undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Commentaires client

3,0 sur 5 étoiles5
3,0 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:12,15 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

500 PREMIERS RÉVISEURSle 18 octobre 2008
Présenté comme un petit traité de l'art de vivre avec trop de livres , Des bibliothèque pleines de fantômes fourmille d'informations sur les bibliomanes. Jacques Bonnet les divise d'ailleurs en deux catégories, les collectionneurs et les lecteurs acharnés .
Faisant référence à plusieurs reprises au fameux Penser/ classer de Georges Perec, l'auteur , après nous avoir détaillé avec force précisions son propre système de classement finit par avouer qu'il faut en tout cas savoir être souple car des exceptions il s'en trouvera toujours pour venir perturber votre rangement.
Une autre référence récurrente est celle du Journal d'un lecteur d'Alberto Manguel, que je lis en pointillés depuis quelques temps. Mais là où Manguel insuffle de la vie, on sent Jacques Bonnet davantage bridé dans son écriture. Certes de jolies envolées nous présentant la bibliothèque soit comme une plante dévorant l'espace mais aussi comme le reflet de la structure mentale de son propriétaire viennent donner de la saveur à ce livre mais les trop longues énumérations de titres et d'auteurs, les ratiocinations quant aux langues des romans à classer empêchent le lecteur de savourer ce qui s'annonçait pourtant comme un régal. Bonnet intellectualise trop à mon goût et ne nous fait pas partager pleinement son amour des livres. Pour ne pas rester sur une déception, , je vous renverrai à l'excellent Bouquiner d'Annie François , inégalé jusqu'à présent .
0Commentaire|27 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 janvier 2010
Ce livre, c'est un titre d'abord, de ceux qui ouvrent grandes les portes de l'imaginaire. Une couverture ensuite, qui montre une bibliothèque telle qu'on en rêve tous ... moi en tout cas ! Et dès la première page, on plonge. Dans toutes ces bibliothèques qui font rêver, dans ces dizaines de milliers de livres entreposés chez l'auteur, chez ses amis, ses connaissances ... mais aussi chez d'autres auteurs dont il nous raconte une même passion. Passion de la lecture mais aussi passion des livres.
Puis Jacques Bonnet nous ouvre les portes de bibliothèques prestigieuses : on atteint là des collections personnelles de 300 000 à 600 000 ouvrages répartis en diverses demeures. Et chaque fois, on découvre en même temps des auteurs, des livres ! Cependant, à un moment, cette succession de titres, d'auteurs, d'éditions, d'années de parution, ... fini par lasser. Dommage parce que le début est prometteur. Un conseil : ne pas hésiter à sauter certains passages du livre si vous voulez l'apprécier sans réserves.
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 avril 2009
Comment vivre quand on possède une bibliothèque rassemblant peu à peu plusieurs milliers de volumes? Comment les ranger, les déménager, les classer ? Qu'en faire? Quelles solutions peut-on trouver pour organiser, utiliser et vivre avec ces quantités phénoménales de papier?

Une drolatique plongée dans l'univers des bibliomanes et des insondables questions pratiques et intellectuelles que soulève cette passion dévorante de temps, mais aussi d'espace et d'argent.
Un petit livre adressé à tous ceux qui ont la terrible manie d'acquérir, de lire puis de conserver les livres, au péril même de leur propre espace de vie. Disciples de Pascal Quignard et de bibliothèques étiques, passez votre chemin.
0Commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Les premiers chapitres traitent de la lecture, des livres et de leur classement au sens strict, tandis que les chapitres plus en avant sont des réflexions plus larges sur la connaisance et l’érudition au sens large.
Agréable
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mars 2011
Un livre qui permet, quand on est obsédé par les livres (lus où juste collectionnés), de se dire qu'on est pas les seuls touchés par cette pathologie !! Rassurant de savoir que l'on fait partie du (large !) cercle des bibliomanes.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)