undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Cliquez ici Acheter Fire cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,7 sur 5 étoiles3
4,7 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:9,70 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Très agréable surprise que ce petit roman jeunesse sélectionné pour le Prix Tam-Tam J'aime Lire 2008 qui sera décerné en novembre à Montreuil...

En l'an 1719, le grand duc Nikolaï et son épouse Anna Von Truck ont un fils : Ivan, en souvenir du Grand Ivan Le Terrible, mais voilà, Ivan n'a rien d'extraordinaire. Un jeune étudiant qui rêve de devenir écrivain, Vladimir, écrit une chanson humoristique qui n'est pas du goût de Nikolaï. La chanson comportant beaucoup d'allitérations en V, le grand duc décide alors d'interdire dans son royaume la prononciation et l'écriture de la lettre V. Avouez alors que pour parler, ça devient compliqué ! « Une police spéciale de Répression du V fut créée pour surveil..., non, pour écouter les conversa... heu, les bavarda... oh, zut ! Est-ce encore possible de parler ? » Des gens sont employés pour épurer les livres de cette 22ème lettre de l'alphabet bien contrariante, et la population prévient de l'arrivée de la Police Spéciale par un sonnant « 22 ! » Mais ce qui est magique dans ce livre, c'est que vous travaillez sur le langage sans vous en rendre compte : car pour supprimer la lettre V, c'est qu'il faut trouver une ribambelle de synonymes ! Idéal pour enrichir le vocabulaire de nos bambins sans en avoir l'air ! Sans compter que c'est plein d'humour, une histoire qu'on lit d'une traite tant elle est drôle et plaisante.
L'écriture est intéressante également car le narrateur lui-même s'autorise ou non la lettre V selon le point de vue qu'il adopte, idem dans les discours des personnages selon que c'est Nikolaï qui parle ou Vladimir. Et quand (V)Ladimir rencontre Malvina et que leur petite Viviane voit le jour... quand quelques années plus tard Vivi rencontrera Ian (ben oui, Ivan a été rebaptisé ainsi), ça devient encore plus drôle et encore plus compliqué... à moins que l'amour ne simplifie les choses ?
Pourriez-vous vivre, vous, sans la lettre V ?
On pourra voir aussi dans ce texte une dénonciation de la dictature d'un souverain et ses conséquences sur la culture d'un pays... ou se contenter tout simplement de sourire à la cocasserie de l'histoire.
Une très bonne surprise donc, pour un roman de grande qualité, que je conseillerais dès 8 ans.
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 mai 2011
C'est un livre qu'avait offert à mon fils 8,5 ans une amie prof de Français. Nous avons adoré ce livre drôle et prenant.
Une très bon moment de convivialité.
Je recommande ce petit bijou qui fera rire votre enfant.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 novembre 2012
Le grand-duc décide d'enle..euh de supprimer le V, la 22ème lettre de l'alphabet. Cela donne l'occasion de travailler les synomnymes.
J'ai adoré ce li... ce bouquin !
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,80 €
8,20 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)