, le lecteur pourra être frustré du fait que cet album explique peu de choses par rapport aux précédents. Pour ma part, je craignais surtout que Léo nous mette devant une fin trop précipitée avec une avalanche de révélations (comme c'était, je trouve, un peu le cas pour Bételgeuse épisode 5). Dans cet album, le récit et les personnages retiennent leur souffle : c'est indispensable avant un bouquet final !
0Commentaire|14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 octobre 2013
J'ai été un fan "Des Mondes d'Aldébaran" et je remercie Léo pour cette suite de trois séries (Aldébaran, Bételgeuse et Antarès).
Ceci dit l'auteur vit vraiment un passage à vide avec cet épisode 5 : (1) scénario sans grand intérêt où l'on ressasse du déjà vu, (2) des personnages de plomb qui paraissent s'ennuyer dans des rôles trop convenus, (3) un dessin trop minimaliste (le choix du scénario de l'épisode parait d'ailleurs dicté par l'impératif d'en faire le moins possible de ce côté là) et (4) un contenu symbolique pauvre. En résumé un tome 5 sans grand intérêt, plein de redites et qui parait "imaginé" et dessiné à la va-vite.
L'auteur semble s'être perdu dans la multitude de projets, de qualité bien inférieure, qu'il mène de front. Espérons qu'il prenne de grandes vacances (bien méritées) et retrouve son âme avant de concevoir une fin (le tome 6) digne des séries précédentes.
Parce que je voudrais aussi dire à tous ceux qui ne vont pas manquer d'être déçus comme moi par cet épisode qu'il y a quand même de l'espoir. Le nouvel opus débuté par Léo "Survivants, anomalies quantiques", ayant pour cadre l'univers des Mondes d'Aldébaran, est à mon sens très réussi.
11 commentaire|17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Le TOME 5, épisode 5, relate l’expédition vers cette autre planète qui est peut-être la source des dématérialisations. Le pouvoir a de nouveau changé de mains et c’est Kim qui dirige mais un statu quo négocié permet au plus fanatique des dirigeants sectaires de se joindre au groupe.
Antarès, cinquième planète de l'étoile GJ 1211, serait un nouveau havre potentiellement habitable par l'homme et qui possède du scandium, un métal très recherché, en quantité industrielle. Afin de l'exploiter, Forward Enterprises, une société basé à New York, a dépêché une mission de reconnaissance à sa surface mais rapidement des phénomènes étranges se manifestent : des animaux, puis une des éclaireuses de la mission, se volatilise après s'être pétrifiée et avoir été entourée d'une auréole lumineuse. Le phénomène semblerait se déclencher après la piqure d'un mini-hélicoptère de la taille d'un moustique, qui a lui aussi la capacité de se volatiliser. La légitimité de la colonisation est remise en question, mais les directeurs de Forward Enterprises décident d'en faire fi. Ils décident par ailleurs de faire appel à Kim, de passage sur Terre et qui est devenue très connue, pour améliorer leur image de marque et convaincre leurs actionnaires.
Après l'épisode de Bételgeuse, Kim n'est plus du tout motivée pour repartir en éclaireur sur une nouvelle planète. Pourtant, Forward Enterprises qui est en fait la vitrine d’une secte rétrograde dispose d'un argument de poids : si elle accepte, ils peuvent gracier au nom d'une « mission dangereuse utile pour l'humanité », Marc et Alexa et Monsieur Pad qui purgent une peine pour avoir volé à son secours sur Bételgeuse dans un astronef volé
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 octobre 2013
Amateurs de soap operas, de courses poursuites en vaisseau spatial et de rayons lasers, passez votre chemin. Cet album est d'abord une réflexion sur l'homme, ses espoirs, ses angoisses. L'équipe arrive sur une petite planète. On aimerait qu'elle soit peuplée d'extraterrestres, qu'il s'y passe quelque chose, mais non. Léo ne cherche pas à plaire, il se défie des codes de la BD, et propose une vision beaucoup plus réaliste de l'exploration spatiale, un mélange d'excitation et de frustrations.
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 janvier 2014
Pas très intéressant, la série s'essoufle fortement... Le "to be continued" amorcé dans le tome 4 est d'un ridicule... Bref, Mr.Léo, vous transformez vous en commercial?
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 février 2014
Un premier cycle excellent en 5 volumes, un second légèrement en retrait en 5 volumes également, un "dernier" cycle dont l'histoire commence à s'étirer de façon un peu trop artificielle en : 6 volumes !

Ce dernier tome n'apporte pas grand chose, si ce n'est de la frustration de sentir l'épilogue s'éloigner encore un peu plus. Léo a besoin de payer ses impôts ? Une déception, clairement.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 décembre 2013
J'ai attendu avec impatience la suite de la série Antares en imaginant un ou des rebondissements pour ce que je croyais la dernière de la série « Antares ».
Hum ? Comment dire ?
J'ai beau aimer tout l'univers de Léo mais là j'ai l'impression d'assister à du remplissage. Les personnages deviennent prévisibles et certains sont caricaturaux, comme Jedediah Thornton. L'histoire n'avance qu'à peine dans ce livre. L'originalité des monstres et des décors est toujours présente, de ce coté là Léo reste digne de mon intérêt, comme le montre la couverture de la bande dessiné mais Léo sait-il où il va ? N'aurait-il pas besoin d'une aide en scénario, d'un second auteur qui lui redonnerait de l'inspiration ou une pichenette de rythme ?
Il reste à espérer que les sixième et septièmes épisodes (car j'ai lu sur certains sites internet que Léo comptait finir le cycle par non pas par 5 ou 6 épisodes mais par 7) finiront le cycle en beauté.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 décembre 2013
Un peu déçu par ce dernier tome, j'ai adoré la saga mais dans celui ci très peu d'action / révélations, on devra encore patienter un an avant d'en savoir plus sur ce qu'il se passe...
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus