undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Commentaires client

4,9 sur 5 étoiles30
4,9 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 1 septembre 2006
Quelle histoire ! En 200 pages, l'auteur nous raconte le sort que connaissent les 3 mômes Morlevent, devenus orphelins à la mort de leur mère. Ils font le "jurement" de préférer eux aussi la mort à la séparation de la fratrie.

Entre la juge de tutelle, adepte du chocolat noir pour calmer ses nerfs, le demi-frère homo qui collectionne les conquêtes et profère des "Oh boy!" à tout bout de champ, et ses autres personnages hauts en couleur, Marie-Aude Murail utilise un style très réaliste pour raconter cette histoire. Par beaucoup d'aspects, ce livre m'a rappelé Pennac et sa tribu Malaussène.

Ames sensibles, préparez vos mouchoirs...
0Commentaire|12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 janvier 2002
Marie-Aude Murail a vraiment un style merveilleux, percutant, drôle et touchant à souhait, et ce livre en est un fabuleux exemple...
Les clins d'oeil, nombreux grâce à la présence de la petite Venise, et les moments poignants se succèdent, et laissent après lecture flotter un petit sentiment de bonheur...
Bref, voilà un livre à lire absolument !!
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 avril 2013
Oh, boy !, c’est un très beau roman réaliste, qui traite plusieurs sujets graves avec la sensibilité et l’humour léger qui caractérisent selon moi les écrits de Marie-Aude Murail.
Il y a la disparition des parents, le deuil, la leucémie. On se dit que les Morlevent ont assez souffert, que Siméon est déjà orphelin, qu’il n’a pas besoin de cette maladie en plus… Mais bien sûr on ne peut rien y faire, alors on se contente de souffrir avec lui au fil des pages en espérant qu’il s’en sorte.
Il y a aussi Barthélémy et le thème de l’homosexualité ; le regard critique des gens, qui le croient parfois incapable de s’occuper de ses frères et sœurs uniquement parce qu’il aime les hommes.
Et puis il y a la violence conjugale. Aimée, qui se fait frapper et Barth’ qui le sait, qui entend tout mais ne réagit pas, au début, comme c’est bien souvent le cas dans la vraie vie malheureusement... Et puis la fois de trop, la fois où son époux essaie de la tuer parce qu’elle est enceinte et où, enfin, Barthélémy intervient et sauve Aimée.
Enfin, on parle dans ce livre de la difficulté d’être surdoué ; on sent que Siméon, même s’il est fier de ses capacités intellectuelles, souffre de cette différence et aimerait parfois être tout simplement « comme les autres ».
Ainsi, Marie-Aude Murail réussit en environ deux-cent pages à aborder de nombreux sujets d’une manière très réaliste mais jamais dérangeante pour autant. A noter d’ailleurs que le titre des chapitres est toujours très bien trouvé et amusant, notamment au chapitre treize, une simple page vierge : « (pour ne pas porter malheur à Siméon) ».
Cependant, bien que ce soit un très bel ouvrage, il est regrettable que les personnages soient pour la plupart un peu stéréotypés, surtout au début. Ils n’en demeurent pas moins très attachants, tantôt touchants et tantôt drôles. L’histoire nous fait beaucoup rire, un peu pleurer, souvent réfléchir aussi et c’est toute la richesse de ce livre : même si on le lit pour la centième fois, on le vit toujours.
Oh, boy ! est donc un chef d’œuvre à lire et à relire à tout âge, selon moi.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 novembre 2007
C'est un livre triste mais ou l'auteur mêle beaucoup d'humour. L'histoire de trois enfants qui sont unis et qui veulent rester ensemble quelque soit l'avenir que l'on leur offre. On espère tout le long que Siméon va guérir et que la famille va pouvoir être réunie. Bart, le frère ainé qui devient tuteur malgré lui, change considérablement sa manière de vivre aux contacts de ses enfants et il les aime et les découvre peu à peu. Chacun y met du sien pour s'apprécier et ça MARCHE. Bart veut le confort des enfants et s'inquiète de leur situation. Livre qui est bien écrit, l'auteur est fantastique.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 mai 2001
Un très beau roman qui met en scène une fratrie orpheline. Les enfants découvrent un frère et une soeur beaucoup plus âgés: qui les accueillera? Histoire de la détresse d'une femme qui ne peut pas avoir d'enfants, d'un jeune homosexuel et d'enfants surdoués qui comprennent tout sans juger. Plutôt à partir de 13 ans.
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 septembre 2002
Un très beau roman traîtant de façon naturelle d'orphelinat, de maladie, de tutelle, d'homosexualité, mais aussi et surtout, d'amour fraternel.
Marie-Aude Murail a su mélanger larmes et rires pour le plus grand plaisir de tous. Il nous donne un sentiment de bonheur, une touche de vivacité, quand, arrivé à la dernière ligne de la dernière page, on referme le livre en se disant simplement " C'est un livre vraiment chouette". Et on reste là, songeur, le livre sur la poitrine, rêvant peut-être.
Pour tous ceux qui sont avides de sentiments, ce roman est une pure merveille !
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 décembre 2002
Si vous prenez en main ce roman, vous ne le lacherez pas .Il vous entraînera dans un"TOURBILLON DE D'EMOTIONS", vous fera passer du rire aux larmes .Quant aux personnages , si attachants , si hors du commun, vous n'êtes pas prêts de les oubliers.....
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 octobre 2010
Bien sûr, c'est un livre jeunesse, et il ne faut donc surtout pas s'attendre à un style recherché. Une fois ceci clair, il faut se jeter sur ce livre, avec nos adolescents, et même les pré adolescents.

