undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

29
4,6 sur 5 étoiles
L'arbre sans fin
Format: PocheModifier
Prix:5,60 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

43 sur 43 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 18 janvier 2002
Hipollène ne connait du monde que ce qui entoure sa maison, à savoir l'arbre sans fin. Après une partie de chasse aux glousses avec son père Front d'Eson, des gouttes lumineuses se révellent être des larmes qui lui apprennent la mort de sa grand-mère. Hipollène a un trou dans son amour et elle est tellement triste qu'elle se transforme en larme, qui tombe, traverse les racines de l'arbre jusqu'au bout d'un tunnel où elle rencontrera une amie, une lampe qui l'aidera à retrouver le chemin de la maison.
Album à lire absolument avec l'enfant , pour aborder le thème de la mort, l'art de grandir, les rituels initiatiques et le travail de deuil. Il s'agit là d'un voyage au coeur d'un univers onirique de toute beauté. Les illustrations d'une densité rare se redécouvrent infiniment et mes enfants ont été fasciné par les mots inventés, les monstres étranges . L'auteur sait émouvoir, séduire, captiver et capter l'attention des enfants grâce à son univers merveilleux et sérieux. La lecture de l'album est longue mais chaque lecture est un recommencement avec humour, fou-rires, détails captivants et références à des contes célébres. La présence d'un adulte est à mon sens indispensable à la pleine découverte du livre
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
28 sur 28 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 8 juillet 2002
L'Arbre sans fin entraine le lecteur dans l'univers d'Hipollène,ce personnage hybride aux caractéristiques à la fois humaines et animales.Cet album riche d'émotions conte le parcours initiatique de cette petite fille qui se découvre et qui se forge au fil de l'oeuvre un "moi" brave et confiant.En effet après la mort de sa grand-mère,Hipollène a "un grand trou dans son amour" et s'éloigne de sa famille pour acquérir au sein d'un univers hostile son autonomie.Seule,Hipollène devra affronter plusieurs aventures époustouflantes dont la rencontre avec le redoutable monstre Ortic.Par le biais de ces épreuves,ce jeune personnage accède aux secrets de sa généalogie et de son arbre,Hipollène est désormais assez forte et confiante pour prendre le chemin du retour et retrouver sa famille.
Cet album au récit initiatique surprend par ses différents niveaux de lecture qui offrent à la fois un instant ludique aux plus jeunes et de nombreux échos symboliques aux autres.En effet L'Arbre sans fin est un album dynamique qui foisonne de détails linguistiques et iconiques,de références et d'allusions(Lewis Caroll,Paul Claudel...)à la fois externes et internes aux oeuvres de Claude Ponti.Ainsi L'Arbre sans fin entraine le lecteur dans une aventure ponctuée de surprises,d'émotions et de création.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
10 sur 10 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 7 novembre 2003
Un livre à partager avec ses enfants... L'histoire et les dessins vous invitent au voyage mais une fois encore une large part est laissée à l'imagination du lecteur qu'il soit un enfant ou un adulte...Comme pour d'autres livres de Claude Ponti il est impossible de résister au charme des histoires. "Okilélé" ou "La tempête" d'autres réailsations du même Ponti on fait de moi un inconditionnel de par la poésie la magie et l'intelligence qui se dégage de chaque livre.
Attention quand on en lit un on veut lire les autres !!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
7 sur 7 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Je ne peux dire à quelle tranche d'âge de lecteurs est destiné ce texte très original et un peu étrange. On ne sait à quelle sauce on sera mangé: parfois le ton est drôle plein de trouvailles (j'ai adoré l'idée du berceau de la grand-mère qui lui permet de faire son dernier grand voyage, les voix des grands-mères conteuses et la chasse aux glousses crépitantes de graines)et parfois juste un peu terrifiant, juste ce qu'il faut de petit frisson et d'aventure initiatique: il faut quitter le giron maternel, s'aventurer au-delà du parcours pour adorer revenir au point de départ et finir par ressembler à une grande (la coiffure sera la même que celle de la mère........)...C'est un livre un peu long à lire, aussi n'est-il pas pour les tout- petits qui, pourtant semblent s'y intéresser, car chacun peut y trouver son compte et son intérêt. Il est à la fois pour fille et garçon: la bonne litttérature n'a pas de sexe, en ce sens, elle ressemble aux anges et nous permet l'évasion la plus absolue.
Aventures, frissons, tendresse, tous les ingrédients sont réunis pour réussir une joyeuse petite séance d'évasion!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Superbe livre avec une belle histoire. Il met en scène une petite fille vivant dans un immense arbre avec sa famille, leur travail consistant à cueillir des plantes bizarres avec son père. D'habitude, je suis moyennement sensible aux livres de Ponti (Il a une imagination fertile, ses livres sont toujours plein d'inventions, mais souvent trop débridés pour moi), mais sur ce livre ci, j'adhère parfaitement. Son imaginaire est aussi débridé que d'habitude mais son histoire est plus structuré que dans d'autres oeuvres de Ponti, et elle est belle. Il a notamment une façon délicate et sensible d'aborder le deuil d'un être proche. J'aime l'atmosphère de cet "arbre sans fin". Les images sont superbes et regorgent de petits détails inventifs. En dessous de chaque image, il y a le texte, plutôt long et détaillé pour un livre d'enfant, ce qui fait que je conseille ce livre à partir de 4 ans (ou 4 ans et demi) pour en profiter vraiment. À conseiller sans réserve, c'est aussi agréable à lire pour l'adulte qui lit que pour l'enfant qui écoute.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 3 mars 2010
Super avec les petits mais pas avant 4ans je pense. Il y a des dessins qui peuvent faire peur. C'est une histoire qui apprend à l'enfant à ne plus avoir peur du noir, du méchant loup, etc...
Les illustrations sont très jolies, et l'histoire est assez sympa.
Compter à peu près 2 à 3 lignes de texte par page pour plus d'une quarantaine de page, aussi pour l'apprentissage de la lecture ça peut faire beaucoup de texte en une fois.
Je regrette juste d'avoir acheté l'édition de poche, ce livre mérite sa place dans une bibliothèque.

bonne lecture...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 5 décembre 2012
Je connais ce livre depuis près de 15 ans. Nous l'avons lu et relu avec mon fils un nombre incalculable de fois. Il le garde pour le lire à ses propres enfants (le jour venu)comme le reste des livres de cet auteur dont nous sommes fan. Je l'offre régulièrement en cadeau.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 4 juin 2012
...mais probablement pas avant 5-6 ans. Ce livre montre à l'enfant comment on ne réussit pas toujours du premier coup et comment affronter la tristesse quand on perd quelqu'un. Tout n'est pas joué d'avance et on est surpris à chaque page.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 8 janvier 2012
Comme toujours avec les livres de Claude Ponti, je n'ai pas été déçue! Ma petite soeur de 6 ans a beaucoup aimé! Les illustrations sont magiques!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Commentaire 1 : L'arbre sans fin Niveau de classe 6e récit album
Présentation C'est le matin. Autour de la maison, l'arbre sans fin dort. Hippolène se réjouit d'aller pour la première fois à la chasse aux glousses avec son père.
Commentaire Cet album se lit à tous les âges. Par son langage et ses images créateurs d'un univers singulier, l'auteur nous parle des choses essentielles de la vie. Hippolène est en quelque sorte une petite sœur d'Alice.

Hippollène a un grand trou dans son amour : sa grand mère vient de mourir. Elle est si triste, si triste qu’elle se transforme en larme. Et cette larme tombe, tombe dans l’arbre sans fin. Hypollène y rencontre Ortic, le monstre dévoreur d’enfants. Terrifiée, elle devient une pierre en moins d’un instant. Elle se réveille pour s’égarer dans un labyrinthe, rebondir d’une planète à l’autre, se perdre dans de mauvais miroirs… Sept saisons de 1000 ans plus tard, elle tombe de nouveau sur Ortic qui bondit sur elle. « Je n’ai pas peur de toi » hurle Ortic sidéré de la bravoure d’Hipollène. « Moi non plus, je n’ai pas peur de moi ! » répond Hipollène. Un magnifique voyage initiatique. Dès 6 ans
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Sur l'île des Zertes
Sur l'île des Zertes de Claude Ponti (Poche - 6 juin 2003)
EUR 5,60

Okilélé
Okilélé de Claude Ponti (Poche - 31 janvier 2002)
EUR 5,60

Ma vallée
Ma vallée de Claude Ponti (Album - 18 novembre 1998)
EUR 21,90