C'est un pur moment de bonheur, avec les doses d'humour comme il faut, avec des scènes de tolérance incroyables de sensibilité.

Une histoire étonnante, mais si bien ficelée qu'on en redemande !

S'il faut faire un reproche, on pourrait trouver la juge (qui devra décider si on sépare Siméon, Morgane et Venise) un peu caricaturale. Mais c'est un personnage secondaire, là ou Siméon, ses soeurs et l'inénarrable Barth sont plus vrais et touchants que nature.

Un très très grand merci, MA Murail, pour ces instants de bonheur de lecture partagés avec les miens.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 décembre 2015
Ce livre c'est mon super gros coup de coeur.
L'histoire je crois est abordable à partir de 10 ans. Si vous êtes adulte, vous pourriez bien adorer ce livre.
Je trouve que c'est le livre trop cool à lire avec ses enfants. C'est à la fois drôle, super vivant et intelligent.
Les enfants Morlevent viennent de perdre leurs parents, et il faut leur trouver des tuteurs. La tante ? Mais elle ne s'intéresse qu'à la plus petite des trois. Il y a quelqu'un d'autre mais... La juge va faire de son mieux pour trouver le meilleur tuteur pour les enfants Morlevent, mais elle va un peu galérer.
Les enfants, quant à eux sont justes adorables.
De la même auteure, j'ai aussi adoré " Simple".
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 décembre 2011
3 enfants âgés de 5 à 14 ans vont combattre les douloureux problèmes que la vie leur donne au nom de leur fratie indisociable : "les Morlevent ou la mort" !
Au fil des pages, cette fratrie sera confrontée aux problèmes que posent 3 enfants orphelins : placement, assistante sociale, juge, tutelle, adoption ...
Mais souvent les problèmes n'arrivant pas seuls, la maladie se mêlera à leur malheur ; néanmoins cette dernière opèrera un magnifique retournement de situation dans l'esprit d'un demi-frère peu mature au début du roman.

Les sujets : adoption, précocité intellectuelle, cancer, homosexualité sont abordés dans ce livre d'une manière subtile mais très profonde.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,80 €
8,20 €
6,10 €